Le Koweït accorde 89 millions de dollars au TGV marocain

5 octobre 2011 - 17h01 - Ecrit par : J.L

Le Fonds koweitien pour le développement économique arabe (FKDEA), vient d’accorder une contribution, sous forme de prêt, de 89 millions dollars au projet du train à grande vitesse (TGV) marocain, qui reliera Tanger à Casablanca à l’horizon 2015.

Le TGV, dont le coup d’envoi des travaux a été donné jeudi à la gare ferroviaire de Tanger-ville par le Roi Mohammed VI et le président français Nicolas Sarkozy, nécessitera un investissement total de 20 milliards de dirhams.

La LGV Tanger-Casablanca réduira le temps du voyage entre les deux pôles à 2h10 au lieu de 4h45 actuellement et pourra transporter entre six et huit millions de passagers dès son lancement en 2015, contre deux millions de voyageurs à ce jour.

En octobre dernier, le FKDEA avait déjà accordé 45,5 millions d’euros au Maroc, dont 40 millions d’euros consacrés à la réalisation du TGV.

Au total, les contributions du Fonds koweïtien pour le développement économique arabe à des projets au Maroc s’élèvent à 1,2 milliard de dollars.

Tags : Casablanca - Tanger - Prêt - Koweït - TGV - Maroc - Transport en commun

Aller plus loin

Le Koweït n’investira plus au Maroc

Les députés koweïtiens exigent du gouvernement de ne plus investir dans les pays arabes comme le Maroc et l’Égypte. Ils appellent à diriger les investissements vers...

Nous vous recommandons

Aeroflot suspend ses vols vers le Maroc

La compagnie aérienne russe Aeroflot a décidé de suspendre ses vols internationaux, dont le Maroc, à partir du 8 mars 2022. Suite au déclenchement de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les Occidentaux ont pris une avalanche de sanctions contre Moscou,...

La France ne jouera pas le médiateur entre l’Espagne et le Maroc

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a indiqué vendredi qu’il ne revient pas à la France de faire la médiation entre l’Espagne et le Maroc. Il reste confiant que les deux pays surmonteront cette crise dans le « dialogue » et de...

Suspension des vols avec la France : les agences de voyages débordées (Vidéo)

Suite à la suspension des vols en provenance et à destination de la France par les autorités marocaines, les agences de voyages ont été prises d’assaut par des voyageurs qui craignent d’être bloqués avec toutes les conséquences que cela...

Discours du Trône du roi Mohammed VI (intégral)

Le Roi Mohammed VI a adressé un discours à la nation, ce samedi 31 juillet 2021, à l’occasion de la Fête du Trône. En voici l’intégralité.

La décision de l’Espagne d’aider le Maroc à importer du gaz met en colère l’Algérie

L’Algérie serait en colère contre l’Espagne qui a décidé d’aider le Maroc à importer du gaz via le gazoduc Maghreb-Europe.

Zamalek doit payer 2,5 millions d’euros à Khaled Boutaib

La Commission des litiges de la FIFA a infligé une nouvelle sanction au club de première division égyptienne, le Zamalek, pour non-paiement des arriérés de salaires dus à son ancien attaquant, l’international marocain, Khalid...

Le rappeur Morad critiqué pour avoir défendu le roi Mohammed VI

Morad essuie de vives critiques depuis la publication d’une récente vidéo sur TikTok dans laquelle il a exprimé son soutien au roi Mohammed VI sur la question du Sahara.

France : ils blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc

Depuis la France, une famille marocaine établie à Orléans et un Turc basé en Seine-Saint-Denis, chef d’un réseau spécialisé dans la vente de parfums contrefaits sur internet, blanchissaient les bénéfices des escroqueries au Maroc, en Turquie ou à Dubaï. En...

Baccalauréat 2022 : voici la meilleure moyenne au Maroc

Zaid Lahroussi, élève de l’Académie Régionale d’Éducation et de Formation (AREF) de Casablanca-Settat a décroché la meilleure moyenne au niveau national, soit 19,44/20, selon les résultats de la session ordinaire de l’examen national unifié du baccalauréat...

Le Maroc n’a toujours pas trouvé du blé à l’international

Plus d’un mois après le lancement d’un appel d’offres pour l’importation du blé dur américain, le Maroc n’a toujours pas trouvé de fournisseurs.