Le taux de pauvreté absolu recule au Maroc

9 juin 2021 - 14h40 - Maroc - Ecrit par : S.A

En 2019, le taux de pauvreté absolu s’établissait à 1,2 % au Maroc, avec l’amélioration globale du niveau de vie des Marocains, en particulier en milieu urbain. C’est ce que révèle l’Observatoire national du développement humain (ONDH) qui a réalisé une étude sur « La dynamique de la pauvreté » dans le royaume.

Cette étude dont les résultats ont été présentés lors d’un webinaire mardi 8 juin montre que le taux de pauvreté relative a enregistré une baisse entre 2001 et 2019, passant de 20,4 % à 17,7 %. Les données varient d’un milieu à un autre. Le taux de pauvreté relative est toujours à un niveau encore élevé, en milieu rural, atteignant 36,8 % en 2019, tandis que l’incidence de la pauvreté relative a reculé en milieu urbain de 9 % à 6,4 % au cours de la même période.

En 2019, près de 45 % des Marocains se considèrent subjectivement pauvres (38,6 % dans le milieu urbain et 58,4 % dans le milieu rural), révèle également l’étude. La pauvreté subjective (pourcentage des chefs de ménages qui se considèrent en situation de pauvreté) affecte l’ensemble des classes sociales mais à des niveaux différents, note l’ONDH, faisant savoir que le taux de pauvreté subjective qui s’est établi à 55,7 % est parmi les 20 % les plus pauvres et 26,7 % parmi les 20 % les plus aisés.

À lire : La crise sanitaire a aggravé la pauvreté et la vulnérabilité au Maroc

Au niveau national, 48,5 % de la population a connu au moins une fois une expérience de pauvreté entre 2012 et 2019. Aussi, 18,2 % des individus ont-ils été, entre 2012 et 2019, en situation de pauvreté chronique, 34,4 % en milieu rural contre 5,5 % en milieu urbain. S’agissant de la pauvreté transitoire, les individus concernés au niveau national représentent 30,3 % (21,9 % citadins contre 41,3 % ruraux).

Un individu vivant dans un ménage pauvre a 56 % de chance de se soustraire de cette situation, tandis que le risque d’entrée en pauvreté d’un individu issu d’un ménage non pauvre est de 13,7 %, indique par ailleurs l’étude des mouvements à travers le seuil de pauvreté relative entre 2012 et 2019.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Pauvreté - Etude

Aller plus loin

La pauvreté guette un million de Marocains

Les Marocains qui évoluent dans le secteur informel, dont 80% sont sans couverture sociale pourraient se retrouver davantage dans la précarité. C’est ce que révèle une étude...

Un rapport inquiétant sur la pauvreté au Maroc

C’est le ressenti qui renseigne sur la situation sociale des Marocains. La moitié d’entre eux se considèrent comme pauvres alors que, en réalité, le taux de pauvreté absolue ne...

Plus de 3 millions de Marocains ont basculé dans la pauvreté

Au Maroc, la pandémie et l’inflation ont causé une déflagration économique et sociale, se traduisant par une augmentation du taux de pauvreté. Cette année, 3,2 millions de...

Plus d’un million de Marocains menacés de pauvreté à cause du coronavirus

Les mesures restrictives imposées dans le cadre de la crise du Covid-19 ont fait de nouveaux pauvres, note un rapport officiel, publié, lundi 17 août 2020. Ce rapport prévoit...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : le roi Mohammed VI annonce des aides directes aux plus pauvres

Le Roi Mohammed VI, dans un discours prononcé à l’ouverture de la session parlementaire, a fait part de l’introduction d’un programme d’aide sociale à la fin de l’année 2023.

Maroc : une aide versée aux familles

Comme annoncé, l’aide prévue pour les familles marocaines dans le besoin sera versée par le gouvernement. Celle-ci devrait intervenir sous peu. Quel montant ? quand est-ce qu’elle sera versée ?

Appel à lutter contre la mendicité au Maroc

Le niveau de pauvreté et de vulnérabilité n’a pas baissé au Maroc. En 2022, il est revenu à celui enregistré en 2014, selon une note du Haut-Commissariat au Plan (HCP) publiée en octobre dernier. Une situation qui contribue à la hausse de la mendicité...

Maroc : une aide directe pour les plus pauvres

Le gouvernement envisage d’accorder en 2023 une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Plus précisément, sept millions d’enfants et 3 millions de familles seront concernés.

Hausse historique du prix du gaz au Maroc, une première en 30 ans

La bonbonne de gaz vendue au Maroc devrait voir son prix augmenter progressivement pendant trois ans, vient de révéler le Premier ministre Aziz Akhannouch.

Le Maroc va distribuer les aides directes aux plus pauvres cette année

Le gouvernement prévoit d’accorder une aide financière mensuelle directe à l’ensemble des familles démunies. Cette mesure phare du processus de généralisation de la protection sociale, enclenché par le pays, sera effective dès cette année, selon le...