Recherche

Un Marocain perd la nationalité française

© Copyright : DR

26 octobre 2019 - 07h00 - Monde

Fayçal Aït Messoud, 23 ans, a perdu sa nationalité française en raison de sa tentative de rejoindre la Syrie quelques jours après les attaques contre Charlie Hebdo et l’Hypercasher de Paris. Ainsi en a décidé le Gouvernement français.

C’est un décret en date du mardi 22 octobre et publié au Journal officiel deux jours plus tard qui consacre la déchéance de la nationalité française de Fayçal Aït Messoud.

Après les attaques contre l’hebdomadaire satirique, Charlie Hebdo, en janvier 2015, ce jeune homme de 23 ans avait tenté de partir en Syrie. Seulement, il n’aura pas atteint son objectif à cause d’un accident de voiture survenu le même mois en Turquie.

En 2018, le jeune Franco-marocain et trois autres jeunes français - deux hommes et une femme - concernés par la même tentative, ont été jugés. Le jeune homme avait écopé d’une peine de quatre ans de prison. Les deux autres hommes, eux, ont été condamnés à cinq ans de prison. La seule femme a été condamnée à trois ans de prison dont un an avec sursis.

Selon l’avocat de Fayçal Aït Messoud, tous les éléments relevés par le tribunal ainsi que ses nombreuses démarches de réinsertion et son absence d’attache avec le Maroc rendent ce décret contestable, raison pour laquelle il entend introduire un recours au Conseil d’État.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact