Casablanca : il place une table et une chaise sur la voie du tramway (vidéo)

24 mai 2021 - 19h30 - Maroc - Ecrit par : J.D

Le principal suspect dans l’affaire de l’« obstruction de la voie du tramway » a été arrêté dimanche par les éléments de la préfecture de police de Casablanca. Il a été identifié comme étant au cœur de la réalisation et la publication de la vidéo, objet de grosse frayeur dans la métropole casablancaise.

L’individu interpellé est âgé de 21 ans. Il a été identifié comme celui qui a publié une vidéo attentatoire à la sécurité et la sûreté, sur son compte « Instagram ». La fameuse vidéo montrait son auteur en train de placer une table et une chaise sur la voie du Tramway et s’y installer.

La publication avait suscité une interaction rapide des services de police qui avaient pris très au sérieux la menace sur sa vie et la sécurité des usagers de cette voie publique.

Le mis en cause a été placé en détention provisoire et les recherches se poursuivent pour démasquer ses complices. L’enquête placée sous la supervision du parquet compétent va déterminer quant à elle, les circonstances de cet incident.

Sujets associés : Casablanca - Transport ferroviaire - Vidéos - Arrestation

Aller plus loin

Tramway de Casablanca : lancement de plusieurs appels d’offres

Des appels d’offre ont été lancés pour le marché de l’étude, la fourniture, la mise en œuvre et la réception des travaux de plantation liés à l’aménagement des lignes 3 et 4 du...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc va investir de plus de 13,4 MMDH dans le chemin de fer

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a prévu un investissement de plus de 13,4 milliards de DH durant la période 2023-2025.

Investissement massif dans le rail marocain

L’Office national des chemins de fer (ONCF) veut renforcer le rail national. Il vient de lancer un appel à concurrence pour acquérir de nouveaux et différents trains.

Réseau ferroviaire : le Maroc n’a pas les moyens de ses ambitions

Le ministère du Transport et de la Logistique n’est pas en mesure de financer l’extension du réseau de ligne ferroviaire reliant 43 villes marocaines. Vers l’abandon d’un projet devant promouvoir l’équité territoriale en ce qui concerne les chemins de...

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Le rail marocain au cœur d’une rivalité internationale

Les géants mondiaux du ferroviaire vont se livrer une rude concurrence pour le mégacontrat de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF). Celui-ci a lancé un appel à concurrence pour acquérir 168 nouveaux trains, dont 18 trains à grande vitesse.

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Le Maroc veut 800 km de lignes TGV

Le Maroc a l’ambition d’étendre son réseau ferroviaire LGV (Ligne à grande vitesse) à 800 km. La concrétisation de ce souhait nécessitera la bagatelle de 100 milliards de dirhams.

Maroc : 1300 km de nouvelles lignes TGV

Le ministre du Transport et de la logistique, Mohamed Adeljalil, a présenté mardi à la Chambre des conseillers, le point des actions menées par l’Office national des chemins de fer (ONCF) en vue de renforcer et de moderniser le transport ferroviaire...

Le grand chantier du TGV Kénitra-Marrakech démarre

Le projet de Ligne à grande vitesse reliant Kenitra à Marrakech est entré dans sa phase active. L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de confier à six entreprises les travaux de déblaiement et de préparation du tracé de la ligne, pour un...

L’astuce d’une entreprise française pour gagner l’appel d’offres de l’ONCF

Redoutant l’impact négatif du refroidissement des relations diplomatiques entre le Maroc et la France, une entreprise française charge sa filiale espagnole de se lancer dans la concurrence pour le mégacontrat de l’Office national des Chemins de Fer...