Recherche

Abdelhak Khiame : "Si Abdeslam et Abrini étaient au Maroc, ils auraient été arrêtés" (vidéo)

© Copyright : DR

18 février 2016 - 12h40 - Société

La chaîne belge RTL s’est rendue à Salé au siège du FBI marocain, le Bureau Central d’investigation judiciaire (BCIJ) où elle a rencontré son patron, Abdelhak Khiame.

Pour la chaîne, il explique comment le Maroc lutte contre le terrorisme et aide ses partenaires européens quand il a des informations. « Le Maroc, comme vous le savez, adopte une politique anticipative, proactive, et c’est une politique qui marche très bien parce qu’elle nous a permis, jusqu’à présent au bureau central d’investigation judiciaire, de démanteler à peu près 23 ou 24 cellules terroristes jusqu’à maintenant ».

Abdelhak Khiame n’a pas manqué de critiquer la Belgique à cause des armes. « Nous avons eu une cellule, que nous avons démantelée ici à Kenitra, nous avons saisi les armes, qui provenaient de la Belgique », précisant que cela arrivait « trop souvent ».

Pour lutter contre le terrorisme, Khiame conseille à la Belgique de bien contrôler les centres de détention et d’essayer d’organiser le champ religieux et ne pas laisser les mosquées pulluler dans les garages.

Sur la présence Salah Abdeslam et Mohamed Abrini au Maroc, le patron du FBI marocain esquisse un sourire. « S’ils étaient au Maroc, ils auraient été arrêtés je pense ».

Bladi.net

Bladi.net - 2020 - Archives - A Propos - Contact