Suisse : polémique autour du financement des aumôneries musulmanes

14 mai 2023 - 09h00 - Monde - Ecrit par : S.A

En Suisse, la Confédération a décidé de ne payer que les aumôniers musulmans intervenant dans les centres fédéraux. Cette disposition proposée dans le cadre de la révision de la loi sur l’asile est vu d’un mauvais œil par les églises protestantes, catholiques et une association juive, qui l’ont d’ailleurs rejetée.

La Confédération veut prendre en charge financièrement les services d’aumônerie rendus dans les centres fédéraux. Mais les musulmans sont les seuls concernés, car ils sont, selon elle, les « seules communautés religieuses qui n’ont pas le droit de percevoir un impôt ecclésiastique », fait savoir 20min. D’après la révision de la loi d’asile, il est prévu un financement d’environ 450 000 francs par an. Aux yeux de la confédération, réserver cette contribution aux autres communautés (églises) est synonyme de « paiements à double ».

À lire : Suisse : bilan très positif pour l’aumônerie musulmane

Mais selon les églises, le constat de Berne est loin d’être la réalité. « Les deniers publics sont en jeu uniquement dans les quelques cantons qui versent des contributions directes aux Églises ou communautés religieuses. Cependant, il s’agit alors de prestations spécifiques, fournies à la population d’un canton », relèvent-elles, et non les interventions dans les centres d’asile. Et d’expliquer : « La situation est en plus trop différente de canton en canton et une telle règle au niveau national serait à côté de la plaque. En d’autres termes, si la Confédération finançait les églises pour les aumôneries, il n’y aurait aucun ‘paiement à double’ ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Suisse - Islam

Aller plus loin

Suisse : femmes juives et catholiques vent debout contre l’interdiction du voile intégral

Alors que le «  oui  » l’a emporté dimanche dernier, des associations de femmes juives et catholiques rejettent l’initiative visant à interdire le port du voile intégral dans...

Suisse : bilan très positif pour l’aumônerie musulmane

Les centres fédéraux d’asile en Suisse continueront à bénéficier de l’aumônerie musulmane. Les premiers résultats ont été concluants et le projet sera reconduit au moins jusqu’à...

Les blagues racistes et islamophobes très présentes en milieu de travail en Suisse

Plusieurs étrangers en Suisse, et particulièrement ceux de confession musulmane, continuent de subir des discriminations au travail.

Ces articles devraient vous intéresser :

Officiel : l’Aid Al Fitr en Belgique ce vendredi

L’aïd al fitr sera célébré ce vendredi 21 avril 2023 en Belgique, vient d’annoncer l’Exécutif des Musulmans de Belgique. Voici le communiqué complet :

Le ramadan commence le lundi 11 mars 2024 en France

C’est officiel : le mois de Ramadan débutera lundi 11 mars 2024 en France, a annoncé le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Cette date a été déterminée après observation scientifique et calcul astronomique.

La date de l’Aid Al Mawlid au Maroc connue

Au Maroc, l’Aid Al Mawlid Annabaoui, la fête qui célèbre la naissance du prophète Mohammad, sera célébrée en ce mois de septembre.

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

Ramadan 2023 : le Maroc envoie des imams en Europe

Afin d’assurer l’accompagnement et l’encadrement religieux des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la Fondation Hassan II a annoncé l’envoi en Europe de 144 universitaires, prédicateurs et récitateurs du Coran durant tout le mois de Ramadan 2023.

La date de l’Aïd al Fitr au Maroc connue

L’observation de la nouvelle lune du mois de Chaoual 2023/1444 commencera ce jeudi 20 avril 2023, mais il semble que la plupart des pays arabes ne pourront pas observer le croissant à l’œil nu. C’est du moins ce que prévoit Hassan Talibi, astronome et...

Aïd al Adha au Maroc : l’appel à l’annulation monte sur les réseaux sociaux

Alors que certains Marocains appellent à l’annulation de la célébration de l’Aïd al-Adha sur les réseaux sociaux, d’autres tiennent au respect de cette tradition religieuse.

Ramadan et menstrues : le tabou du jeûne brisé

Chaque Ramadan, la question du jeûne pendant les menstrues revient hanter les femmes musulmanes. La réponse n’est jamais claire, noyée dans un tabou tenace.

Le ramadan commence jeudi au Maroc (Officiel)

Le mois de ramadan de l’année 1444 de l’hégire débutera ce jeudi 23 mars au Maroc, vient d’annoncer le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Un lycée français au Maroc accusé d’intolérance religieuse

Le lycée Lyautey est au cœur d’une polémique après que plusieurs médias marocains ont publié qu’une employée de l’établissement aurait été empêchée d’y accomplir la prière. La direction du centre éducatif dément cette rumeur qu’elle juge « inconcevable ».