Recherche

France : Noam Anouar, le flic qui a traqué l’islam radical

© Copyright : DR

14 novembre 2019 - 08h00 - Monde

Son nom est bien connu dans le 93 où il a fait la chasse à l’islam radical. Noam Anouar, 43 ans, flic aux Renseignements généraux (RG), par ailleurs auteur du livre intitulé, "La France doit savoir", se livre à des confidences.

2008 marquera le début de son combat contre l’islam radical. Noam Anouar avait rencontré ceux qui feront parler d’eux à travers des attentats perpétrés entre 2010 et 2015.

Ce flic avait croisé le chemin de Farid Benyettou, prédicateur salafiste, Kouachi, l’un des auteurs de l’attentat contre le journal satirique Charlie Hebdo, survenu le 7 janvier 2015, Samy Amimour, kamikaze du Bataclan originaire de Drancy, Peter Cherif et Mohamed El-Ayouni, djihadistes, mais aussi les frères Clain, rapporte Le Parisien.

Noam Anouar avait pour mission de surveiller la frange la plus extrême de l’islam entre 2008 et 2016. L’accomplissement de sa tâche n’a pas pour autant été facile. Entre passion et douleurs, ce flic confie avoir été « offensé et agressé » par son institution.

Depuis 2015, il fait l’objet d’une enquête de l’IGPN pour déloyauté envers sa hiérarchie. Son espoir, dira-t-il, c’est de « revêtir l’uniforme » qui lui « semblait une belle consécration, a fortiori en Seine-Saint-Denis, un territoire qui est en demande d’une police exemplaire ». A défaut, « j’ai envie de servir les gens. Mais je ne rêve pas d’être l’arabe de service de la place Beauvau », a-t-il affirmé.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact