Un nouveau pas vers la réalisation du TGV Kénitra-Marrakech

28 mars 2024 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

L’Office national des chemins de fer (ONCF) accélère la réalisation de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kénitra à Marrakech. Après les travaux de génie civil, ceux relatifs à l’installation du système de signalisation et de télécommunications vont pouvoir démarrer. Ils devraient coûter près de 3,2 milliards de dirhams.

La signalisation dans le cadre du projet LGV Kénitra-Marrakech prend en compte la nouvelle ligne, ainsi que des installations existantes, notamment les lignes en exploitation. « La sécurité devra être maintenue durant les travaux sur les installations de signalisation et de télécommunications en exploitation, et la complexité de cette mise en œuvre sera accentuée par les contraintes de sécurité », indique un communiqué de l’Office.

L’entreprise qui sera retenue pour réaliser les travaux aura à charge la fourniture, le déploiement, les essais et la mise en service d’un réseau de transmission comportant un réseau backbone à fibre optique FOB et le système réseau actif (routeurs et commutateurs ou équipements DWDM ou autres). Le projet de LGV Kenitra-Marrakech prévoit également la réhabilitation de la ligne classique entre Kénitra et Settat, rappelle-t-on.

À lire : Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

La nouvelle ligne reliera Kenitra à Marrakech, en passant par Rabat, Salé, Casablanca. De nouvelles gares dont Marrakech Palmeraie, Marrakech Guéliz, Stade de Marrakech, Nouveau Terminal de l’aéroport Mohammed V à Nouaceur, Grand stade de Benslimane seront construites dans le cadre du projet, de même que des aménagements complémentaires seront réalisés au niveau des installations terminales et gares existantes.

Par ailleurs, le périmètre des installations de sécurité́ et de signalisation à réaliser, inclut le prolongement de la LGV de Kénitra à Marrakech Guéliz, y compris toutes les gares intermédiaires, à l’exception de la section en ERTMS niveau 1 de la gare Rabat Agdal ; les raccordements à la ligne classique au niveau de Sidi Ichou, de part et d’autre de Rabat Agdal (Salé au nord et Ain Attiq au sud), Zenata (au nord de Casablanca), Nouaceur Nouvelle ville, sud de Bouskoura et nord de Berrechid, etc.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Office national des chemins de fer (ONCF) - Transport ferroviaire - TGV Kénitra - Marrakech

Aller plus loin

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient...

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à...

TGV Kénitra-Marrakech : Le projet avance à grande vitesse

L’Office national des chemins de fer (ONCF) s’active pour le projet d’extension de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech.

TGV Kénitra-Marrakech : la France cherche à écraser la concurrence

La France veut profiter du réchauffement de ses relations avec le Maroc pour remporter l’appel d’offres lancé par l’Office national des chemins de fer (ONCF) pour le projet...

Ces articles devraient vous intéresser :

Les travaux du TGV Kénitra-Marrakech lancés

L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de lancer un appel d’offres pour la réalisation des travaux de génie civil de la Ligne à grande vitesse (LGV) reliant Kenitra à Marrakech.

Le succès ne se dément pas pour le TGV marocain

Inauguré en 2018, Al Boraq, le Train à grande vitesse marocain, souffle sa quatrième bougie ce mardi 15 novembre. Avec 10 millions de passagers transportés depuis sa mise en service, la grande vitesse affiche un succès remarquable.

Les aéroports marocains reliés par train

L’aéroport international Ibn Battouta de Tanger sera bientôt relié au réseau ferroviaire, dans le cadre d’un projet qui inclut 15 aéroports internationaux.

Maroc : Un pas de géant dans le projet de TGV Kenitra-Marrakech

Le gouvernement d’Aziz Akhannouch vient de franchir un pas vers la réalisation de la ligne grande vitesse Kenitra-Marrakech. Prévu dans le plan Rail Maroc 2040, ce projet représente un enjeu stratégique dans la poursuite du développement du réseau de...

Le grand chantier du TGV Kénitra-Marrakech démarre

Le projet de Ligne à grande vitesse reliant Kenitra à Marrakech est entré dans sa phase active. L’Office national des chemins de fer (ONCF) vient de confier à six entreprises les travaux de déblaiement et de préparation du tracé de la ligne, pour un...

Le Maroc va acquérir de nouveaux trains

Le Maroc s’apprête à lancer un appel d’offres international pour l’acquisition de trains et le développement d’un réseau ferroviaire local, attirant l’intérêt de géants du secteur tels, notamment français et espagnols. C’est ce qu’a révélé Mohamed...

Maroc : une centaine de nouveaux trains à acquérir

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a annoncé l’acquisition progressive de 100 nouveaux trains fabriqués localement, et ceci dans les 10 prochaines années.

Maroc : le TGV reliera les aéroports de Casablanca et Rabat

Mohamed Rabie Khlie, Directeur Général de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF), a levé le voile sur de nouveaux projets, notamment ceux devant relier les aéroports de Rabat et Casablanca avec des trains à grande vitesse (TGV).

Du nouveau pour le TGV Agadir-Marrakech

L’Office national des chemins de fer (ONCF) a confié au bureau d’études LPEE les travaux de reconnaissance géologique, hydrogéologique et géotechnique nécessaires aux études d’avant-projet sommaire (APS) de la liaison ferroviaire grande vitesse...

L’ONCF a pensé aux MRE pendant les vacances

L’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a mis en place un plan pour accueillir les millions de voyageurs attendus à bord de ses trains lors de la prochaine saison estivale. Une attention particulière est accordée aux Marocains résidant à l’étranger...