Escalade raciste à Murcia

5 juillet 2021 - 13h20 - Espagne - Ecrit par : P. A

Plusieurs cas d’agressions et de meurtres à caractère raciste et xénophobe ont été enregistrés dans la région de Murcie au cours des derniers mois. Le plus marquant est celui de Younes Bilal, le jeune Marocain tué le 13 juin à Mazarrón par un ancien militaire espagnol.

Les attaques racistes et xénophobes envers les Marocains en particulier se sont multipliées dans la région de Murcie. Le cas de Younes Bilal, le jeune marocain, victime de meurtre raciste en juin, a provoqué une série de manifestations anti-racisme organisées par diverses associations de défenses des droits des victimes d’attaques racistes dont Stop Racisme et Vivre sans racisme.

À lire : Espagne : manifestation des Marocains après le meurtre raciste sur Younes

« Le racisme existe depuis longtemps, mais les agressions racistes ont pris de l’ampleur en ces temps de crise », déplore Maria, qui réside en Espagne depuis plus de 14 ans. « Je dois toujours prouver que je ne suis pas une prostituée, un trafiquant de drogue », déclare-t-elle. Moustapha, un migrant de Murcie, a le sentiment que le racisme l’accompagne partout. « Même au poste de police, j’ai été mal traité et j’ai dû les dénoncer », confie-t-il. Selon lui, la situation des migrants s’est aggravée dans la région « à cause des discours xénophobes et des messages haineux diffusés par le parti d’extrême droite Vox ».

Marie considère par ailleurs que le racisme commence par l’éducation des plus jeunes. « On voit comment les parents disent à leurs enfants de ne pas se réunir avec tel ou tel enfant », fait-elle observer.

À lire : Les attaques racistes contre des Marocains continuent à Murcie

Les agressions racistes affectent aussi la religion. Khadijatu, une habitante de Las Torres, dénonce ces actes. « Je suis musulmane. Le catholique et le musulman croient en Dieu. Mais chacun a sa façon de prier. Chaque personne doit avoir la liberté et la possibilité de se réunir dans un lieu pour pouvoir entrer en contact avec Dieu », explique-t-elle. « J’ai vu de mes propres yeux un cochon mort à la porte de la mosquée et avec des tags racistes sur la façade », se souvient Moustapha. « Les catholiques ont des églises, les musulmans veulent une mosquée pour prier, pas pour tuer des gens ou faire du bruit », a-t-il ajouté.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Racisme - Murcie

Aller plus loin

Les attaques racistes contre des Marocains continuent à Murcie

Les agressions racistes contre des Marocains continuent à Murcie. Contrairement aux autorités politiques qui ne semblent pas prendre la mesure de la situation, malgré le cas de...

Espagne : manifestation des Marocains après le meurtre raciste sur Younes

Des dizaines de Marocains ont manifesté mardi 15 juin à Murcie, dans le sud de l’Espagne, suite au meurtre à caractère raciste de Youness Blal, un Marocain de 39 ans, froidement...

Meurtre de Younès : manifestations contre les crimes racistes et xénophobes en Espagne

La plateforme Stop Racisme de la région de Murcie organisera ce week-end des mouvements de protestation contre l’exacerbation des crimes et actes racistes et xénophobes en...

Espagne : les actes racistes s’intensifient à l’encontre des Marocains

Les crimes, violences et autres actes discriminatoires se multiplient à l’encontre des Marocains résidant en Espagne. Face à l’ampleur de la situation, plusieurs associations de...

Ces articles devraient vous intéresser :

Haine envers les Marocains : prison ferme prononcée par la justice

Le parquet de Valence spécialisé dans les délits de haine a requis trois ans de détention contre un homme accusé de diffusion d’informations mensongères sur les réseaux sociaux ciblant les musulmans, notamment Marocains.

Médecins maghrébins en France : l’exil comme solution ?

Après une percée au premier tour des législatives françaises, la perspective de voir le Rassemblement national (RN) présidé par Jordan Bardella, qui place l’immigration au cœur de la campagne électorale, remporter la majorité absolue le 7 juillet,...

Poupette Kenza : compte Instagram désactivé après des propos « antisémites »

L’influenceuse aux plus d’un million d’abonnés sur Instagram, Poupette Kenza, se retrouve au cœur d’une vive controverse après avoir tenu des propos jugés antisémites. Dans une story publiée le 15 mai 2024, elle affirmait sans équivoque son soutien à...

Accusé de racisme, Christophe Galtier a le soutien de Laurent Blanc

À l’instar de Genesio, Kombouaré et Roy, le coach de l’Olympique lyonnais (OL) Laurent Blanc a défendu son collègue et ami Christophe Galtier, entraîneur du PSG accusé de racisme dans une affaire qui remonte à son passage à l’OGC Nice la saison dernière.

Violences policières : la France sermonnée par l’ONU

Le Comité pour l’élimination de la discrimination raciale, l’organe affilié aux Nations unies, exprimé sa « profonde préoccupation » concernant les pratiques des forces de police en France vis-à-vis des minorités. Cette inquiétude fait suite au décès...

Agression de MRE en Europe : le parlement marocain interpellé

Un parlementaire du parti de l’Istiqlal vient d’appeler Nasser Bourita, ministre des Affaires étrangères et de la Coopération africaine, à agir pour combattre les attaques racistes répétées ciblant les Marocains résidant à l’étranger (MRE).

Iliass Aouani, recordman italien du marathon, répond avec élégance aux injures racistes

Après avoir battu le record italien du marathon (2h07:16), Iliass Aouani a essuyé des insultes racistes. Sur la toile, il a été attaqué notamment sur ses origines marocaines. Plutôt que d’employer le même ton que ses détracteurs, l’athlète a préféré...

Majda Sakho réagit aux insultes racistes visant ses enfants

La Marocaine Majda Sakho, l’épouse de l’international français Mamadou Sakho règle ses comptes avec les personnes ayant proféré des injures racistes envers ses trois enfants.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.

Université Paris-Dauphine : propos racistes envers une étudiante voilée

Une étudiante voilée a été victime de propos racistes de la part d’une intervenante du jury lors d’une soutenance de fin d’année à l’Université Paris-Dauphine.