Les vacances de dizaines de Britanniques au Maroc tournent au cauchemar

9 septembre 2023 - 12h00 - Maroc - Ecrit par : S.A

Alors qu’ils sont arrivés au Maroc pour passer des moments de détente, d’évasion et de découverte, des dizaines de Britanniques voient leurs vacances tourner au cauchemar dans un hôtel quatre étoiles de Marrakech.

Les faits remontent à l’été et l’automne 2022. Plus de 70 vacanciers britanniques affirment avoir été victimes d’une infection parasitaire dans l’hôtel quatre étoiles, Aqua Mirage de Marrakech, au point de vomir du sang, rapporte Daily Mail. Selon eux, les cabines des toilettes de la piscine étaient couvertes de diarrhée et de vomissures. Bon nombre d’entre eux plusieurs d’entre eux venaient d’être diagnostiqués positifs aux infections E.coli, salmonelle et cryptosporidium. Chelsea Hagan, 29 ans, et sa fille Darcey, 6 ans, d’Anglesey, au nord du Pays de Galles, qui avaient réservé l’hôtel quatre étoiles avec TUI pour la période allant du 9 au 16 septembre 2022, figurent parmi les personnes touchées.

À lire : Le Royaume-Uni alerte ses vacanciers au Maroc (Saidia)

Le jour de leur retour au Royaume-Uni, Darcey est tombée malade. La petite présentait des symptômes gastriques, notamment des diarrhées et des vomissements. Sa mère l’emmène à l’hôpital. « Quand Darcey a commencé à être malade, j’ai pensé que c’était peut-être à cause de la chaleur des vacances, mais après quelques jours, j’ai fini par l’emmener à l’hôpital parce qu’elle n’allait pas mieux. C’était horrible de voir ma petite fille si mal-en-point », raconte-t-elle. Le 24 septembre, c’est au tour de Chelsea de tomber malade. « Puis je suis tombée malade, et je n’arrivais pas à croire à quel point j’allais mal. Je n’avais jamais ressenti de telles douleurs à l’estomac. J’ai passé presque une journée à l’hôpital à vomir. C’était épouvantable. »

À lire :Des touristes britanniques survivent à une attaque de voilier par orques près de Tanger

« Découvrir que j’avais une infection gastrique a été un choc énorme et ce n’est pas quelque chose auquel on s’attend juste après un retour de vacances », continue la mère de famille, qui pointe un manque d’hygiène. « Cependant, quand j’y repense, je me souviens que les normes d’hygiène de l’hôtel n’étaient pas ce que je qualifierais d’excellentes. Je me souviens que de la viande crue était placée à côté de la viande cuite et que les gens piochaient dans la nourriture avec leurs mains. » Les symptômes de sa fille se sont atténués vers le 7 octobre, mais Chelsea a toujours des problèmes de santé. « Près d’un an plus tard, je ne suis toujours pas à 100 %. Je sais que je ne peux rien faire pour changer ce que nous avons vécu, mais je veux des réponses. Je pense que c’est le moins que nous puissions mériter. »

À lire :Marrakech : une Britannique perd un doigt dans un accident de quad

« Les témoignages de Chelsea sur sa maladie et les symptômes similaires dont Darcey et d’autres personnes ont souffert sont très inquiétants, déclare Sarita Sharma, avocate spécialisée dans les préjudices graves au sein du cabinet Irwin Mitchell et représentant les vacanciers britanniques touchés. Chelsea a été diagnostiquée positive au cryptosporidium à la suite de tests effectués à l’hôpital, et ce qui est particulièrement inquiétant, c’est qu’elle continue d’être affectée par sa maladie un an plus tard. » Et d’ajouter : « D’autres personnes que nous représentons ont souffert de maladies telles que le cryptosporidium, l’e.coli, le campylobacter et la salmonelle, qui peuvent toutes avoir des conséquences à long terme sur la santé. Il est compréhensible que nos clients continuent à se poser des questions et à s’inquiéter de ce qui leur est arrivé. Nous enquêtons actuellement sur ces questions afin de leur apporter les réponses qu’ils méritent. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Marrakech - Grande-Bretagne - Hôtellerie

Aller plus loin

Les Britanniques paieront plus cher leurs vacances au Maroc cette année

En cette période de vacances, les voyageurs britanniques se préparent à des tarifs plus salés. Les prix des voyages connaissent une forte hausse, mettant un frein aux envies...

Maroc : Des touristes frôlent la mort sur la route d’Ourika

Un impressionnant éboulement a causé la panique sur la route d’Ourika menant à la région de Setti Fatma. Des touristes étrangers y ont échappé de peu.

Les vacances horribles de Rofrane Bambara au Maroc

Les vacances d’été de Rofrane Bambara, l’une des mamans phares de l’émission de télé-réalité française « Familles nombreuses, la vie en XXL », et sa famille au Maroc s’avèrent...

Des touristes britanniques survivent à une attaque de voilier par orques près de Tanger

Des touristes britanniques ont vécu une expérience terrifiante sur les côtes marocaines, à quelques kilomètres de Tanger. Leur voilier a été attaqué par une meute d’orques.

Ces articles devraient vous intéresser :

Les touristes reviennent en force au Maroc

Après deux ans de restrictions sanitaires liées au Covid-19, les hôtels enregistrent une très forte demande pour les vacances de fin d’année. Les réservations explosent et les professionnels espèrent atteindre les chiffres d’avant-Covid.

Hôtels au Maroc : la fin du certificat de mariage ne plaît pas à tout le monde

Au Maroc, la levée de l’exigence d’un certificat de mariage dans les hôtels est loin de faire l’unanimité. Alors que certains Marocains ont célébré cette évolution comme une étape vers plus de liberté personnelle et de vie privée, d’autres estiment que...

Booking dicte sa loi aux hôtels marocains

La plateforme de réservation en ligne, Booking.com continue de dicter sa loi aux hôteliers marocains, ainsi qu’aux agences de voyages, provoquant d’énormes pertes économiques.

Maroc : des hôtels pour les sinistrés du séisme

La ministre du Tourisme, de l’artisanat et de l’économie sociale et solidaire, Fatim-Zahra Ammor, a évoqué l’éventualité d’une réouverture de certains hôtels fermés en vue d’accueillir les sinistrés du séisme qui a frappé le royaume dans la nuit du...

Aïd al-Adha : ruée de Marocains vers l’Espagne

Alors que de nombreux Marocains résidant à l’étranger (MRE) rentrent au Maroc pour y passer les congés de l’Aïd al-Adha, certaines familles marocaines font le chemin inverse.

Le Maroc met de l’ordre dans les « Airbnb »

Après son adoption par le gouvernement marocain et sa publication au Journal Officiel, le décret définissant les procédures administratives relatives à l’ouverture des établissements touristiques et leur exploitation, est entré en vigueur.

Maroc : les revenus d’Airbnb traqués

L’Office des changes vient de lancer une vaste opération d’audit visant les transferts financiers internationaux entre propriétaires et bénéficiaires des locations de biens immobiliers via Airbnb.

Accor ouvre de nouveaux hôtels au Maroc

La co-organisation du Mondial 2030 par le Maroc, l’Espagne et le Portugal aiguise les appétits du groupe hôtelier français Accor qui prévoit d’élargir son offre au royaume.

Airbnb échappe au fisc marocain

Airbnb, la plateforme communautaire permettant de mettre en relation des voyageurs avec des entreprises hôtelières (hôtels, gîtes, chambres d’hôtes), des investisseurs en immobiliers locatifs para-hôteliers, échappe au fisc marocain.

Couples non mariés et hôtels au Maroc : vers la fin des abus ?

Abdellatif Ouahbi, ministre de la Justice, lance un avertissement aux hôtels qui exigent des documents non autorisés notamment un certificat de mariage des couples marocains.