Recherche

A cause de leur violence, des singes marocains expulsés de Gibraltar

© Copyright : DR

14 février 2014 - 22h17 - Monde

Des singes marocains de race macaque berbère accusés de violence envers les humains à Gibraltar sont l’objet d’un bras de fer entre l’Espagne et le Royaume-Uni.

Les autorités de Gibraltar ont révélé avoir remarqué des changements sur le comportement des singes ramenés du Maroc. Les animaux étaient devenus en effet de plus en plus agressifs envers la population et les touristes.

Les macaques marocains censés peupler les forêts de Gibraltar se sont même attaqués à des maisons et saccagé des hôtels et des propriétés privées, ce qui a poussé les habitants du rocher à manifester leur mécontentement, d’après les autorités locales. Le primate est l’unique singe vivant en liberté en Europe.

Les britanniques ramenaient des singes du Maroc à chaque fois que leur nombre baissait à Gibraltar, et ce depuis l’époque du premier ministre anglais Winston Churchill, qui ordonnait à l’armée de son pays d’importer ces singes du Royaume. Environ 300 singes vivent actuellement à Gibraltar.

Les singes sont quasiment sacrés sur le Rocher et protégés par un décret du gouverneur de Gibraltar. Pour l’anecdote, une légende dit que tant qu’il y aura des singes à Gibraltar, les Anglais demeureront présents.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact