Une nouvelle clinique pour les troubles mentaux et les addictions à Casablanca

19 août 2020 - 21h30 - Maroc - Ecrit par : G.A

La ville de Casablanca accueille une autre structure spécialisée dans le soin des troubles mentaux et des addictions. Baptisée « Villa des Lilas-Anfa », cette clinique dispose de 73 lits d’hospitalisation en chambres individuelles, avec huit unités d’hospitalisation psychiatrique et un centre de réhabilitation psychosociale.

Et de deux pour la ville, 9 ans après l’ouverture de la «  première Clinique spécialisée dans le soin des troubles mentaux et des addictions au Maroc et en Afrique  ». Cette seconde infrastructure offre à ses patients une hospitalisation « à temps plein » ou à temps partiel.

Selon le communiqué de la clinique, l’état de santé des malades « est généralement évalué à leur entrée par un spécialiste à travers des entretiens cliniques et des tests psychométriques. Ils sont ensuite pris en charge à travers des visites de psychiatres et de psychologues, et leur participation aux nombreuses activités thérapeutiques, et autres thérapies de groupes », rapporte 2M.ma.

Hachem Tyal est psychiatre et fondateur des deux cliniques Villa des Lilas. Il a déclaré que «  le succès de la première clinique repose sur la rigueur diagnostique, la qualité des soins et l’humanisation de la relation ». La clinique propose également «  une attention toute particulière pour l’accompagnement des familles des patients à travers des entretiens réguliers et la mise en application de programmes spécifiques  », indique la même source.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Santé

Aller plus loin

Les Marocains plus accros à la drogue et aux jeux de hasard (Étude)

L’addiction à la cigarette, aux drogues et aux jeux de hasard prend des proportions alarmantes au Maroc. Selon une étude menée par le Conseil économique, social et...

Les Marocains de plus en plus accros aux jeux

Environ 1,5 million de personnes au Maroc sont des joueurs compulsifs. C’est ce que révèle un rapport spécial addiction présenté par le Conseil économique et social (CESE).

Maroc : le recours à un psy, une nouvelle tendance

Les Marocains ont de plus en plus recours aux psychiatres, psychologues ou coachs. Une nouvelle tendance qui s’est confirmée avec la crise sanitaire.

Près d’un tiers des Marocains souffre de dépression

Le ministère de la Santé soutenu par l’OMS a mené des recherches sur la prévalence des troubles mentaux et des conduites addictives au Maroc. Les résultats montrent que 26,5%...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc forme 2800 médecins et 5600 infirmiers pour la médecine de famille

Afin de développer et consolider la médecine de famille en facilitant l’accès aux soins et services de santé aux Marocains, le gouvernement entend former 2800 médecins et 5600 infirmiers d’ici 2030.

Au Maroc, un trek solidaire vire au cauchemar

Alors qu’elles participaient fin octobre au Trek Rose Trip, qui sensibilise au cancer du sein, récolte des fonds pour l’association Ruban Rose et plusieurs autres structures, au Sahara, au Maroc, plus de 800 femmes ont vécu une expérience...

Le Maroc ouvre ses portes aux médecins étrangers

Des médecins étrangers pourront bientôt exercer au Maroc. C’est ce que vient de confirmer le ministre de la Santé Khaled Ait Taleb.

Le Maroc prolonge encore l’état d’urgence sanitaire

Réuni jeudi lors de sa séance hebdomadaire, le conseil de gouvernement a adopté le projet de décret portant prorogation, à nouveau, de l’état d’urgence sanitaire.

Le Maroc interdit l’importation de véhicules polluants

Le Maroc poursuit ses efforts visant à réduire l’impact de la pollution sur la santé des citoyens et sur l’environnement. Le ministère du Transport et de la logistique et le département de la Transition énergétique et du développement durable ont pris...

Samira Saïd : la retraite ?

La chanteuse marocaine Samira Saïd, dans une récente déclaration, a fait des confidences sur sa vie privée et professionnelle, révélant ne pas avoir peur de vieillir et avoir pensé à prendre sa retraite.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu’au 31 décembre

Le gouvernement vient d’annoncer, une nouvelle fois, la prorogation de l’état d’urgence sanitaire sur l’ensemble du territoire national.

Maroc : bonne nouvelle pour le personnel de la santé militaire

Au Maroc, le gouvernement a décidé de revaloriser les primes de risque attribuées au personnel de la santé militaire bénéficiant du statut de salariés des Forces armées royales (FAR).

Les biscuits “Gerblé” avec de la drogue ne sont pas commercialisés au Maroc

L’Office National de Sécurité Sanitaire des Produits Alimentaires (ONSSA) affirme que les lots de biscuits de la marque française “Gerblé”, contaminés par la drogue “burundanga”, ne sont pas entrés ni vendus sur le marché marocain.