Transit MRE : L’opération Marhaba bouclée

14 septembre 2007 - 00h52 - Espagne - Ecrit par : L.A

C’est pratiquement fini. Le rush des Marocains résidents à l’étranger (MRE) s’est calmé, ces dernières semaines. La phase retour de l’opération Marhaba 2007 s’achève officiellement le 15 septembre. En clair, le dispositif spécial mis en place pour améliorer l’accueil des compatriotes marocains d’ailleurs prend fin sur un bilan très positif.
En effet, selon les chiffres fournis par la Fondation Mohammed V, près de deux millions de MRE ont été enregistrés, aux différents postes frontière depuis le 15 juin de la campagne transit MRE. Soit 20 % de plus qu’en 2006.

Dans le détail, c’est le port de Tanger qui remporte la palme avec 31% de passages. Suivent les ports de Sebta (16 %) et Nador (14 %). Cette année, près de 20 navires ont assuré la traversée, dont 11 sur la seule ligne Tanger-Algéciras. Tanger a aussi été reliée aux ports espagnols de Tarifa avec une liaison rapide de 35 minutes. En tout, selon la Fondation, ce sont pas moins de 3.500 rotations qui ont été effectuées depuis le 15 juin dernier.

A noter par ailleurs, la montée en puissance du trafic aérien. Trafic qui atteint 29 % des arrivées. L’aéroport Mohammed V de Casablanca s’arroge la première place avec près de 12% des entrées, soit 7.150 vols. Cette performance prouve l’engouement de plus en plus marqué pour le transport aérien. Les baisses des prix et la concurrence des compagnies low-cost ont favorisé le secteur.

Déjà, l’on pense à l’opération Marhaba 2008. Il s’agit de tirer des leçons de cette édition. Ainsi, les opérations de contrôle seront renforcées et les formalités de passage assouplies. Les MRE pourront, comme ce fut le cas cette année, continuer à effectuer les procédures administratives sur le bateau ou dans les aires de repos, comme à Malabata. La formule a très bien fonctionné et a permis de décongestionner sérieusement le trafic. En 2009, l’opération devrait prendre une autre dimension avec la mise en service du port passagers de TangerMed.

Sebta en perte de vitesse

La majorité des MRE en transit avoue leur préférence pour les ports marocains de Tanger et Nador au lieu de Sebta et Melilia. Les ports espagnols sont effectivement en perte de vitesse. De simples mesures, comme l’accomplissement des formalités durant la traversée, ont suffi à damer le pion aux deux enclaves espagnoles.

Et le fossé risque de s’accentuer avec l’ouverture en 2009 du port passagers de TangerMed. Ce dernier, en offrant 8 quais d’accostage, sera un concurrent de taille pour le port d’Algésiras. Il s’agit d’un investissement de 1,66 milliard de DH et les travaux ont été lancés en avril dernier.

L’Economiste - Ali Abjiou

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Tanger - Ceuta (Sebta) - Opération Marhaba 2024 - MRE

Ces articles devraient vous intéresser :

Marocains du monde : est-il interdit d’introduire des médicaments au Maroc ?

Les services de la Douane marocaine interdisent l’introduction au Maroc de médicaments, sauf pour les besoins personnels. A cet effet, certaines dispositions doivent scrupuleusement être respectées.

Tanger Med s’est refait une beauté pour mieux accueillir les MRE

Le port Tanger Med est sur le point d’accueillir les Marocains résidant à l’étranger dans le cadre de l’opération « Marhaba 2023 », selon Kamal Lakhmas, le directeur du port. Une somme avoisinant 80 millions de dirhams a été consacrée à l’amélioration...

Importation de devises par les Marocains résidant à l’étranger : Ce qu’il faut savoir

Pour les Marocains résidant à l’étranger (MRE), l’importation de devises au Maroc nécessite certaines formalités essentielles qu’il faut absolument connaître. Que vous rentriez avec des devises sous forme de billets de banque ou d’instruments...

Les transferts de fonds des MRE augmentent de 46,3 % à fin janvier 2023

Les transferts de fonds effectués par les Marocains résidant à l’étranger (MRE) ont connu une hausse significative de 46,3 % à fin janvier 2023, atteignant plus de 9,22 milliards de dirhams, selon les données publiées par l’Office des changes. Cette...

Maroc : les MRE font grimper les ventes immobilières

Les transactions immobilières sont en hausse au Maroc en ce début d’été, avec la forte demande des Marocains résidant à l’étranger (MRE) et notamment en Europe, qui affluent vers le royaume pour y passer leurs vacances.

Opération Marhaba 2023 : des billets moins chers pour les MRE ?

Considérant le coût élevé des billets de bateau, le groupe parlementaire du Parti Authenticité et Modernité (PAM) a demandé au gouvernement de prendre des mesures pour faciliter l’arrivée des Marocains résidant à l’étranger (MRE) dans le cadre de...

Ramadan : point sur la délégation d’accompagnement religieux des MRE

Le nombre de personnes composant la délégation chargée de l’accompagnement religieux des Marocains résidant à l’étranger en ce mois de ramadan est connu.

Un MRE peut-il prêter sa voiture au Maroc ?

Très souvent quand ils sont le Maroc, des proches ou des amis sollicitent les MRE pour le prêt de leur voiture immatriculée à l’étranger. La douane marocaine est assez stricte là-dessus.

Entre droits des MRE et échange de renseignements fiscaux : le dilemme du gouvernement marocain

Le gouvernement d’Akhannouch revient sur les deux projets de loi sur l’échange de renseignements fiscaux et de données des Marocains résidant à l’étranger (MRE). Par la voix de son porte-parole, Mustapha Baïtas, il rassure une fois de plus les MRE.

Les MRE et la détaxe, ce qu’en dit la Douane

De très nombreux Marocains résidant à l’Etranger effectuent des achats quand ils sont en vacances au Maroc. Ces achats peuvent-ils faire l’objet d’une détaxe, c’est-à-dire donner lieu au remboursement, à ces acheteurs, de la Taxe sur la Valeur ajoutée...