Témoignage émouvant de la veuve du Marocain tué à Murcia par un Espagnol

16 juin 2021 - 13h40 - Espagne - Ecrit par : S.A

Un Espagnol a tiré dimanche 13 juin trois balles dans la poitrine de Younès Blal, un jeune marocain de 39 ans qui a succombé à ses blessures le lendemain. La veuve de la victime témoigne.

« Ils ne se connaissaient pas du tout. Ils ne se sont jamais parlé et ils ne s’étaient jamais disputés. Nous ne savions pas qui était cet homme avant dimanche 13 juin », a déclaré Andrea, la veuve de la victime dans un entretien au journal espagnol El Español. Elle espère que le juge enverra en prison Carlos, 52 ans, présumé tueur de son mari dès sa première comparution. « Mon mari a été tué par un raciste, a-t-elle précisé. C’est un tueur de sang-froid ».

Présent au moment des faits, les amis du défunt et les serveurs du bar-café de la Plaza del Muelle où se trouvait Younès en compagnie de quelques amis dimanche 13 juin dernier ont confirmé qu’il s’agissait d’un crime raciste. Selon les déclarations d’une serveuse de la cafétéria, le présumé tueur s’était indigné de la présence de clients marocains dans l’établissement et tenu des propos ouvertement racistes : « Je ne veux pas de Maures ici » ou « Les Maures n’ont pas de papiers ». Mardi, de dizaines de Marocains ont manifesté à Murcie pour protester contre ce crime odieux.

À lire : Le Marocain tué en Espagne a été victime de crime raciste

Andrea est toujours sous le choc. Elle se souvient des bons moments passés avec Younès et du bon père de famille qu’il était. « Il y a onze ans, après un premier mariage malheureux, je me suis liée à Younes et depuis, nous avons pris un appartement rue Sanotel, à Mazarron », se souvient-elle. « Younès a toujours traité les enfants de mon précédent mariage comme s’ils étaient les siens  », témoigne-t-elle. Andréa est mère de trois enfants : Francisco Javier, 19 ans, Gloria, 13 ans et Rayane. Ce dernier est issu de son union avec son désormais défunt mari.

Andréa s’inquiète de l’avenir de ses enfants. « J’ai trois enfants à charge en plus d’une traite de 350 euros que je dois payer chaque fin de mois, se lamente-t-elle. […] Le pauvre (Younès) travaillait dans tout ce qui lui arrivait : il alternait les métiers de peintre et de maçon ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Espagne - Racisme - Homicide - Murcia

Aller plus loin

États-Unis : un Marocain tué au Texas, sa famille réclame justice

Un Marocain de 31 ans résidant au Texas a été froidement abattu lundi dernier par un individu qui n’est toujours pas poursuivi devant les tribunaux. Indignée, la famille du...

Racisme en Espagne : 25 ans de prison requis contre le meurtrier d’un Marocain

Accusé de meurtre à connotation raciste sur Younes Bilal, le Marocain de 38 ans tué à Mazarron (Murcie) en 2021, Carlos Patricio plaide la légitime défense. Il risque jusqu’à 25...

Le corps de Younes Bilal rapatrié ce week-end au Maroc

Le corps de Younes Bilal, froidement abattu dimanche à Mazarron, sera rapatrié ce week-end au Maroc. Le jeune Marocain a été victime de crime raciste. Les cas de violence...

Le Marocain tué en Espagne a été victime de crime raciste

Le Marocain Younes Blal, 39 ans, abattu dimanche à Mazarrón, a été victime d’un crime raciste, selon sa femme Andrea, qui soutient qu’« il ne s’agit pas d’un règlement de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Maroc : il tue son père pour des cigarettes

Drame dans la commune d’Ait Amira. Un jeune homme a donné un coup de couteau mortel à son père après que ce dernier a refusé de lui donner de l’argent pour acheter un paquet de cigarettes.

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Christophe Galtier : garde à vue pour discrimination raciale

L’ex-entraîneur de l’OGC Nice, Christophe Galtier, ainsi que son fils, John Valovic-Galtier, ont été placés en garde à vue ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur des allégations de discrimination au sein du club.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.