Sahara : le Maroc a fait pression sur l’Espagne

6 juin 2022 - 14h40 - Espagne - Ecrit par : A.P

Le Centre national de renseignement (CNI) a informé le gouvernement espagnol que l’entrée irrégulière de milliers de migrants à Sebta en mai 2021 faisait partie de la stratégie de pression du Maroc sur l’Espagne afin qu’elle change sa position sur le Sahara.

Dans un premier rapport auquel El País a eu accès, rédigé le jour même où la crise migratoire est survenue, les services de renseignement espagnols ont souligné l’implication directe du roi Mohammed VI dans la mise en œuvre de la stratégie « parfaitement planifiée et dirigée au plus haut niveau du pouvoir ». Il cite aussi Fouad Ali el-Himma, conseiller du roi du Maroc, comme celui qui a pensé cette stratégie, Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et Abdellatif Hammouchi, directeur général de la surveillance du territoire (DGST).

À lire : Sahara : un parfum de victoire pour le Maroc

Dans un second rapport daté du 26 juin, les services secrets ont souligné que l’intention du Maroc était « de faire pression sur le gouvernement espagnol pour obtenir une position favorable dans le conflit au Sahara Occidental ». Le 14 mars dernier, soit dix mois après la crise migratoire, l’Exécutif espagnol a exprimé son soutien au plan marocain d’autonomie du Sahara.

Sujets associés : Espagne - Ceuta (Sebta) - Sahara Marocain - Autonomie Sahara

Aller plus loin

Sahara : l’Espagne pourrait revenir sur sa position

Le gouvernement espagnol veut exiger du Maroc qu’il respecte l’accord conclu le 7 avril à Rabat, au terme de la rencontre entre Pedro Sanchez et le roi Mohammed VI. Il menace de...

Sahara : l’Algérie met fin au Traité d’amitié avec l’Espagne

L’Algérie a décidé de façon unilatérale de suspendre « immédiatement » le Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération conclu avec l’Espagne depuis le 8 octobre 2002. En...

Pedro Sánchez a eu un autre discours sur le Sahara à l’ONU

Dans son discours prononcé à l’occasion de la 77ᵉ Assemblée générale de l’ONU, le président du gouvernement espagnol, Pedro Sánchez, a notamment évoqué la question du Sahara.

Sahara : Felipe VI était-il au courant des négociations avec le Maroc ?

Le roi d’Espagne, Felipe VI, semble ne pas avoir été associé aux négociations avec son homologue marocain, Mohammed VI, qui ont abouti au changement de position sur le Sahara....

Ces articles devraient vous intéresser :

Josep Borrell « indésirable » à Rabat

Le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, a annulé une réunion prévue en septembre à Rabat avec le haut représentant de l’Union européenne (UE) pour la politique étrangère, Josep Borrell, la jugeant « inappropriée » après la récente...

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Brahim Ghali s’en prend à nouveau au Maroc

Le président de la « République arabe sahraouie démocratique » (RASD), Brahim Ghali, a mis en garde lundi contre les politiques hostiles du Maroc dans la région, allusion faite à son alliance avec Israël.

Le Polisario dit « accepter la paix » mais ne veut pas « déposer les armes »

Le Front Polisario a déclaré qu’il est pleinement engagé pour une paix juste, mais aussi pour la défense, par « tous les moyens légitimes », du droit inaliénable du peuple sahraoui à l’autodétermination.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Réaction du Polisario au discours du roi Mohammed VI

Le Polisario a réagi au discours prononcé par le roi Mohammed VI à l’occasion de la commémoration de la révolution du roi et du peuple, notamment les passages sur le Sahara.

Le mystère de la lettre de Pedro Sánchez au roi Mohammed VI

Le gouvernement espagnol continue de refuser de divulguer le contenu de la lettre envoyée par Pedro Sánchez au roi Mohamed VI, le 14 mars 2022. Cette lettre est considérée comme le « secret mieux gardé de la politique espagnole », s’étonne un journal...

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Le Polisario craint toujours les drones marocains

Le Front Polisario craint de plus en plus les attaques par drone du Maroc au Sahara. Depuis la reprise en 2021 d’un conflit de faible intensité entre les deux parties, une vingtaine d’attaques ont été déjà enregistrées selon un rapport de l’ONU.