L’homme qui a attaqué la mosquée de Bayonne avait demandé la nationalité marocaine

2 novembre 2019 - 07h00 - France - Ecrit par : Bladi.net

L’auteur de l’attentat de la mosquée de Bayonne a fait ses études et son service militaire au Maroc, alors sous protectorat français. A l’époque, il avait voulu obtenir la nationalité marocaine. Dans son livre intitulé “La France à cœur ouvert ou la misère humaine”, il évoque son enfance et son penchant pour l’islamophobie.

Personnage énigmatique, Claude Sinké qui a blessé deux personnes lors de l’attentat de la mosquée de Bayonne, fait l’objet d’une enquête menée par les autorités françaises.

Il s’agit pour les enquêteurs de faire toute la lumière sur cet événement du lundi 28 octobre, survenu à Bayonne, du fait de cet octogénaire qui ne compte pas des amis dans son entourage et que l’on décrit comme un personnage “psychologiquement instable”.

Marianne donne plus de précisions sur l’homme : “Claude Sinké est né au Maroc, où il assure avoir vécu 27 ans.” Son livre intitulé “La France à cœur ouvert ou la misère humaine”, tel “un opuscule décousu” de 84 pages, selon l’hebdomadaire français, fait part de “son analyse de la société française” et de ses obsessions, à savoir l’islam et les homosexuels.

C’est à Meknès que Claude Sinké voit le jour, en septembre 1935, d’un père légionnaire. A en croire Marianne, Claude Sinké est un ancien élève de “l’école industrielle de Casablanca”, alors qu’il a fait son service militaire dès 1956 à Rabat où il obtiendra le “grade de maréchal des logis”. Il aurait même sollicité la double nationalité auprès du Consul marocain de Bordeaux.

A l’époque, Sinké qui a buté contre le refus du Consulat a regretté ce qui était pour lui, une “discrimination”. “Il (le Consul) avait dit qu’il serait heureux de me la donner à condition que je devienne musulman, car le Maroc n’acceptait pas les chrétiens”, écrit le vieil homme dans son livre.

Converti au catharisme - un mouvement religieux dont les fidèles font vœu de pauvreté, fermement opposés à l’Eglise romaine et son clergé - Sinké considère l’Islam comme “incompatible avec nos lois et nos principes libertaires, les plus grandes richesses de notre civilisation européenne”.

Lors de son audition le 29 octobre sur les motifs de son attaque de la mosquée, il a déclaré qu’il “voulait venger la destruction de Notre-Dame de Paris, affirmant que l’incendie de cet édifice a été provoqué par des membres de la communauté musulmane”.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Islamophobie - Attentat

Aller plus loin

Attaque de la mosquée de Bayonne : le dossier définitivement clôturé

Le dossier de l’attaque de la mosquée de Bayonne est définitivement clôturé. C’est l’essentiel à retenir de l’ordonnance de non-lieu rendue par la juge d’instruction de la cour...

Bayonne solidaire, deux mois après l’attaque de la mosquée

Plusieurs centaines de manifestants ont marché dimanche pour soutenir les victimes de l’attentat perpétré contre la mosquée de Bayonne. Ils exigent que cet acte soit...

L’auteur présumé de l’attaque de la mosquée de Bayonne décède en prison

L’octogénaire Claude Sinké, auteur présumé de l’attentat de la mosquée de Bayonne, est mort en prison. Il était en détention provisoire au centre pénitentiaire de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Guingamp : tags racistes découverts sur la mosquée, enquête en cours

La mosquée de Guingamp, dans les Côtes-d’Armor, a été ciblée dans la nuit du jeudi 7 au vendredi 8 décembre 2023 par des tags islamophobes. Une première en 40 ans.

Karim Benzema et les Frères musulmans : Jean-Luc Mélenchon apporte son soutien

Jean-Luc Mélenchon a apporté son soutien à Karim Benzema, sur la plateforme X (ex-Twitter). Le footballeur est au cœur d’une controverse, pointé du doigt par le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, pour des liens présumés avec les Frères...

Le Conseil d’État annule un arrêté anti-burkini

La ville de Mandelieu-la-Napoule, dans le sud-est de la France, a vu son arrêté interdisant le port du burkini sur ses plages suspendu par le Conseil d’État. Cet arrêté, réitéré chaque année depuis 2012, avait été contesté en justice par la Ligue des...

« Salut islamiste » : le joueur du Real Madrid Antonio Rüdiger porte plainte

Le défenseur du Real Madrid, Antonio Rüdiger, a décidé de porter plainte pour diffamation contre Julian Reichelt, ancien rédacteur en chef du journal Bild. Ce dernier avait accusé Rüdiger de faire un « salut islamiste » après un match de football, une...

Hijab et football féminin : Le Conseil d’État maintient l’interdiction

L’interdiction du port du hijab lors des compétitions de football féminin, qui est en vigueur depuis 2016, a été confirmée par le Conseil d’État jeudi.

Qui est Golan Avitan, l’Israélien extradé par le Maroc ?

Le Maroc a extradé Golan Avitan, 54 ans, membre présumé de la célèbre famille criminelle Abergil qui a fui Israël il y a quatre ans. Il serait impliqué dans un attentat à la bombe de 2003 qui a fait trois morts.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.