La SNRT Holding, un projet déjà en difficulté ?

28 juin 2021 - 07h00 - Culture - Ecrit par : A.P

La fusion de la SNRT avec les chaînes 2M et Medi1 TV, annoncée officiellement il y a un mois par le ministre de tutelle, suscite de vifs débats dans l’opinion publique. L’avenir de cette holding censée révolutionner le paysage audiovisuel marocain serait-il déjà compromis ?

Des acteurs politiques et des médias commencent à se poser des questions sur les tenants et aboutissants de la SNRT Holding, ce géant groupe audiovisuel né il y a seulement un mois de la fusion SNRT-2M-Medi1 TV. De sources bien informées, la nouvelle structure, applaudie par certains et critiquée par d’autres, suscite des débats, fait savoir La Vie Eco.

Tout est parti de la demande de financement faite au gouvernement par Fayçal Laraichi, PDG de la SNRT et 2M pour la création d’une nouvelle chaîne thématique dédiée aux jeunes et dénommée « Arryadia Chabab ». Le gouvernement a rejeté cette demande, soulevant la nécessité de mettre en œuvre les recommandations de la Cour des comptes de 2018 sur le secteur audiovisuel, avant d’initier tout nouveau projet.

À lire : La chaine 2m rachetée par la SNRT

Plus tard, le PDG de la SNRT et 2M finit par obtenir l’accord de financement pour la création d’une holding audiovisuelle publique « légère ». L’essentiel de la refonte proposé par l’équipe dirigeante de la SNRT, est tiré des conclusions de l’étude confiée il y a plus d’une dizaine d’années au cabinet américain Booz Allen Hamilton.

Selon ce document, la SNRT Holding sera composée à terme de plusieurs sociétés d’édition, de télédiffusion et de publicité à savoir : SNRT, Soread-2M, Medi1 (fusion de Medi1 TV et Radio Medi1), Société nationale de production audiovisuelle, Société nationale de télédiffusion, SNRT News, régie publicitaire (fusion de Régie 3 et de la régie de la SNRT), etc. Selon la même source, la SNRT Holding devrait lancer ses activités dans deux ans, le temps de définir son cadre juridique. À en croire certains experts, une révision profonde de la loi 03-77 relative à la communication audiovisuelle s’impose. Mais elle ne serait possible qu’après les élections et la mise en place du prochain gouvernement.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Médias - 2M - Medi 1 Tv

Aller plus loin

La chaine 2m rachetée par la SNRT

Dans le cadre de la création d’une holding en média audiovisuel public, la Société nationale de radiodiffusion et télévision (SNRT) vient de racheter la totalité des actions de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Salaki : le monde de la télévision marocaine en deuil

Le journalisme marocain est en deuil avec la perte de Brahim Salaki, figure emblématique de la télévision nationale. Âgé de 64 ans, il a perdu sa longue bataille contre la maladie et s’est éteint ce dimanche 23 avril 2023.

Offense au roi Mohammed VI, Medi 1 TV s’explique

La direction de la chaîne Medi 1 TV s’est expliquée sur « une erreur de frappe » qui s’est glissée dans la bande de texte de l’émission « Ramdan m’3ana », diffusée dimanche avant la rupture du jeûne.

Une chaîne marocaine accusée d’offense au roi Mohammed VI

La chaîne de télévision d’information en continu marocaine, Medi 1 TV est sous le feu des critiques des Marocains qui l’accusent d’avoir offensé le roi Mohammed VI.

Décès de Khalil Hachimi Idrissi

Le directeur général de l’Agence marocaine de presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, est décédé samedi matin à Rabat à l’âge de 67 ans, après avoir lutté contre une longue maladie

Deux animateurs marocains se clashent sur les réseaux sociaux

Que se passe-t-il entre Momo d’Hit Radio et Rachid Allali de 2M ? Les deux animateurs semblent se déclarer la guerre verbale sur les réseaux sociaux.

Ramadan 2023 : voici le programme de 2M

Dans le cadre des préparatifs du ramadan 2023, la deuxième chaîne de télévision nationale, 2M, a dévoilé le programme qu’elle propose aux téléspectateurs.

Le journal en anglais à la télévision marocaine

Le Maroc manifeste un intérêt grandissant pour l’anglais. Il entend diffuser des informations dans cette langue qui est la plus parlée dans le monde, avec un total de plus de 1,4 milliard de locuteurs, afin d’attirer davantage les touristes anglophones.

Maroc : une série télévisée accusée de faire l’apologie de l’homosexualité

La série « 2 wjoh » (deux visages) aborde-t-elle l’homosexualité ? C’est en tout cas ce que semblent dénoncer de nombreux internautes sur les réseaux sociaux après la diffusion d’un extrait du teaser de la série qui sera diffusée tous les jours à 19h45...