Covid-19 au Maroc : les cliniques continuent de ponctionner les morts

14 novembre 2020 - 17h00 - Maroc - Ecrit par : K.B

Les cliniques privées continuent d’imploser leur loi, malgré les plaintes des familles. Après le scandale de Casablanca, une autre clinique à Rabat vient de facturer 160 000 dirhams à un malade décédé des suites du Covid-19.

Quelques jours après l’affaire de la clinique de Casablanca, qui avait exigé la somme de 200 000 dirhams pour la remise de la dépouille d’un pharmacien mort des suites du Coronavirus, un autre établissement hospitalier privé de la capitale vient d’envoyer une facture très salée à la famille d’une victime du Covid-19.

Pour un séjour de 21 jours en réanimation, la clinique de Rabat a facturé pas moins de 5 000 dirhams par nuit, à en croire la facture remise à la famille. Celle-ci a été sommée de s’acquitter du montant de 160 000 dirhams pour pouvoir récupérer la dépouille.

Une chose est sûre : entre la saturation des hôpitaux publics et la loi de la jungle imposée par le secteur privé, les familles sont prises en otage. Certaines cliniques procèdent au tri des patients en fonction de leur milieu social. Une femme avait rendu l’âme à l’hôpital, après avoir été refusée par toutes les cliniques de la capitale.

Sujets associés : Casablanca - Rabat - Santé - Arnaque - Coronavirus au Maroc (Covid-19)

Aller plus loin

Maroc : une clinique paye cher une erreur médicale

Le tribunal de première instance de Casablanca a condamné une clinique privée à verser 1 million de dirhams aux parents d’un enfant très lourdement handicapé à la suite d’une...

Salé : un avortement tourne au drame dans une clinique privée

Deux personnes ont été présentées devant le parquet général près de la cour d’appel de Rabat pour répondre du décès d’une jeune femme ayant succombé à un avortement. Il s’agit...

Agadir : la facture honteuse d’une clinique (vidéo)

Une famille marocaine s’est retrouvée dans une situation très délicate, suite à des chèques en bois qu’elle a délivrés à une clinique à Agadir. Celle-ci a facturé à 850.000...

L’hôpital de Tétouan confronté à une grave pénurie de médicaments

Des acteurs associatifs ont porté secours à l’hôpital de Tétouan, en proie à une grave pénurie de médicaments anti-Covid et de manque de personnel médical. Plusieurs lots de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Diabète : les précautions pour passer un mois de Ramadan en toute sérénité

Le mois de Ramadan est un mois sacré pour les musulmans. Néanmoins, quelques précautions sont à suivre scrupuleusement par certaines personnes à risque souffrant de maladies chroniques, telles que le diabète.

Omicron : les contaminations repartent à la hausse au Maroc

L’épidémie du Covid-19 repart à la hausse au Maroc avec un taux de positivité de 40 % dans certaines régions. Une nouvelle vague de contaminations due au variant Omicron qui reste toutefois gérable selon les experts.

Maroc : l’état d’urgence sanitaire prolongé encore d’un mois

Réuni en séance hebdomadaire ce jeudi 29 décembre 2022, le gouvernement a décidé de prolonger jusqu’au 31 janvier 2023, l’état d’urgence sanitaire.

Les joueurs marocains font la queue à l’infirmerie

Après l’euphorie de leur qualification aux quarts de finale de la coupe du monde, les joueurs marocains font face aux conséquences physiques.

Chèque de garantie : ce scandale marocain

La conseillère parlementaire du parti de l’Union Nationale du Travail au Maroc (UNTM), Loubna Alaoui, a adressé une question orale au gouvernement sur la persistance de certaines pratiques illégales dans les cliniques privées, notamment l’exigence d’un...

Maroc : les taxes sur les cigarettes électroniques passent à 40%

Les droits d’importation des cigarettes électroniques devraient passer de 2,5 à 40 % dès l’année prochaine. La mesure est très mal accueillie par les commerçants.

Au Maroc, 20% des entreprises de transport touristique mettent la clé sous le paillasson

Les entreprises de transport touristique n’ont pas pu se refaire une bonne santé financière après la crise sanitaire liée au Covid-19 qui a touché de plein fouet le secteur. Conséquence : près de 20 % d’entre elles se voient contraintes de mettre la...

Première apparition publique du roi Mohammed VI guéri du Covid-19

Le roi Mohammed VI est guéri du Covid-19. Il a fait sa première apparition publique dimanche 10 juillet, jour de célébration de l’Aïd-Al Adha.

Près d’un tiers des Marocains ont connu une dépression

Le ministère de la Santé initie un projet dont la mise en œuvre permettra de répondre aux besoins des 48,9 % des Marocains âgés de plus de 15 ans qui connaissent, ou ont déjà connu, des signes de troubles mentaux et psychiques.

Maroc : en difficulté, les hôtels subventionnés par l’Etat

L’État va octroyer une nouvelle subvention aux établissements d’hébergement hôtelier qui présentent des « cas exceptionnels », afin de mettre à niveau leurs infrastructures. Les détails de cette opération ont été publiés. Le dépôt des demandes jusqu’au...