Une centaine de prisonniers marocains libérés par le Polisario

7 juillet 2002 - 22h36 - Maroc - Ecrit par :

Cent un prisonniers de guerre marocains détenus par les séparatistes sahraouis du Front Polisario, sont arrivés dimanche à Agadir (600 km au sud-ouest de Rabat) après avoir été rapatriés par le Comité International de la Croix Rouge (CICR), a rapporté l’agence de presse officielle marocaine MAP.

Le Maroc, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères, s’est "félicité d’accueillir ces détenus incarcérés depuis vingt ans mais regrette qu’ils continuent d’être "exploités à des fins politiques et de propagande". Le Maroc "appelle, avec insistance, à la libération de tous ces prisonniers détenus dans des conditions inquiétantes".

C’est la deuxième fois depuis le début de l’année que le Front Polisario procède à des libérations collectives de ceux que le CICR considère comme "les plus vieux prisonniers de guerre du monde". En janvier, le Polisario avait libéré 115 soldats marocains.

Après ces libérations, il reste encore 1.262 soldats marocains prisonniers du Front Polisario. L’ONU et le CICR attirent régulièrement l’attention de la communauté internationale sur "la situation humanitaire dramatique" que vivent ces soldats, dont certains sont détenus depuis plus de 20 ans dans les camps du Polisario en territoire algérien.

Ces soldats ont été capturés entre 1975 et 1991 lors des affrontements entre l’armée marocaine et les rebelles du Polisario, soutenus par l’Algérie, qui militent pour l’indépendance du Sahara-Occidental, une ancienne colonie espagnole annexée par le Maroc en 1975.

Source : AP

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Séquestrés - Polisario - Prison

Ces articles devraient vous intéresser :

Brahim Ghali dénonce le « silence complice » de l’ONU sur les «  abus  » du Maroc

Le secrétaire général du Front Polisario, Brahim Ghali, a accusé le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, de maintenir un « silence complice et injustifiable » sur «  la violation par le Maroc du cessez-le-feu  », menaçant qu’il n’y...

Le Maroc menace d’occuper le reste du Sahara

L’ambassadeur du Maroc aux Nations-Unies, Omar Hilale, a laissé entendre que le Maroc pourrait récupérer la partie du Sahara située à l’est du mur de séparation.

Comment les drones marocains ont changé les règles du jeu face au Polisario

Depuis la rupture du cessez-le-feu le 13 novembre 2020, le Maroc utilise des drones pour contrer les attaques du Polisario.

Attaque marocaine de drone : Le Polisario décrète trois jours de deuil

Le chef du Polisario, Brahim Ghali, vient de décréter trois jours de deuil, après le décès vendredi d’un haut responsable militaire et trois miliciens dans une attaque marocaine.

L’armée marocaine envoie l’artillerie lourde au Sahara

Après avoir prolongé en 2021 le mur de défense de 50 km à l’est pour sécuriser Touizgui dans la province d’Assa-Zag et compléter le dispositif sécuritaire à l’est, les Forces armées royales (FAR) ont déployé l’artillerie lourde dans la même zone.

Quatre membres du Polisario tués par un drone marocain

Quatre personnes auraient été tuées ces derniers jours par des drones marocains au Sahara, selon des médias proches du Polisario.

Le Maroc menace le Polisario en cas d’utilisation de drones

Le Maroc, par la voix de son représentant permanent auprès de l’ONU Omar Hilale, a prévenu l’organisation dirigée par Antonio Gutteres de la reprise du contrôle de toutes les zones situées à l’extérieur du mur et d’une réaction militaire appropriée au...

Staffan de Mistura tiendra des « consultations bilatérales » avec le Maroc et le Polisario

L’envoyé du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara occidental, Staffan de Mistura, tiendra des « consultations bilatérales » avec les représentants des autorités marocaines et du Front Polisario, a annoncé le porte-parole du secrétaire...

Le Polisario a-t-il détourné les fonds de l’Europe destinés aux Sahraouis ?

La Commission de l’Union européenne a répondu à une question écrite du député européen Brice Hortefeux portant sur les fonds qu’elle a envoyés aux Saharouis.

Quatre dirigeants du Polisario tués par un drone marocain

Au moins quatre dirigeants du front du Polisario ont été tués par un drone des Forces armées royales (FAR) dans la zone tampon.