Immigré clandestin : « Au Maroc je gagne 50 euros par jour, en Espagne 36 euros »

18 août 2014 - 15h35 - Ecrit par : Bladi.net

Beaucoup d’immigrés, notamment subsahariens, se trouvent actuellement au Maroc en attendant le moment propice pour se rendre en Espagne, que ce soit en patera ou en forçant en groupe les clôtures de Sebta et de Melilla. Mais quelques uns finissent par choisir définitivement le Maroc.

Laye Dia, Sénégalais établi au Maroc depuis deux ans, connait déjà l’Espagne, où il a séjourné plus de 5 ans avant de revenir au Maroc. Dans un portrait qui lui est consacré par le journal El Mundo, le jeune de 27 ans, qui vit avec sa petite sœur à Rabat, trouve que, finalement, sa vie au Maroc est beaucoup plus facile que celle qu’il menait en Espagne, à Almeria précisément.

Lui ne veut plus risquer sa vie pour aller en Espagne. « Ils risquent leur vie pour passer, parce qu’ils ne savent pas encore que là bas la vie est pire qu’au Maroc ». Laye pensait qu’en Espagne, il trouverait ce dont il rêvait quand il était gamin : « un travail, vivre dans une maison digne et former une famille ». Mais il a vite déchanté car la vie est beaucoup plus difficile qu’il ne l’avait pensé. Là bas, il n’a vécu que misère, racisme et courses poursuites avec les policiers quand il a commencé à vendre des marchandises dans la rue.

Le jeune fait ensuite la comparaison entre l’Espagne et le Maroc. En Espagne, pour louer un appartement, il faut payer au minimum 300 euros, alors que dans la capitale marocaine, il peut disposer d’une chambre pour seulement 40 euros par mois. Même constat amer quand il travaillait dans les champs où il gagnait 36 euros par jour. Au Maroc, aujourd’hui, il est marchand ambulant et déclare gagner 50 euros par jour en vendant des lunettes d’imitation ou des bagues.

Laye a quand même une pensée émue pour toutes les personnes qui sont mortes lors de la dernière traversée vers l’Espagne. « Ce qui me fait de la peine, dit-il, c’est que les forces de sécurité marocaines leur ont ouvert le passage, juste comme ça, avant de les laisser dans l’eau sans rien. L’eau est très dangereuse ».

Avec le temps Laye s’est rendu compte que le mieux pour les Africains est de rester chez eux et d’essayer de travailler pour le bien de leurs pays. « Nous devons lutter contre la corruption des politiciens africains, qui nous volent sans arrêt ». Mais il le sait de toute façon, ce sera difficile. Il serait « honteux » de revenir au pays les poches vides…

Tags : Immigration clandestine - Espagne - Sénégal - Rabat - Ceuta (Sebta) - Melilla

Aller plus loin

Le Maroc vide le nord du pays de ses migrants clandestins

La police marocaine a délogé dans leur quasi-totalité les migrants clandestins subsahariens qui se trouvaient entre les villes de Tanger et Sebta, d’après plusieurs sources citées...

Des réfugiés syriens quittent Melilla et rejoignent le Maroc

De plus en plus de Syriens qui n’ont pas formulé de demande d’asile en Espagne, tentent de quitter la ville autonome de Melilla pour se rendre à Nador, au...

Nous vous recommandons

Arabie saoudite : suppression de l’obligation vaccinale pour le Hajj et la Omra

Les Marocains qui souhaitent se rendre à la Mecque ne sont plus obligés de détenir un pass vaccinal. Le ministère du Hajj et de la Omra a supprimé le contrôle du statut vaccinal des personnes entrant dans la Grande Mosquée de La Mecque et la Mosquée du...

Encore un scandale dans le basketball marocain

Après le scandale des matchs truqués dans le football féminin, c’est au tour du basketball marocain d’être éclaboussé par des soupçons de matchs truqués. L’affaire est si grave que la fédération internationale est informée de cet énième scandale qui vient jeter...

Vers un allègement des mesures restrictives au Maroc ?

À l’instar de nombreux pays dans le monde, le Maroc pourrait alléger les mesures restrictives mises en place afin de lutter contre la propagation du coronavirus. Avec l’apparition du variant Omicron, le Maroc est passé à 8 500 cas par jour, selon le...

Le Maroc finira par revendiquer Ceuta et Melilla

Après avoir reçu le soutien des États-Unis, de la France, de l’Allemagne et de l’Espagne à son plan d’autonomie du Sahara, le Maroc, une fois la question de la souveraineté de ce territoire obtenue, concentrera son énergie sur Sebta et Melilla qu’il...

Pays-Bas : de lourdes peines pour deux membres de la « mocro maffia »

Jugés devant le tribunal d’Amsterdam, deux membres de la « mocro maffia » ont écopé de lourdes peines de prison lundi pour l’assassinat de l’avocat néerlandais, Derk Wiersum.

French Montana au Congrès américain

Le rappeur américain d’origine marocaine, French Montana, s’est rendu au Capitole où il a rencontré des responsables américains pour leur parler de l’épidémie d’opioïdes et de l’immigration.

Maroc : une nouvelle zone militaire pour contrer les velléités de l’Algérie

En crise avec l’Algérie, le Maroc s’est doté d’une zone militaire Est qui sera dirigée par le général de division Mohamed Miqdad. Une première.

Un groupe égyptien investit 500 millions de dollars à Agadir

Le groupe égyptien Porto spécialisé dans l’immobilier commercial en Afrique a annoncé un important investissement de plus de 4,5 MMDH à Agadir. Le démarrage du projet est prévu pour 2022.

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir lui « voler » le raï

L’Algérie accuse le Maroc de vouloir “voler” le raï qui serait un élément de son patrimoine qu’elle veut inscrire au patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO. Les deux pays continuent de disputer la paternité de ce genre musical...

La femme d’Achraf Hakimi de nouveau enceinte ?

Hiba Abouk, l’épouse de l’international marocain d’Achraf Hakimi serait à nouveau enceinte. Des photos tendent à confirmer cette deuxième grossesse.