Le Belgo-marocain Yassine M. présenté au juge ce jeudi

16 novembre 2022 - 15h40 - Belgique - Ecrit par : A.T

Placé sous mandat d’arrêt, Yassine M., le Belgo-marocain radicalisé qui a tué un policier à Schaerbeek, sera présenté, ce jeudi devant la chambre du conseil de Bruxelles.

Après son audition, le tribunal décidera si l’homme reste en détention, a indiqué le parquet fédéral, soulignant qu’il est poursuivi pour assassinat et de tentative d’assassinat dans un contexte terroriste.

Il a une semaine, Yassine M., de nationalité belge, né en 1990, avait attaqué au couteau une patrouille de police de la zone Bruxelles-Nord, qui se trouvait dans une voiture arrêtée à un feu rouge rue d’Aerschot à Schaerbeek. Il a poignardé le conducteur au cou, avant de s’en prendre au passager, en criant « Allah Ouakhbar ». Le premier a succombé à ses blessures, tandis que l’autre a eu la vie sauve, mais est toujours à l’hôpital.

A lire : Portrait du Belgo-marocain radicalisé qui a tué un policier à Schaerbeek

Avant de poser cet acte, cet homme, domicilié à Evere, s’était rendu dans un commissariat de sa commune. Il y a déclaré ressentir de la haine envers la police et demandé à être pris en charge sur le plan psychologique.

Le mis en cause est déjà connu des services de police pour des faits de droit commun et a été incarcéré entre 2013 et 2019. Par ailleurs, il se trouve sur liste de l’OCAM (radicalisation), a précisé le parquet fédéral.

Sujets associés : Belgique - Terrorisme - Droits et Justice - Schaerbeek

Aller plus loin

Le Belgo-marocain Yassine M. jugé dans un mois

Yassine Mahi, le Belgo-marocain radicalisé arrêté pour avoir tué un policier à Schaerbeek, ne sera pas fixé sur son sort avant la fin de l’année. La chambre du conseil de...

Schaerbeek : 50 mois requis contre un Marocain accusé de multiples viols sur sa conjointe

Le tribunal correctionnel de Bruxelles a requis 50 mois de prison contre un Marocain résidant à Schaerbeek accusé d’avoir violé et séquestré une jeune marocaine avec qui il a eu...

Portrait du Belgo-marocain radicalisé qui a tué un policier à Schaerbeek

Le Belgo-marocain radicalisé qui a poignardé à mort un policier et a blessé un autre jeudi 10 novembre à Schaerbeek est un homme connu des services de police pour des faits de...

4 ans de prison requis contre Ashraf Sekkaki, « le roi de l’évasion »

Ashraf Sekkaki, 39 ans, est en prison au Maroc depuis plus de dix ans, après s’être évadé de la prison de Bruges en Belgique en 2009. Il est accusé de trafic illégal, de fraude,...

Ces articles devraient vous intéresser :

Le Maroc cherche à mettre fin au mariage des mineures

En réponse à une question orale à la Chambre des Conseillers, le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi a renouvelé ce lundi 28 novembre, son engagement à mettre un terme au mariage des mineures.

Prison : le Maroc explore les « jour-amendes »

L’introduction du système de jour-amende dans le cadre des peines alternatives pourrait devenir une réalité au Maroc. Une loi devrait être bientôt votée dans ce sens.

Projet d’attentat déjoué au Maroc : Treize individus arrêtés par le BCIJ

Treize personnes ont été arrêtées par le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ), jeudi dernier. Soupçonnés d’être partisans de l’organisation terroriste « État islamique », les individus ont été arrêtés lors d’opérations menées dans...

Maroc : un ancien diplomate accusé de prostitution de mineures risque gros

L’association Matkich Waldi (Touche pas à mon enfant) demande à la justice de condamner à des « peines maximales » un ancien ambassadeur marocain, poursuivi pour prostitution de mineures.

Vers une révolution des droits des femmes au Maroc ?

Le gouvernement marocain s’apprête à modifier le Code de la famille ou Moudawana pour promouvoir une égalité entre l’homme et la femme et davantage garantir les droits des femmes et des enfants.

Maroc : Vague d’enquêtes sur des parlementaires pour des crimes financiers

Une vingtaine de parlementaires marocains sont dans le collimateur de la justice. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, abus de pouvoir, dilapidation et détournement de fonds publics.

Le droit des femmes à l’héritage, une question encore taboue au Maroc

Le droit à l’égalité dans l’héritage reste une équation à résoudre dans le cadre de la réforme du Code de la famille au Maroc. Les modernistes et les conservateurs s’opposent sur la reconnaissance de ce droit aux femmes.

Terrorisme au Maroc : une lutte permanente depuis 2003

L’extrémisme islamiste au Maroc a été marqué par cinq moments forts, dont notamment les attentats de Casablanca en 2003 et 2007, le printemps arabe en 2011, et la création de l’État islamique (EI) en 2014. Pour lutter contre le phénomène, les autorités...

Maroc : l’utilisation de WhatsApp interdite dans le secteur de la justice

Le procureur général du Maroc, Al-Hassan Al-Daki, a interdit aux fonctionnaires et huissiers de justice d’installer et d’utiliser les applications de messagerie instantanée, et principalement WhatsApp, sur leurs téléphones professionnels.

Hassan Iquioussen vs Gérald Darmanin : la justice se prononce aujourd’hui

Le tribunal administratif de Paris examine l’arrêté d’expulsion de Hassan Iquioussen, pris par le ministère de l’Intérieur, Gérald Darmanin, en juillet 2022. Cette audience déterminante permettra de statuer sur la possibilité de l’imam de revenir en...