Recherche

Nouveau coup dur pour les pilotes de Royal Air Maroc

© Copyright : DR

29 octobre 2020 - 16h30 - Economie

Alors qu’ils s’attendaient à des plaidoiries pour défendre leurs intérêts lors du procès RAM-AMPL, les pilotes ont été surpris par la décision du tribunal de première instance de Casablanca. Il a prononcé, ce mercredi 28 octobre, la dissolution de l’Association marocaine des pilotes de ligne.

Cette décision intervient après la plainte de Royal Air Maroc assurée par le cabinet Bassamt, rapporte Le360. Elle avait requis début septembre la dissolution de l’AMPL en l’accusant d’avoir violé ses prérogatives. Le tribunal s’est prononcé deux semaines après la demande de report de Me Zakaria Mrini, qui assure la défense de l’AMPL.

Dans un entretien téléphonique, Me Zakaria Mrini a regretté cette décision du ministère public après qu’il a soumis sa réplique, un document de 140 pages dont 120 d’annexes. « Je suis étonné de voir le ministère public formuler des conclusions sans entendre la partie adverse. C’est très grave. Nous allons laisser à la justice le soin de mettre de l’ordre dans tout ça », a-t-il promis.

En plus de la dissolution de l’AMPL, la défense de Royal Air Maroc a invité le tribunal à se prononcer en faveur de la nullité de tous les accords signés entre l’AMPL et la direction de RAM. Pour l’heure, le dossier, confié au juge Mohamed Kadiri est renvoyé au mercredi 4 novembre pour les plaidoiries.

Mots clés: Royal Air Maroc (RAM) , Liaison aérienne , Casablanca

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact