Facebook va lancer le live streaming payant au Maroc

28 mars 2021 - 07h40 - Economie - Ecrit par : J.D

Au Maroc, les abonnés Facebook pourront utiliser sous peu le service de streaming payant du réseau social, ceci à l’instar des internautes d’Égypte et de d’Afrique du Sud, bientôt ajoutés à la liste des 24 pays qui utilisaient ce service depuis août 2020.

Ce service permet aux créateurs de contenus de faire payer les abonnés et disponible dans peu de pays, sera opérationnel au Maroc dans quelques jours.

Facebook ne percevra aucun revenu pour les fonctionnalités de ce service permettant de monétiser les abonnements. Sur le continent africain, où les podcasts et autres nouveaux formats de diffusion prennent de l’ampleur, le service streaming payant pourrait avoir un gros succès auprès des influenceurs qui génèrent essentiellement des revenus grâce à la publicité.

Selon le réseau social, le nombre de créateurs de contenus gagnant l’équivalent de 10 000 dollars par mois, sur la plateforme, a augmenté de 88 % en glissement annuel, tandis que le nombre de ceux qui gagnent 1 000 dollars sur une base mensuelle a grimpé de 94 %. Le service cherche maintenant des moyens de monétiser sa plateforme en introduisant des publicités.

Sujets associés : Internet - Facebook

Aller plus loin

Facebook supprime 10000 profils de 13 pays, dont le Maroc

Dans son dernier rapport mensuel, Facebook affirme avoir supprimé environ 10 000 pages, groupes et comptes provenant de 13 pays dont le Maroc pour "comportement inauthentique...

Facebook suspend des comptes actifs depuis le Maroc

Facebook annonce avoir suspendu des comptes actifs depuis le Maroc et d’autres pays pour utilisation de fausses identités et « comportement coordonné inauthentique ».

Quels sont les émojis préférés des Marocains ?

Le géant américain Meta a dévoilé quelques informations sur la façon dont les Marocains utilisent les émojis sur les deux plateformes Facebook et Instagram. La tristesse, le...

Facebook va aider des entreprises marocaines

La 2ᵉ édition de « Boost with Facebook » a été lancée mercredi, par la société Meta (anciennement Facebook), en collaboration avec l’Agence de développement du digital (ADD), en...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc s’oriente vers une administration sans papier avec une nouvelle plateforme numérique

Le ministère délégué chargé de la Transition numérique entend développer une plateforme dénommée « le compte numérique de l’usager » pour améliorer la qualité des services de l’administration aux usagers.

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

AliExpress et Shein : la douane marocaine mène la vie dure aux acheteurs

Malgré la suppression de l’exonération des frais de douane sur les transactions d’une valeur inférieure à 1 250 DH, les Marocains n’ont pas arrêté de faire des achats en ligne à l’international, notamment sur les sites chinois (AliExpress et Shein)....

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

Les excuses de Meryame Kitir à ceux qu’elle aurait pu « blesser involontairement »

Après deux mois de silence, Meryame Kitir, ancienne ministre belge de la Coopération, s’est adressée dimanche à ses collègues et autres avec lesquels elle a collaboré durant son mandat au sein du gouvernement belge.

Achraf Hakimi fait des promesses aux Marocains

À quelques heures du départ de la sélection nationale du Qatar, l’international marocain Achraf Hakimi s’est adressé aux supporters marocains dont le soutien a été déterminant tout au long de la compétition.