Recherche

Bayonne solidaire, deux mois après l’attaque de la mosquée

© Copyright : DR

17 décembre 2019 - 07h40 - Monde

Plusieurs centaines de manifestants ont marché dimanche pour soutenir les victimes de l’attentat perpétré contre la mosquée de Bayonne. Ils exigent que cet acte soit formellement reconnu comme un attentat terroriste.

C’est à Bayonne, au pays basque, que cette marche a eu lieu. Sur des banderoles on peut lire des messages de solidarité mais aussi ceux qui appellent à la conscience collective pour que ce drame ne soit pas enterré, écrit Saphirnews.

Cette marche organisée près de deux mois après l’attaque a pour but de dénoncer plus largement et à visage découvert, la haine contre les musulmans. Jusqu’à ce jour, le parquet antiterroriste n’a pas été saisi de l’affaire, suscitant l’incompréhension et la colère des victimes, de leurs proches et de leurs nombreux soutiens.

« Le terrorisme, c’est faire un acte de terreur pour envoyer un message à une population. C’est bien ce qui a été fait par ce criminel qui avait un engagement politique à l’extrême droite », a déclaré Dominique Sopo de SOS Racisme.

Claude Sinké, l’auteur de l’attaque, un octogénaire issu des rangs de l’extrême droite, a été placé en détention provisoire depuis son arrestation. Il risque la réclusion criminelle à perpétuité.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact