Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

5 juillet 2023 - 18h00 - Monde - Ecrit par : A.P

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Long de 8 700 kilomètres, ce câble sera construit dans la mer Méditerranée et traversera le Maroc, le Portugal, l’Espagne, la France, l’Algérie, la Tunisie, l’Italie, la Grèce, Chypre et l’Égypte. Les sociétés Alcatel Submarine Networks (filiale de Nokia), Elettra Tlc (appartenant au groupe Orange) et Medusa (géré par AFR-IX Telecom) ont annoncé l’entrée en vigueur du contrat de construction de ce câble à fibre optique, indique un communiqué rapporté par 20minutos.

À lire : Le Maroc parmi les bénéficiaires du méga-projet de fibre optique Medusa

« Une fois terminé, Medusa sera le câble le plus long de la mer Méditerranée et offrira une meilleure connectivité nord-sud et est-ouest », précise-t-on. Selon les prévisions, le câble sous-marin reliera le Portugal, l’Espagne, la France, l’Italie, le Maroc et l’Algérie en 2025 et les travaux de liaison avec la Tunisie, la Grèce, Chypre et l’Égypte s’effectueront en 2026. Avec ses 24 paires de fibres d’une capacité minimale de 20 téraoctets par seconde (Tb/s) chacune, « Medusa » permettra de répondre à la « demande croissante » de haut débit dans la région.

À lire : Le Maroc aura une meilleure connectivité avec le câble sous-marin « Medusa »

Les opérations d’inspection vont démarrer cette année. La fabrication et l’installation des équipements sont prévues pour 2024 et 2025. Le câble sous-marin Medusa « créera des opportunités sans précédent de collaboration, d’innovation et de développement économique » et contribuera à réduire la fracture numérique dans la région. Le câble partira de Lisbonne et traversera 16 pays dont le Maroc avant d’atteindre la ville égyptienne de Port-Saïd. Le projet devrait coûter un investissement de 326 millions d’euros.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Maritime - Internet

Aller plus loin

Le Maroc parmi les bénéficiaires du méga-projet de fibre optique Medusa

Le Maroc, la Tunisie, l’Algérie et d’autres pays sont parmi les bénéficiaires du méga-projet de fibre optique Medusa pour lequel la Commission européenne a signé un accord avec...

Le Maroc aura une meilleure connectivité avec le câble sous-marin « Medusa »

La câble sous-marin « Medusa », qui reliera l’Europe du Sud depuis le Portugal à l’Afrique du Nord, passera par le Maroc avant d’atteindre l’Égypte.

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Le Maroc sera connecté par le câble sous-marin EllaLink

Dans le cadre de son déploiement de l’Amérique latine vers l’Europe, le câble sous-marin EllaLink transatlantique va traverser le Maroc. Il connectera les principaux hubs de São...

Ces articles devraient vous intéresser :

Interdire ou réguler TikTok ? Le Maroc cherche la solution

Menacé d’interdiction aux États-Unis et en Europe, TikTok est de plus en plus décrié dans le monde. Au Maroc, des voix continuent d’appeler à l’interdiction de l’application chinoise. Mais plutôt que de l’interdire, des experts appellent à encadrer son...

Un voilier coulé par des orques près de Tanger

Alors qu’il naviguait au large des côtes marocaines, un voilier a été attaqué à plusieurs reprises par une meute d’orques dans le détroit du Gibraltar. Face à la furie des cétacés, le navire a coulé près de l’entrée du port de Tanger-Med.

Des influenceurs marocains impliqués dans des achats immobiliers illégaux à l’étranger

L’Office des changes a découvert que des influenceurs et créateurs de contenu sur Internet ont des propriétés non déclarées à l’étranger et violent les textes régissant le change.

Maroc : ces régions oubliées de l’internet

Lors d’un débat organisé par le Parti Authenticité et Modernité (PAM), Ghita Mezzour, ministre de la transition numérique et de la réforme de l’administration, a révélé la part du territoire marocain sans couverture internet.

Office des changes au Maroc : du nouveau pour l’e-commerce

Les jeunes entreprises innovantes en nouvelles technologies ont désormais une dotation commerce électronique plafonnée à un million de dirhams par année civile, selon la version 2024 de l’Instruction générale des opérations de change (IGOC).

Les travaux du câble sous-marin « Medusa » traversant le Maroc, bientôt lancés

La construction de « Medusa », le câble sous-marin devant relier l’Afrique du Nord au sud de l’Europe en passant par le Maroc, va bientôt démarrer. Il vise à favoriser la connectivité dans la région.

Une espèce dangereuse de poisson s’approche des côtes marocaines

Apparu pour la première fois en Israël il y a plus de trois décennies, le poisson-lion (Rascasse volante), une espèce dangereuse, se rapproche des eaux marocaines.

Africa Morocco Link (AML) s’offre un nouveau bateau

L’Africa Morocco Link (AML) aurait acquis pour 2,4 millions d’euros le navire marocain « Boraq » appartenant au groupe maritime grec Attica Group, lors de la vente aux enchères qui s’est déroulée le 27 juin au siège de l’Autorité portuaire de la baie...

Le Maroc doit-il s’inquiéter pour le sabotage des câbles sous-marins ?

Après le sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2, le Maroc doit-il craindre celui des câbles sous-marins utilisés pour l’Internet ou l’électricité ?

Ramadan et réseaux sociaux : les photos d’iftar divisent

Pendant le mois sacré de Ramadan, de nombreux influenceurs marocains publient quotidiennement sur les réseaux sociaux des photos de tables garnies de mets et de boissons pour la rupture du jeûne (iftar). Un comportement perçu comme de la provocation...