Le corps de Younes Bilal rapatrié ce week-end au Maroc

19 juin 2021 - 20h00 - Maroc - Ecrit par : P. A

Le corps de Younes Bilal, froidement abattu dimanche à Mazarron, sera rapatrié ce week-end au Maroc. Le jeune Marocain a été victime de crime raciste. Les cas de violence raciste connaissent une escalade en Espagne ces derniers jours.

Après un dernier hommage rendu à Younes par ses amis et sa famille à Mazarron, son corps sera rapatrié au Maroc. Nabil Azrib, l’un des amis du Marocain, a rappelé à l’occasion les circonstances dans lesquelles ils se sont rencontrés il y a six ans. Younes était la première personne à lui apporter son aide alors qu’il venait d’arriver dans la ville.

À lire : Le Marocain tué en Espagne a été victime de crime raciste

Youness Blal se trouvait avec des amis sur la terrasse d’un bar quand B. M., 52 ans, un ancien militaire est arrivé et s’est mis à proférer des propos racistes envers Younes et ses compagnons. « Tous les Maures devraient être morts », leur a-t-il lancé. Le jeune Marocain s’est approché de lui et a exigé du respect. Quarante minutes plus tard, l’ancien militaire qui avait quitté les lieux, y est revenu et a tiré sur Younes à trois reprises.

L’avocat de la famille de Younes, Melecio Castao, demande aux autorités d’accorder une attention particulière à la situation d’Andrea, la veuve de Younes, désormais seule avec deux enfants à charge. Pour Juan Guirado, porte-parole de Vivre ensemble sans racisme, les choses auraient été différentes si c’est Younes qui avait abattu un ancien militaire. Marita Zambrana de SOS Racisme, pour sa part, dénonce le manque de réactivité des autorités, malgré les dénonciations de plusieurs cas de violence raciste sur des étrangers, notamment des Marocains.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Racisme - Décès - Violences et agressions - Rapatriement

Aller plus loin

Le corps d’Ahmed, mort au Paraguay en 2020, rapatrié au Maroc

La dépouille d’Ahmed Bel Miloudi, un migrant décédé il y a deux ans dans un conteneur dans lequel lui et ses compagnons d’infortune se sont cachés pour rejoindre l’Italie par...

Témoignage émouvant de la veuve du Marocain tué à Murcia par un Espagnol

Un Espagnol a tiré dimanche 13 juin trois balles dans la poitrine de Younès Blal, un jeune marocain de 39 ans qui a succombé à ses blessures le lendemain. La veuve de la victime...

Le corps de Salah Eddine, mort en Espagne, rapatrié au Maroc

Le corps du Marocain Salah Eddine, jeune professeur de boxe décédé lundi dernier à la salle de sport La Cristalería à Lleida, sera rapatrié au Maroc. Les frais de transfert de...

Espagne : les actes racistes s’intensifient à l’encontre des Marocains

Les crimes, violences et autres actes discriminatoires se multiplient à l’encontre des Marocains résidant en Espagne. Face à l’ampleur de la situation, plusieurs associations de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : l’épineux problème des cimetières

Face à une crise grandissante liée à l’espace des cimetières au Maroc, Ahmed Toufiq, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, a abordé, ce lundi, la problématique devant la Chambre des représentants.

Violences faites aux hommes : les Arabes brisent le silence

Dans les pays arabes, les hommes victimes de violences conjugales commencent à briser le silence. Au Maroc, on dénombre environ 24 000 cas et les chiffres sont sans doute sous-estimés.

Accusé de viol, Achraf Hakimi se sent « trompé et piégé », selon ses proches

Achraf Hakimi a été mis en examen vendredi pour viol. Le défenseur marocain du Paris Saint-Germain (PSG), qui nie les faits, est soutenu par sa famille et son club. Selon ses proches, il dit se sentir « trompé ».

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Violences au L’Boulevard : voici les explications du comité d’organisation

Au lendemain des actes de violence et de vandalisme survenus lors du festival L’Boulevard, le comité d’organisation a réagi, expliquant les causes de ce débordement. De nouvelles mesures sécuritaires ont été dévoilées.

Explosions à Smara : le Polisario impliqué ?

Quatre explosions ont retenti dans la nuit de samedi à dimanche dans la ville de Es-Semara, au Sahara. Le bilan fait état d’un mort et de trois blessés. Le Polisario s’est félicité de ses attaques.

Ayoub, 16 ans : l’impossible deuil après le séisme au Maroc

Ayoub, 16 ans, est l’un des survivants du puissant et dévastateur séisme qui a touché une partie du Maroc dans la nuit du 8 septembre. Il a perdu cinq membres de sa famille dans la catastrophe.

Amine Adli perd sa maman, la FRMF présente ses condoléances

Amine Adli est frappé par un énorme malheur. L’attaquant des Lions de l’Atlas et du Bayer Leverkusen vient de perdre sa maman.

Suite au violent séisme, peut-on voyager au Maroc ?

Le puissant et dévastateur tremblement de terre du 8 septembre a fait près de 3000 morts, plus de 5600 blessés et causé d’énormes dégâts matériels dans plusieurs régions, principalement rurales. Peut-on se rendre au Maroc après la catastrophe ?

Mohamed Ihattaren risque d’aller en prison

L’avocat de Mohamed Ihattaren, Hendriksen, confirme que le joueur d’origine marocaine est poursuivi en justice pour légère violence envers sa fiancée Yasmine Driouech en février dernier. La date de l’audience n’est pas encore connue.