Recherche

Snapchat dément les accusations de racisme

© Copyright : DR

7 avril 2020 - 06h30 - Monde

Snapchat France a apporté un démenti formel au sujet des accusations de racisme et de l’existence d’une liste noire. La plateforme accuse certains influenceurs dont elle a supprimé les comptes de vouloir ternir son image.

"Toutes ces allégations sont mensongères. Snapchat est une plateforme ouverte à tous, sans aucune forme de discrimination et nous sommes engagés à créer un produit qui reflète l’ensemble des cultures de nos utilisateurs, dans toute leur diversité", se défend le réseau social dans un communiqué.

Snapchat assure que les informations diffusées par certains influenceurs, en l’occurrence BabyDriver, sont fausses et erronées. "Un groupe d’individus a délibérément partagé des informations erronées après la suppression de leurs comptes pour avoir publié du contenu qui contrevient à nos conditions d’utilisation", précise la même source.

"La confidentialité et la confiance de notre communauté sont essentielles et nous nous engageons à veiller à ce que nos directives s’appliquent équitablement à tous les membres de notre communauté, y compris les Snap Stars et les Snapchatters avec une grande audience. Nous continuons à travailler ardemment afin d’assurer à nos utilisateurs un environnement sain et sécurisé.", rassure la plateforme.

En ce qui concerne l’existence d’une liste noire, Snapchat dément. "Un document circule actuellement sur les réseaux sociaux et s’intitule ’Document Interne – Filtre de Modération’ qui prétend afficher une liste de comptes ‘Blacklistés’ par nos modérateurs. Ce document est entièrement faux ; il n’existe aucune liste de cette sorte chez Snap France", affirment les responsables chargés des relations presse pour Snapchat France.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact