Maroc : une clinique demande 200 000 dirhams à un malade du Covid-19

6 novembre 2020 - 15h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

La cupidité des cliniques privées au Maroc continue de faire des victimes. Une famille de Casablanca a été sommée de payer la somme de 200 000 pour l’hospitalisation d’un proche, malade du Covid-19.

Admis en soins intensifs pour une période de 7 jours, le pharmacien de fonction est décédé des suites des complications de sa maladie. Au départ, rapporte le quotidien Al Ahdath, la clinique avait exigé un dépôt de 40 000 dirhams. Une pratique pourtant interdite par le ministère de la Santé.

Suite au décès du pharmacien, les responsables de l’établissement, qui avaient finalement réduit la facture à 140 000 dirhams, ont refusé de remettre la dépouille à ses proches. Ceux-ci devaient d’abord s’acquitter du reliquat.

Indignés par ces actes, les proches de la victime ont médiatisé cette affaire pour faire plier le dirigeant de la clinique, le poussant à réduire la facture de moitié.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Casablanca - Ministère de la Santé - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Tétouan : un médecin et le personnel d’une clinique privée placés en quarantaine

Le médecin d’une clinique privée à Tétouan et son épouse, ainsi que le personnel d’assistance, soupçonnés d’être atteints du Coronavirus, ont été placés en quarantaine par les...

Maroc : une clinique paye cher une erreur médicale

Le tribunal de première instance de Casablanca a condamné une clinique privée à verser 1 million de dirhams aux parents d’un enfant très lourdement handicapé à la suite d’une...

Salé : un avortement tourne au drame dans une clinique privée

Deux personnes ont été présentées devant le parquet général près de la cour d’appel de Rabat pour répondre du décès d’une jeune femme ayant succombé à un avortement. Il s’agit...

Agadir : la facture honteuse d’une clinique (vidéo)

Une famille marocaine s’est retrouvée dans une situation très délicate, suite à des chèques en bois qu’elle a délivrés à une clinique à Agadir. Celle-ci a facturé à 850.000...

Ces articles devraient vous intéresser :

Aziz Akhannouch confiné après avoir contracté le Covid-19

Le Chef du gouvernement,Aziz Akhannouch, a contracté le Covid-19, sous une forme asymptomatique, selon le porte-parole du gouvernement, Mustapha Baitas.

Le tourisme marocain connaît une embellie pendant les fêtes de fin d’année

Au Maroc, plusieurs établissements hôteliers ont fait le plein pendant les fêtes de fin d’année. Une embellie après deux ans difficiles de crise sanitaire liée au Covid-19.

Punaises de lit : la psychose atteint le Maroc

Le ministère de la Santé et de la Protection sociale a confirmé, mercredi, l’absence d’une propagation exceptionnelle des punaises de lit au Maroc. Dans un communiqué, les autorités sanitaires affirment avoir mis en place des mesures préventives en...

Le Maroc proroge, à nouveau, l’état d’urgence sanitaire

Le Maroc a décidé de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 30 novembre 2022, afin de faire face à la propagation du Covid-19 dans le pays.

Le Covid-19 se rappelle au bon souvenir des Marocains

Après une période d’accalmie, le Maroc fait désormais face à une hausse des contaminations au Covid-19. Le ministère de la Santé a exprimé ses inquiétudes appelant les Marocains à respecter les recommandations.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Royal air Maroc relance une ligne vers le Portugal

La compagnie aérienne Royal Air Maroc (RAM) a annoncé la reprise de la liaison Casablanca-Porto. Cette ligne est restée suspendue depuis le début de la pandémie de Covid-19.

Maroc : voici la liste des médicaments exonérés de TVA

Les Marocains disposent désormais d’une liste actualisée de médicaments, dont la TVA est prise en charge par l’État. Cette liste a été publiée par le ministère de la Santé.

Une maladie menace les enfants marocains

La propagation de la maladie de leishmaniose dans plusieurs provinces marocaines préoccupe le Parlement. Une députée a interpellé le ministre de la Santé et de la Protection sociale Khalid Ait Taleb sur ce sujet.

Le prince Moulay Rachid a contracté le Covid-19

Ayant contracté le Covid-19, le prince Moulay Rachid n’a pas pu accompagner le roi Mohammed VI, vendredi 14 octobre 2022, à l’occasion de l’ouverture de la première session de la deuxième année législative de la onzième législature.