Recherche

Royal Air Maroc veut la mort de l’Association de pilotes

© Copyright : DR

25 septembre 2020 - 16h00 - Société

Royal Air Maroc est en guerre contre les pilotes de ligne. Après le licenciement de 65 pilotes, la compagnie vient de saisir les tribunaux dans le but de dissoudre l’Association marocaine des pilotes de ligne.

Selon Eco Actu, la RAM ne pardonnerait pas à la Fédération internationale des pilotes de ligne Associations (IFALPA), dont est membre l’AMPL, sa lettre où elle dénonçait ces licenciements qui n’ont d’économique que le nom. Pis, la compagnie aurait reçu pas moins de 30 lettres des différentes associations affiliées à l’IFALPA. « Il est expliqué dans ces lettres que c’est de la mauvaise foi de la part du management de la compagnie », rapporte le site citant un pilote qui souhaite garder l’anonymat.

La compagnie, hors d’elle, a déposé le 9 septembre auprès du tribunal de première instance une requête de nullité et de dissolution de l’AMPL ; la 1ère audience se tiendra vers la mi-octobre.

Bien plus, la compagnie marocaine est allée jusqu’à demander la saisie des comptes de l’Association pour le compte de l’Etat. Une démarche, qui remet en cause tous les accords sellés avec l’AMPL depuis plus de 40 ans. Et pourtant, il y a à peine 1 an, les deux parties ont signé un accord avec comme condition, 3 ans de paix sociale.

« Il y a 6 mois maintenant Royal Air Maroc employait 66 pilotes étrangers. Aujourd’hui, elle se défait des pilotes marocains et dans 3 à 4 mois avec la reprise elle va recruter de la main d’œuvre étrangère pour remplacer les Marocains », se révolte le pilote.

Mots clés: Chômage , Crise économique , Aéronautique , Transport aérien , Royal Air Maroc (RAM)

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact