Recherche

Zeina Nassar veut combattre avec son voile

© Copyright : DR

27 septembre 2019 - 20h00 - Sport - Par: G.A

Championne d’Allemagne en 2018 et six fois Championne de Berlin dans la catégorie "Poids plume", Zeina Nassar enchaîne les exploits. A 21 ans, la jeune femme fait déjà de grandes projections sur sa carrière professionnelle : les Jeux olympiques de Tokyo 2020, puis ceux de Paris en 2024 sont ses prochains défis. L’autorisation en février du port du hijab par l’Association internationale de Boxe amateur lui en donne plus d’ailes.

Depuis qu’elle a découvert la boxe féminine à l’adolescence, Zeina Nassar a dû surmonter des obstacles, selon l’AFP. « C’était comme si je devais prouver deux fois plus de choses, parce que non seulement je suis une femme qui fait de la boxe mais en plus je porte le voile », confie la Berlinoise.

Se prononçant sur l’autorisation du port de voile dans le milieu de la boxe, elle se réjouit que les conditions pour se qualifier soient désormais les mêmes pour toutes. « Seule doit compter la performance sportive. On ne doit pas être réduite à son apparence extérieure », juge la jeune sportive qui, à l’entraînement comme en compétition, porte un hijab, un legging et un haut qui couvre ses bras. Pour elle qui a affronté tellement de difficultés, elle se réjouit du changement qualitatif qui s’empare du secteur.

En Allemagne, le débat autour du voile est apaisé et celui-ci est très largement accepté au nom de la liberté religieuse. Zeina Nassar, qui parle aussi arabe et se rend régulièrement au Liban d’où sont originaires ses parents, n’a jamais songé à enlever son hijab pour la boxe.

« Pourquoi aurais-je dû faire ça ? Pour moi, il a toujours été clair que je participerais à des combats avec mon voile ». Sur la question, la Présidente de la Ligue du Droit international des femmes, Annie Sugier, a confié que, même si la Fédération de Boxe, comme la plupart des fédérations, a cédé, la Charte olympique, elle, n’a pas changé et prohibe toute démonstration politique, religieuse ou raciale.

Elle souligne également que la « mode pudique », en pleine expansion, constitue « un marché de centaines de milliards d’euros », convoité par de nombreuses marques.

Zeina Nassar est l’une des égéries de Nike qui commercialise, depuis près de deux ans, un hijab de compétition et elle se voit bien en modèle pour les jeunes musulmanes.

Mots clés: Boxe , Voile islamique

Bladi.net

Bladi.net - 2021 - - A Propos - Contact