Recherche

Voici les conclusions publiées par Transparency Maroc

© Copyright : DR

25 janvier 2020 - 20h00 - Maroc

Les résultats des enquêtes réalisées par Transparency Maroc ont tenu compte de trois indicateurs majeurs, dont l’indice de perception de la corruption, le baromètre global de la corruption en Afrique et dans la région MENA, ainsi que le baromètre de la transparence dans le secteur de la défense au Maroc en 2019.

Selon le baromètre de la transparence dans le secteur de la défense, le budget alloué à la défense représente 3,69 milliards de dollars, soit 3,1 % du PIB, et son armée compte un effectif de 246 000 militaires.

Le même rapport, par ailleurs, fait apparaître des écarts importants dans les points attribués au Maroc, selon les agences en charge de l’évaluation. Il démontre qu’en pratique, le pays n’a pas eu de changement en 8 ans.

L’étude relève également que ces chiffres ont permis de découvrir les risques qui pourraient avoir un impact sur la corruption dans le secteur de la défense, à travers 20 questions sur les dangers de nature politique, 11 questions sur les risques financiers, 17 questions sur les risques et la gestion liés aux fonctionnaires, 6 questions sur les risques procéduraux, 19 questions sur le marché des armes.

En ce qui concerne l’indice de la perception de la corruption, l’étude menée au Maroc par 7 enquêtes en 2019, a conclu que le pays est dans une « position inconfortable ». Le Maroc se place dans cette étude de Transparency au 80ᵉ rang en 2019, contre 73ᵉ en 2018, apprend-on.

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact