Slovénie : une première mosquée après 50 ans

2 décembre 2019 - 13h40 - Monde - Ecrit par : Bladi.net

L’attente aura été longue, mais la mosquée est enfin là. Dans cet ancien bloc soviétique de deux millions d’habitants où les musulmans ne représentent que 2,4% de l’ensemble de la population, il a fallu attendre plusieurs dizaines d’années pour que le pays se dote d’une mosquée digne de ce nom.

C’est la première fois que le pays consacre autant d’intérêt à la minorité religieuse que représentent les musulmans. Ainsi, après la pose de la première pierre le 14 septembre 2013, les musulmans slovènes ont dû attendre six années, pour voir s’ériger cet édifice religieux qui se veut un véritable complexe ultra moderne dont le financement est assuré par le Qatar, pour un coût de 35 millions d’euros.

Ouvrage du cabinet d’architectes Bevk Perovic, la première mosquée de la Slovénie s’impose par son minaret de 40 mètres. Elle est bâtie sur une superficie de 4 000 mètres carrés, avec une salle de prière, trois salles de classe, une bibliothèque, une morgue, plusieurs salles polyvalentes, un salon de thé et des bureaux, détaille le site Dômes & Minarets.

Alors que son inauguration est prévue pour début 2020, les musulmans slovènes entendent faire de cette splendide mosquée, un "centre du dialogue inter-religieux et de respect de la diversité de la société slovène", ainsi qu’a déclaré le Mufti du pays, Nedzad Grabus en 2013.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Religion - Slovénie - Islam

Ces articles devraient vous intéresser :

Vaucluse : les raisons de l’annulation d’une conférence musulmane

Programmée le 27 novembre à Montfavet, une conférence musulmane organisée par l’association D’Clic Valence, a été reportée au 8 janvier avant d’être annulée. Qui des raisons derrière cette annulation ?

Nouhaila Benzina : un hijab par amour

La Marocaine Nouhaila Benzina pourrait être la première footballeuse de l’histoire à jouer avec un hijab, si elle monte sur le terrain lors du match contre la Corée du Sud en Coupe du monde féminine, prévu ce dimanche.

Des prières rogatoires dans les synagogues marocaines

Après les mosquées, c’est au tour des synagogues au Maroc d’accueillir des prières rogatoires en faveur de la pluie.

Tatouage au henné : attention danger

La fin du Ramadan et la période de l’Aïd, pour les jeunes filles, une période propice pour mettre du henné sur les mains. Si certaines mères acceptent que leurs filles appliquent le henné, d’autres préfèrent se passer de cette pratique pour préserver...

Voici la date de début du mois de ramadan au Maroc

L’expert marocain en astronomie, Hicham El Aissaoui vient de prédire la date de début du mois de ramadan 2023 au Maroc.

Le ramadan est « clairement un sujet sensible dans les clubs » de football

Alors que les joueurs musulmans tiennent à leur foi et préfèrent jeûner, les clubs se soucient bien souvent de leurs performances pendant le ramadan. Un ancien préparateur physique assure que cette période est « clairement un sujet sensible dans les...

Ramadan 2023 : le Maroc va envoyer 400 prédicateurs à l’étranger, surtout en Europe

Interpelé sur « l’encadrement religieux des MRE », le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a déclaré que le gouvernement a pris ses dispositions pour que durant le mois de ramadan, cette opération ait finalement lieu après...

Voici la date de l’Aïd El Fitr au Maroc

Débuté le 12 mars au Maroc, le ramadan, l’un des cinq piliers de l’islam, se profile pour de millions de Marocains. Quand aura lieu l’Aïd El Fitr cette année ?

Cimetières au Maroc : entre abandon et insécurité

La gestion des cimetières pose problème au Maroc. Selon un rapport du ministère de l’Intérieur, les sites existants sont saturés ou en état de dégradation et les collectivités territoriales peinent à les réhabiliter et à identifier des terrains viables...

Cheikh Mohammed Al Fizazi critique vivement la série de Mohamed Bassou

Le président de l’Association marocaine de la Paix et de la Transmission, Cheikh Mohammed Al Fizazi, a critiqué le comédien Mohammed Bassou pour sa série « Si Al Kala » diffusée sur sa page YouTube pendant ce mois de Ramadan, estimant qu’il ne fait que...