Recherche

Terrorisme : la justice française face à un cas inédit

© Copyright : DR

18 juillet 2019 - 09h00 - Société

Entre rapt, terrorisme et incarcération, la vie de Rehane B.*, mineure, devenue jeune femme, bascule à tout jamais. Un cas inédit que la justice française s’évertue à résoudre.

Née en Haute-Garonne, en France, Réhane B., encore mineure, arrive en Syrie. Sa mère, Rachida B*, 47 ans, une Toulousaine radicalisée, l’avait enlevée à son père, en 2004, alors qu’elle n’avait que 3 ans, relate Le Parisien. C’est le début d’une histoire inédite.

A son arrivée en Syrie, la petite était à mille lieues d’imaginer la situation dans laquelle sa mère l’embarquait. Elle passera quinze années de sa vie, son enfance et son adolescence, au Moyen-Orient. Pendant plus d’une décennie, elle avait assisté à l’avènement puis à la chute de Daech.

Le 17 mai 2019, elle sera mise en examen, en France, pour association de malfaiteurs terroriste, puis incarcérée. Et, c’est à la prison de Fleury-Mérogis (Essonne) qu’elle fêtera ses 18 ans.

Selon des sources proches de l’enquête, la jeune femme a été expulsée, le 14 mai dernier, par les autorités turques, à l’aéroport de Roissy, en compagnie d’un mari rencontré en Syrie, Brahim L.*, et de leur bébé, précise Le Parisien.

Le parcours de Réhane B. constitue un cas inédit pour la justice française. Les questions affluent : est-ce une jeune qui est revenue dans son pays natal qui sera jugée ou une déçue de Daech déchu ou, encore, une victime ?

* Les prénoms ont été changés.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact