Université Béni Mellal : les étudiants protestent contre l’admission d’un responsable en cycle doctoral

17 janvier 2021 - 22h30 - Maroc - Ecrit par : J.K

Coup de colère à l’Université de Beni Mallal. Les étudiants protestent contre l’admission du directeur général des services de la région de Beni Mellal-Khénifra en cycle doctoral.

Les étudiants, particulièrement ceux n’ayant pas été retenus, n’ont pas du tout été contents de voir le nom du directeur général des services de la région de Beni Mellal-Khénifra sur la liste définitive des admis au cycle doctoral. D’après eux, le « nouveau doctorant » ne remplirait pas les conditions d’éligibilité à l’unité de recherche de la « dynamique des paysages et du patrimoine », rapporte Al Massae, faisant observer qu’il serait titulaire d’un master privé et non d’un master spécialisé en géographie de l’Université publique, critère fondamental pour accéder au cycle doctoral à la faculté des lettres de Beni Mellal.

À en croire les étudiants et professeurs de la faculté des lettres de Beni Mellal, cette affaire serait liée à la reconduction d’une convention signée entre le conseil de la région de Beni Mellal-Khénifra et l’Université Sultan Moulay Slimane de Beni Mellal, soulignant que cette reconduction serait effectuée sous la pression du « nouveau doctorant ».

Une situation similaire a eu lieu à Casablanca à propos de l’inscription d’une fonctionnaire dans le laboratoire « droit international et relations internationales » à la faculté des sciences juridiques, économiques et sociales (FJES) de l’Université Hassan Il de Casablanca, fait part le quotidien arabophone. Ainsi, plus d’un s’interroge sur son admission dans une université privée où enseigne le professeur qui l’a retenue dans le cycle doctoral à la FJES pour l’encadrement.

Ces situations viennent prouver la persistance de ces pratiques dans les universités, dénoncent ces étudiants qui exhortent le ministère de tutelle à envoyer une équipe d’inspection sur les lieux.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Etudiants - Education - Beni Mellal

Aller plus loin

Les inscriptions pour « Ma Thèse en 180 secondes » ouvertes

Les inscriptions sont lancées dans le cadre du concours francophone international «  Ma Thèse en 180 secondes  » (MT180). Elles sont prévues au titre de l’édition 2021 jusqu’au...

Maroc : 52 Yéménites ont obtenu leur doctorat cette année

52 étudiants yéménites ayant obtenu leur doctorat dans une dizaine universités marocaines, dans plusieurs spécialités, au titre de l’année universitaire 2019-2020 étaient à...

Maroc : le PJD englué dans une affaire de falsification de faux documents

Suite à de nombreuses plaintes, un conseiller communal à Souk Larbaâ, également président de la section locale du PJD, est actuellement en garde à vue. Il est poursuivi pour...

Maroc : les doctorants ressortent dans la rue

Face à la sourde oreille du gouvernement dans le dossier de leur insertion dans la fonction publique, les doctorants sont décidés à aller jusqu’au bout. Ils annoncent des...

Ces articles devraient vous intéresser :

Après le séisme, le défi éducatif du Maroc sous les tentes

Après le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre, les enfants marocains se rendent à l’école et reçoivent les cours sous des tentes. Certains ont du mal à s’adapter, tandis que d’autres tentent d’« oublier la tragédie ».

Maroc : les écoles privées veulent augmenter les frais de scolarité

Les écoles privées au Maroc menacent d’augmenter les frais de scolarité d’environ 5 %, ce qui leur permettra de récupérer le montant de l’Impôt sur le revenu (IR) pour les enseignants vacataires, qui est passé de 17 à 30 % depuis le 1ᵉʳ janvier de...

Très difficile d’envoyer de l’argent aux étudiants marocains en Russie

Le gouvernement a apporté des clarifications concernant la loi de change en vigueur, notamment le mode opératoire des transferts d’argent pour les étudiants marocains à l’étranger. Les mères de familles marocaines peuvent toujours soutenir leurs...

L’Institut musulman Al Cham à Montpellier fermé par la Préfecture

L’Institut Al Cham, établissement religieux musulman situé à Montpellier, a été fermé suite à un contrôle administratif inopiné mené par la préfecture. Les autorités ont constaté que l’établissement accueillait illégalement des enfants mineurs de moins...

Femmes ingénieures : le Maroc en avance sur la France

Au Maroc, la plupart des jeunes filles optent pour des études scientifiques. Contrairement à la France, elles sont nombreuses à intégrer les écoles d’ingénieurs.

Maîtrise de l’anglais : le Maroc à la traîne

Alors que les Marocains délaissent de plus en plus le français pour l’anglais, le Maroc est encore à la traîne quant à la maitrise de langue de Shakespeare.

Pénurie de médecins au Maroc : Le système de santé à bout de souffle

La pénurie de médecins persiste au Maroc. Par ailleurs, la réduction de la durée de formation en médecine suscite actuellement une vive protestation de la part des étudiants.

Une école musulmane fermée à Villeurbanne

La préfecture de Villeurbanne a procédé à la fermeture d’une école musulmane, accueillant d’ordinaire une centaine d’enfants en primaire. Les parents se voient contraints d’inscrire leurs enfants dans d’autres établissements.

Maroc : augmentation des salaires des enseignants-chercheurs avant fin 2022

Le chef du gouvernement a fait part de son intention d’augmenter les salaires des enseignants-chercheurs avant la fin de 2022, et de signer un accord avec le syndicat avant la fin de l’année. Cette décision a été prise lors d’une réunion entre Aziz...

Maroc : voici le calendrier scolaire et des examens

Le calendrier de l’année scolaire 2022-2023 pour l’enseignement primaire, collégial, secondaire et le brevet de technicien supérieur (BTS) a été publié, par le ministère en charge de l’Éducation. En voici le détail.