Maroc : une clinique paye cher une erreur médicale

6 octobre 2020 - 21h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Le tribunal de première instance de Casablanca a condamné une clinique privée à verser 1 million de dirhams aux parents d’un enfant très lourdement handicapé à la suite d’une erreur médicale.

L’expertise médicale, ordonnée par le juge d’instruction, a révélé un lien entre la faute médicale et le préjudice subi par l’enfant. La perte d’autonomie a été jugée totale, et l’invalidité aura des répercussions négatives sur la santé physique et psychologique de l’enfant.

Les faits remontent au mois de mars 2016, explique le site Al Oumk. Suite à des douleurs, l’enfant a été transféré vers une clinique pédiatrique de la ville, où des examens ont été effectués. Le médecin traitant lui a administré des médicaments, estimant qu’il ne s’agissait pas d’une urgence médicale.

Selon un deuxième avis médical, recueilli quelques jours plus tard au CHU de Casablanca, l’enfant souffrait d’une orchite (inflammation du testicule), qui n’aurait pas été prise en charge à temps. Une intervention chirurgicale s’imposait et le testicule, atrophié, a dû être retiré.

Pour sa défense, la clinique a cherché à se désengager, en imputant l’entière responsabilité à la pédiatre qui avait effectué le diagnostic. Mais, la requête n’a pas été retenue par le tribunal, estimant que, malgré l’absence d’une relation contractuelle entre le médecin et la clinique, la consultation s’était déroulée au sein de l’établissement.

Sujets associés : Casablanca - Droits et Justice - Santé - Enfant

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Tétouan : une erreur médicale allait tourner au cauchemar

Une erreur médicale allait être fatale à une fillette de 10 ans, lors de son hospitalisation dans une clinique privée à Tétouan. Alors qu’elle souffrait d’une appendicite, les...

Belgique : une Marocaine décède d’une tumeur, son médecin suspecté d’homicide involontaire

Rachida, une Marocaine de 41 ans, est décédée des suites d’une tumeur et d’un mauvais diagnostic. Son médecin, Farid Alsaïd, un radiologue controversé, déjà condamné à plusieurs...

Un homme crie à l’erreur médicale après la mort de sa femme (vidéo)

Une simple cholécystectomie, plus précisément une ablation de la vésicule biliaire, a tourné au drame dans une clinique privée à Settat. Une femme de 43 ans a perdu la vie, quelques...

Marseille : la petite Asma morte à cause d’une erreur de diagnostic

Lorsque la petite Asma fêtait ses 7 ans, ses parents étaient loin de se douter qu’ils perdraient leur enfant au détour d’une péritonite mal diagnostiquée et mal soignée. Dans un...

Nous vous recommandons

Casablanca

Covid-19 au Maroc : le privé appelé à la rescousse

Devant la recrudescence du nombre de cas de contamination au coronavirus à Casablanca, les autorités envisagent de faire appel au personnel du secteur privé.

Vous pouvez à nouveau vous prélasser dans les hammams de la mosquée Hassan II

Fermés au public depuis plus de trois mois, les hammams de la mosquée Hassan II de Casablanca ont rouvert, lundi, leurs portes. Une vaste opération de stérilisation et de désinfection des locaux et équipements de l’établissement a précédé la reprise de...

Un survivant extrait des décombres à Casablanca (vidéo)

Un homme a été extrait, ce vendredi 8 janvier, des gravats, quelques heures après l’effondrement d’une maison en ruines à Derb Moulay Cherif à Casablanca. Faisant objet d’une décision de démolition, elle s’est écroulée, causant 1...

Automobile : le Maroc se dote d’une usine de fabrication de batterie électrique

Le Maroc va bientôt accueillir sa première unité industrielle dédiée à la fabrication de composantes des batteries électriques. Elle sera construite par la Marocaine Industrielle des Batteries (MARIBAT) à...

Le Chinois Xiaomi choisit le mauvais moment pour ouvrir sa boutique à Casablanca

Une scène rocambolesque a accompagné l’ouverture d’un magasin du fabricant de téléphones chinois, Xiaomi, à Casablanca. Plus d’une cinquantaine de personnes se sont rassemblées devant le magasin, la confondant avec un point de distribution de...

Droits et Justice

Poursuivi par la justice, l’ancien maire de Marrakech blanchi

Mohamed Larbi Belkaid, ex-maire de Marrakech, poursuivi dans une affaire de dilapidation de deniers publics et de blanchiment d’argent, a été finalement acquitté par la justice.

Ouassma Atar, l’un des principaux cerveaux des attentats de Bruxelles et de Paris

Le Belge d’origine marocaine Oussama Atar a été formellement identifié comme étant l’un des cerveaux des attentats terroristes de Bruxelles et de Paris, selon le site français Mediapart.

La justice espagnole confirme l’expulsion de l’imam marocain Yahya Benaouda

L’Audience nationale a confirmé l’expulsion du Marocain Yahya Benaouda, imam de la mosquée de Talayuela (Cáceres, Estrémadure), accusé de salafisme. Il avait fait appel de la décision d’expulsion.

Affaire Omar Raddad : vers une révision du procès ?

Le sort de l’ancien jardinier Omar Raddad, qui a demandé un nouveau procès dans l’affaire du meurtre de Ghislaine Marchal, sera examiné ce jeudi par la justice. Condamné à l’époque, le Marocain avait été gracié mais pas...

Un faux avocat démasqué et arrêté au tribunal de Berrechid

Alors qu’il se faisait passer pour un avocat, un individu a été démasqué puis arrêté au tribunal de première instance de Berrechid. Il a réussi à escroquer plusieurs personnes.

Santé

Covid-19 : Saâdeddine El Othmani met en garde les Marocains

Face à la flambée des cas de contamination, le chef du gouvernement Saâdeddine El Othmani appelle les Marocains au respect strict des mesures sanitaires édictées afin de freiner la propagation du coronavirus dans le...

Covid-19 au Maroc : le bilan de ce dimanche à 10h

Le nombre de cas d’infections au covid-19 est en hausse depuis hier soir au Maroc. Ainsi, 109 nouveaux cas ont été signalés, pour un total de 11 986, indique le ministère de la Santé.

Omicron : des craintes d’une nouvelle vague de contamination au Maroc

À l’heure où le Maroc enregistre de nombreux cas du variant Omicron, plusieurs spécialistes alertent sur une éventuelle vague de contaminations au Covid-19, préjudiciable à la situation épidémiologique du...

Californie : un chef marocain offre des repas gratuits aux SDF et le personnel soignant

Les restaurants californiens ont fermé leurs portes afin de contrer la propagation du covid-19, à l’exception de celui du chef marocain, Waheed Toumadi. Il a décidé de continuer à travailler afin de fournir à manger au personnel soignant des hôpitaux...

Covid-19 au Maroc : 1376 nouveaux cas, 3426 guérisons et 25 décès

Le Covid-19 a infecté 1376 personnes ces dernières 24 heures au Maroc, selon les chiffres dévoilés par le ministère de la Santé, portant le total depuis le début de l’épidémie du coronavirus à 103 119.

Enfant

Plus de 500 enfants testés positifs au covid-19 au Maroc

Les contaminations au covid-19 touchent également les enfants. Au Maroc, plus de 500 enfants de moins de 14 ans ont été confirmés positifs depuis le recensement du premier cas.

Maroc : l’assassin du petit Ismail écope de la prison à perpétuité

La cour d’appel de Rabat a condamné le meurtrier du petit Ismail à la réclusion criminelle à perpétuité. Il a été reconnu coupable d’homicide volontaire avec préméditation.

Les femmes et enfants marocains détenus dans les camps en Syrie craignent pour leurs vies

Les crimes se poursuivent en Syrie, précisément dans le camp d’Al-Hol, où le soi-disant « juge de l’État islamique » a émis récemment une nouvelle « fatwa » visant à tuer des femmes, dont des Marocaines, accusées d’avoir mené des « activités intellectuelles...

Maroc : la Chambre des représentants dénonce la résolution européenne

Les membres du bureau de la Chambre des représentants et les Présidents des groupes et le groupement parlementaire, réunis d’urgence jeudi soir, ont dénoncé le contenu de la résolution non législative adoptée, le même jour, par le Parlement européen, relative...

La justice espagnole confirme l’illégalité des retours de mineurs au Maroc

Le tribunal supérieur de justice d’Andalousie (TSJA) a confirmé la décision du tribunal de première instance qui a estimé en février que le rapatriement au Maroc de 55 des mineurs arrivés en mai 2021 à Sebta, n’était pas conforme à la...