Recherche

Ukraine : la mafia mène la vie dure aux Marocains

© Copyright : DR

18 octobre 2019 - 13h40 - Monde

L’eldorado espéré pour les études en Ukraine se transforme en un enfer insurmontable pour bon nombre d’étudiants qui y sont allés pour poursuivre leur rêve. Drogue, prostitution et maltraitance deviennent plutôt leur lot quotidien.

L’espoir de revenir au pays avec le diplôme en main et de trouver un emploi se fond en désespoir pour certains étudiants malheureux qui tombent dans le ghetto ukrainien.

Pour le quotidien Assabah, la plupart d’entre eux se retrouvent en prison à cause de règlements de compte entre les membres de réseaux de prostitution et de trafic de drogue.

Autrement, ils sont séquestrés par des intermédiaires qui les obligent à s’acquitter de tâches domestiques dans des conditions désastreuses. Ils ne recouvrent leur liberté qu’après le versement d’une rançon par leurs familles au Maroc.

Pour le même média, ces étudiants sont victimes du système de l’enseignement en Ukraine, qui oblige les étrangers à passer par des intermédiaires afin de s’inscrire dans les universités du pays.

Ce faisant, les étudiants sont la proie de mafieux, qui leur font signer des contrats comportant des clauses et des engagements matériels fictifs, dans la langue d’accueil, rappelle le même média.

Citant le cas de deux étudiants qui ont vécu cette amère expérience, le quotidien rapporte que les familles, devant le fait accompli, ont payé cher pour faire libérer leurs enfants de la mafia.

Ce phénomène prenant de l’ampleur d’année en année, les autorités devraient se pencher sur ces cas pour sauver les 6.900 étudiants vivant encore dans l’enfer ukrainien.

Le contexte des études, dans ce pays, est extrêmement risqué pour les étudiants marocains, soutient le même média.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact