Des escrocs arrêtés à Nador

27 octobre 2020 - 23h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

Trois individus âgés entre 26 et 35 ans ont été appréhendés par les éléments de la police judiciaire de Nador. Ils seraient liés à une affaire d’escroquerie et d’organisation de l’émigration illégale.

Une plainte déposée par sept candidats à l’immigration clandestine a mis la police sur la piste de ce réseau très bien organisé. Selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN), la plainte déposée indique que ces candidats ont déboursé 30 000 dirhams chacun contre la promesse de pouvoir entrer clandestinement en Espagne.

La police a effectué des perquisitions qui se sont soldées par la saisie de dix bateaux traditionnels, dont un équipé d’un moteur. La DGSN souligne que c’est certainement du matériel utilisé dans l’organisation des opérations de l’émigration illégale.

Les trois individus ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête ouverte pour identifier toutes les ramifications de ce réseau criminel ainsi que toutes les personnes impliquées dans cette affaire, précise la DGSN.

Sujets associés : Immigration clandestine - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) - Arrestation - Escroquerie - Plainte

Aller plus loin

Ceuta : trois Marocains, candidats à l’immigration clandestine, arrêtés

La garde civile de Ceuta a arrêté une personne pour avoir tenté de faire entrer illégalement trois immigrants clandestins de nationalité marocaine.

Justice : l’ancien maire de Nador condamné à 4 ans de prison ferme

Le tribunal de Fès a condamné, mardi, l’ancien député-maire de Nador, Slimane Houliche, à 4 ans de prison ferme pour dilapidation de deniers publics, corruption et trafic...

Maroc : deux candidats à l’immigration clandestine arrêtés pour meurtre

Le Service préfectoral de la Police judiciaire de Tanger a interpellé deux candidats à l’immigration clandestine, poursuivis dans une affaire de violences ayant entraîné le...

Maroc : l’UE mobilise 101,7 M€ pour la lutte contre l’immigration clandestine

Le Maroc vient de bénéficier d’un soutien financier de 101,7 millions d’euros de la part de l’Union européenne pour intensifier sa lutte contre l’immigration clandestine et le...

Ces articles devraient vous intéresser :

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Le Maroc renforce le contrôle dans les aéroports

Le Maroc a décidé de renforcer son système de contrôle des passagers dans les aéroports. Cette procédure sera désormais complétée par l’analyse de données électroniques envoyées avant l’arrivée à destination des passagers.

Bientôt une centaine de radars mobiles déployés au Maroc

120 nouveaux radars seront bientôt déployés dans plusieurs villes marocaines, pour renforcer la sécurité routière. Ces équipements ont été remis mardi, à la Gendarmerie Royale et à la Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN) (Police).

Forte augmentation de demandeurs d’asile marocains en Europe

L’Union européenne a enregistré en 2022 un nombre record de demandes d’asile. Parmi les demandeurs, de nombreux Marocains dont le nombre a bondi.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Des soldats marocains accusés d’avoir tiré à balles réelles sur des migrants

L’Espagne a ouvert une enquête concernant des allégations de tirs sur des migrants tentant de rejoindre les îles Canaries depuis le Maroc. Une association caritative affirme que des soldats marocains auraient ouvert le feu sur ces migrants,...

En réponse au Qatargate, le Maroc ne respecte plus les accords de renvoi des déboutés d’asile

Depuis l’éclatement du scandale de corruption connu sous le nom de « Qatargate », les difficultés pour renvoyer les Marocains déboutés de leur demande d’asile vers leur pays d’origine se sont accrues.

Dispositif exceptionnel pour le nouvel an au Maroc

La Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) s’active pour garantir la sécurité des Marocains à l’occasion du nouvel an 2023. D’ores et déjà, il a été procédé à la mise en place d’un dispositif de sécurité spécial.

Cinq nouvelles nominations à la DGSN

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi, a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein des services centraux de la Direction des Ressources humaines.

Immigration : l’aide européenne est « en deçà » des dépenses du Maroc

Le directeur de la migration et de la surveillance des frontières au ministère marocain de l’Intérieur, Khalid Zerouali, a déclaré que les 500 millions d’euros d’aide de l’Union européenne pour lutter contre l’immigration illégale pour la période...