Recherche

Maroc : le trafic portuaire progresse, malgré la crise sanitaire

© Copyright : DR

17 octobre 2020 - 04h20 - Economie

Le trafic portuaire continue sa progression avec une augmentation de 8% à fin septembre et une croissance de 6,9% au cours des neuf premiers mois de l’année 2020, selon les dernières statistiques de l’Agence nationale des ports.

Cette croissance de l’activité portuaire s’établit à 70,5 millions de tonnes (MT) contre 65,96 MT et de 64,22 MT à fin septembre 2018. Trois ports se sont illustrés dans le développement de ce trafic. Il s’agit de Mohammedia, Casablanca et Jorf Lasfar qui ont réalisé le transit de 55 millions de tonnes, soit près de 78,2% du trafic à fin septembre.

Dans le détail, la première place a été occupée par le port de Jorf Lasfar avec une part de 40,9% du trafic global, 28,8 millions de tonnes et une progression de +7,4% par rapport à la même période qu’en 2019. Cet exploit a été réalisé par ce port grâce à la croissance des exportations des engrais (+31,1%), des importations des céréales (+57,1%), du soufre (+21,2%), de l’acide sulfurique (+21,1%) et de l’ammoniac (+21,1%).

À la 2ᵉ place se positionne le port de Casablanca. Il a réalisé une part de 32,4% du trafic global, 22,8 MT et une croissance de 2,2% comparée aux neuf mois de l’année passée. Cette progression se justifie par l’amélioration des importations des céréales (+34,8%), des aliments pour bétail (+11,2%) et des exportations de phosphate (+5,7%). Le port de Mohammedia s’affiche à la 3ᵉ position avec un volume global de trafic de 3,4 MT à fin septembre et un repli de 13,1% de l’activité portuaire par rapport aux neuf premiers mois de l’année 2019.

Mots clés: Portuaire , Agence nationale des ports

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact