3.761 morts et 81.365 blessés dans des accidents de la circulation en 2002

15 juillet 2003 - 14h48 - Maroc - Ecrit par :

Quelque 3.761 personnes ont été tuées et 81.365 autres blessées, dont 14.922 grièvement, dans 52.137 accidents de la circulation survenus sur l’ensemble du territoire national en 2002, indique lundi un communiqué de la Direction des routes et de la circulation routière du ministère de l’Equipement et du Transport.

Quelque 3.761 personnes ont été tuées et 81.365 autres blessées, dont 14.922 grièvement, dans 52.137 accidents de la circulation survenus sur l’ensemble du territoire national en 2002, indique lundi un communiqué de la Direction des routes et de la circulation routière du ministère de l’Equipement et du Transport. Les statistiques de la Direction font ressortir que le nombre des accidents de la circulation et des tués a enregistré une hausse respectivement de 3,8% et de 3,2% en comparaison avec 2001. Le nombre des blessés graves a, quant à lui, enregistré une augmentation de 2,8% passant de 14.514 à 14.922. De même pour le nombre des blessés légers qui a passé de 63.411 à 66.443, soit une hausse de 4,78%.
Selon la même source, le nombre des accidents survenus en périmètre urbain est de 38.010 ayant fait 1248 morts, soit une hausse de 9,9% en comparaison avec 2001. Quant aux accidents survenus en rase campagne, ils sont au nombre de 14.127 (+2,4 %) ayant fait 2.513 tués. La répartition des accidents et victimes par mois et trimestres de l’année 2002 montre que la période d’été est la plus meurtrière avec 1232 tués, 4.935 blessés graves et 19.862 blessés légers sur un total de 15.205 accidents, précise le communiqué.
Pour ce qui est de la répartition des accidents et victimes par provinces en et hors agglomération, la wilaya du Grand Casablanca arrive en tête avec un total de 12.814 ayant fait 368 morts, 115 blessés graves et 16.036 blessés légers, suivie de la wilaya Rabat-Salé avec 4.922 accidents qui ont fait 238 tués, 701 blessés graves et 6.856 blessés légers et de la wilaya de Fès avec un total de 2922 accidents de la circulation (122 morts, 432 blessés graves et 4.130 blessés légers). Concernant le nombre de tués selon les principales catégories d’usagers de la route enregistré dans l’ensemble du Royaume, les statistiques montrent que les piétons ont accusé une légère baisse de 0,2 % passant de 1203 en 2001 à 1201 en 2002, alors que le nombre des cyclomotoristes et des usagers des vélomoteurs a affiché respectivement une hausse de 5,1 % et 2,7 %. Les usagers d’autocars et de camions ont accusé une baisse de 32,07 % (104 en 2001 et 70 en 2002) et de 5,9 % (287 en 2001 et 270 en 2002).
Le nombre de véhicules de transport public et privé et de marchandises, hors trains et taxis, impliqués dans les accidents corporels de la circulation routière en 2002 est de 920, soit 11,4 % de l’ensemble des véhicules impliqués dans les accidents, ajoute la même source. La Direction a fait observer que plus de 48,6 % des véhicules impliqués dans les accidents de la circulation ont un âge supérieur à 10 ans, et 32,7 % ont un âge de 15 ans et plus.

Liberation.ma

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Accident - Routier - Direction Générale de la Sûreté Nationale (DGSN)

Ces articles devraient vous intéresser :

Abdellatif Hammouchi donne des nouvelles priorités à la police en 2023

Afin de réussir sa mission en 2023, la direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a défini de nouvelles priorités qui ont été dévoilées, jeudi, lors de la réunion organisée au siège de l’institution.

Interpol : les 11 Marocains les plus recherchés de la planète

Onze Marocains sont actuellement recherchés par l’organisation de la police internationale : Interpol. Ces individus, sous le coup de mandats internationaux, sont accusés de crimes et délits graves.

Maroc : la DGSN fait un cadeau à des policiers

Fidèle à sa tradition, Abdellatif Hammouchi, directeur général du pôle DGSN-DGST, octroie un soutien financier d’exception aux policiers et employés confrontés à des traitements médicaux coûteux pour des affections graves.

La police marocaine et Facebook lancent « Alerte-enlèvement »

La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) met en place actuellement un nouveau système de protection de la sécurité des citoyens, des résidents et des étrangers. Il s’agit d’un programme innovant et intégré d’alerte et de recherche des...

La douane marocaine va renforcer la lutte contre la fraude en 2023

Le projet de loi de Finances (PLF) 2023 prévoit de nouvelles mesures douanières visant à lutter contre la fraude.

Autoroutes du Maroc sous le feu des critiques

De nombreux Marocains sont mécontents de la Société nationale des Autoroutes du Maroc (ADM). À l’origine de ce mécontentement, la mauvaise qualité des aires de repos et de la cherté de leurs produits et services.

Autoroute Tanger Med, attention danger !

Les usagers de la route réclament la sécurisation de l’autoroute menant au port de Tanger Med où de nombreux cas d’accident continuent d’être enregistrés.

Le projet TGV Kénitra-Marrakech avance à grands pas

L’Office national des Chemins de fer (ONCF) s’active pour la réalisation du projet de construction de la ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kénitra à Marrakech. Il vient de débloquer environ 695 millions de dirhams.

Maroc : des nominations à la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux

Le directeur général de la Sûreté territoriale (DGST), Abdellatif Hammouchi a procédé à une nouvelle série de nominations, notamment au sein de la direction de la sécurité des Palais et Résidences royaux.

Des soucis avec les bagages à l’aéroport Mohammed V de Casablanca

L’aéroport Mohammed V de Casablanca, en collaboration avec la Royal Air Maroc (RAM) et l’Office national des aéroports (ONDA), vient de créer une équipe spéciale pour améliorer la gestion des bagages en correspondance.