Recherche

Les pilotes fâchés contre Royal Air Maroc

© Copyright : DR

2 novembre 2020 - 23h30 - Société - Par: G.A

Le ministère public se prononce en faveur de la requête déposée par Royal Air Maroc (RAM) demandant la dissolution de l’Association marocaine de Pilotes de Ligne (AMPL). C’était le 28 octobre dernier, au cours d’une des audiences de ce procès qui a pour but de régler le bras de fer entre RAM et l’AMPL.

Face à la demande de RAM soutenue par le parquet, les avocats de l’AMPL n’ont pas tardé à présenter leur réplique mettant en évidence «  la non-légitimité des demandes de la RAM  », «  la protection du droit d’association  » et du «  droit de grève  » garantis par la Constitution, précise un communiqué de l’association.

Ils ont également souligné la précipitation avec laquelle le ministère public a présenté sa requête. «  Nous avons été interpellés par la requête du Ministère Public qui intervient avant notre réplique  ». Les avocats de l’association estiment «  qu’il aurait fallu à priori enquêter et s’enquérir d’un certain nombre de faits et allégations produites par la RAM dans sa requête introductive et au minimum consulter la défense  ».

La prochaine audience aura lieu ce mercredi 4 novembre 2020 et sera marquée par une plaidoirie des deux parties. Le collectif de défense de l’AMPL dit être prêt à aller jusqu’au bout.«  Nous ne manquerons pas d’être présents lors de cette audience, de présenter notre réplique en réponse aux conclusions du Ministère Public et de plaider à notre tour pour défendre cette cause à laquelle nous croyons profondément  ».

Mots clés: Royal Air Maroc (RAM) , Procès

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - Coronavirus Maroc - A Propos - Contact