Zeina Nassar veut combattre avec son voile

27 septembre 2019 - 20h00 - Sport - Ecrit par : G.A

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Championne d’Allemagne en 2018 et six fois Championne de Berlin dans la catégorie "Poids plume", Zeina Nassar enchaîne les exploits. A 21 ans, la jeune femme fait déjà de grandes projections sur sa carrière professionnelle : les Jeux olympiques de Tokyo 2020, puis ceux de Paris en 2024 sont ses prochains défis. L’autorisation en février du port du hijab par l’Association internationale de Boxe amateur lui en donne plus d’ailes.

Depuis qu’elle a découvert la boxe féminine à l’adolescence, Zeina Nassar a dû surmonter des obstacles, selon l’AFP. « C’était comme si je devais prouver deux fois plus de choses, parce que non seulement je suis une femme qui fait de la boxe mais en plus je porte le voile », confie la Berlinoise.

Se prononçant sur l’autorisation du port de voile dans le milieu de la boxe, elle se réjouit que les conditions pour se qualifier soient désormais les mêmes pour toutes. « Seule doit compter la performance sportive. On ne doit pas être réduite à son apparence extérieure », juge la jeune sportive qui, à l’entraînement comme en compétition, porte un hijab, un legging et un haut qui couvre ses bras. Pour elle qui a affronté tellement de difficultés, elle se réjouit du changement qualitatif qui s’empare du secteur.

En Allemagne, le débat autour du voile est apaisé et celui-ci est très largement accepté au nom de la liberté religieuse. Zeina Nassar, qui parle aussi arabe et se rend régulièrement au Liban d’où sont originaires ses parents, n’a jamais songé à enlever son hijab pour la boxe.

« Pourquoi aurais-je dû faire ça ? Pour moi, il a toujours été clair que je participerais à des combats avec mon voile ». Sur la question, la Présidente de la Ligue du Droit international des femmes, Annie Sugier, a confié que, même si la Fédération de Boxe, comme la plupart des fédérations, a cédé, la Charte olympique, elle, n’a pas changé et prohibe toute démonstration politique, religieuse ou raciale.

Elle souligne également que la « mode pudique », en pleine expansion, constitue « un marché de centaines de milliards d’euros », convoité par de nombreuses marques.

Zeina Nassar est l’une des égéries de Nike qui commercialise, depuis près de deux ans, un hijab de compétition et elle se voit bien en modèle pour les jeunes musulmanes.

Sujets associés : Boxe - Voile islamique

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Championnats de boxe en Turquie : le Maroc représenté par six femmes

Du 06 au 21 mai, six pugilistes, membres de la sélection marocaine féminine de boxe, participent aux championnats du monde qui se dérouleront en...

Nous vous recommandons

Boxe

Le Marocain Nabil Messaoudi gagne son premier combat pro en 13 secondes

Très belle entrée chez les professionnels pour Nabil Messaoudi, qui a remporté son premier combat samedi dernier en Belgique. Il ne lui a fallu que 13 secondes pour en venir à bout de son adversaire.

Ottman Azaitar viré de l’UFC

Alors qu’il devait affronter Matt Frevola à l’UFC 257, le champion marocain de MMA, Ottman Azaïtar a été viré de l’UFC après avoir enfreint le protocole sanitaire de l’organisation.

Le boxeur marocain Mohammed Obbadi battu par KO (vidéo)

Le boxeur marocain Mohammed Obbadi a été battu par KO au troisième round par le Philippin Jade Bornea, vendredi 14 janvier à l’Arena José Sulaimán de Monterrey, au Mexique, perdant ainsi sa chance de conquérir le titre mondial du champion de boxe poids...

Le Marocain Mohamed El Marcouchi renoue avec les rings pour le titre WBA

Le boxeur belgo marocain Mohamed El Marcouchi veut combattre à nouveau après plusieurs mois d’inactivité en raison du coronavirus. Il remonte, ce vendredi sur le ring à Roosdaal, non loin de Bruxelles afin de se préparer pour le titre...

Des boxeuses marocaines disent avoir été harcelées sexuellement

Des boxeuses marocaines accusent l’entraîneur de l’équipe nationale de les avoir harcelées sexuellement lors de la pesée qui avait eu lieu dans sa chambre. Bon nombre d’entre elles auraient été contraintes de se...

Voile islamique

France : le voile dans le sport divise le gouvernement

La position d’Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes sur le port du voile dans le sport, qui est un soutien au collectif “hijabeuses”, soulève de vives polémiques. Le gouvernement est divisé sur la...

Interdiction du voile au travail : la justice européenne tranche

Saisie par deux femmes musulmanes vivant en Allemagne, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) estime que l’interdiction du port du voile islamique sur le lieu de travail n’est pas discriminatoire et peut au contraire permettre d’éviter des...

Alliance Citoyenne gagne sa bataille pour le port du foulard dans une salle de sport à Lyon

La salle de sports du 3ᵉ arrondissement de Lyon qui avait interdit le port du hijab vient de capituler sous la pression du collectif Alliance Citoyenne. Elle vient de modifier son règlement intérieur et autorise désormais les « hijabs de sport...

France : le port du voile dans le sport divise Parlement et Sénat

Réunie le lundi 31 janvier dernier, la commission mixte paritaire (CMP) n’a pas pu s’entendre sur la proposition de loi visant à démocratiser le sport en France. Certains députés se sont opposés à un amendement ajouté par le sénateur de l’Isère Michel Savin...

Le niqab, le voile de l’exception

"Derrière le niqab", c’est le nom de l’ouvrage de la sociologue Agnès de Féo sur les femmes musulmanes ayant opté pour le voile intégral. La sociologue a livré au journal le Parisien des explications sur son...