Recherche

Une « sorcière » arrêtée à Mohammedia

© Copyright : DR

19 octobre 2020 - 16h00 - Société

La Direction générale de la Sûreté nationale a procédé, le samedi 17 octobre, à l’arrestation de 16 femmes dont une voyante, pour escroquerie et duperie. L’opération a été menée, suite à de nombreuses plaintes des riverains dans un quartier à Mohammedia.

L’opération de police a été menée dans la maison d’une voyante communément appelée «  chouafa  ». Elle s’adonne à la voyance et autres activités inscrites dans le même genre. Selon la DGSN, des nombreux témoignages et plaintes reçus, la «  chouafa  » arrêtée est une spécialiste en « ldoun » (plomb). Elle chasse les mauvaises ondes, jette des sorts, et ses clientes sont de toutes les couches sociales du Maroc, rapporte Hespress.

L’activité n’est pas illégale au Maroc. Il n’y a pas de mal à chasser des mauvais esprits. Mais les autorités se sont intéressées au cas de cette ensorceleuse de Mohammedia, à cause de l’exploitation de la naïveté et la détresse psychologique ou ignorance d’autrui pour lui soutirer de l’argent. Une séance coûte entre 30 et 200 dhs. Pour s’attirer la bienveillance des esprits, il faut aller jusqu’à trois séances au cours d’une seule consultation. Les clientes déboursent de l’argent sans l’assurance d’avoir satisfaction.

L’autre raison qui a poussé la DGSN à s’intéresser à cette pratique est qu’elle est une activité qui échappe aux impôts et admet un rassemblement proscrit par ces temps de pandémie du covid-19. Selon la DGSN, les séances de la voyante se font dans un lieu sombre, discret et surtout confiné, avec l’odeur du plomb qui met mal à l’aise les riverains. Les 15 autres personnes arrêtées sont toutes des clientes de la voyante. Elles sont venues jeter des sorts ou chasser des mauvais esprits, précise la même source.

Mots clés: Mohammedia , Arrestation , Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) , Sorcellerie

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact