Recherche

Abdelhak Khiame : « l’hostilité de l’Algérie doit cesser »

Abdelhak Khiame, directeur du BCIJ

18 juin 2018 - 13h00 - Maroc - Par: Bladi.net

Dans une longue interview accordée à l’hebdomadaire français Valeurs Actuelles, le patron du Bureau central d’investigation judiciaire (BCIJ) Abdelhak Khiame est revenu sur la lutte antiterroriste au Maroc ainsi sur la coopération internationale.

Khiame a qualifié d’excellente la coopération sécuritaire avec la France, ajoutant que le BCIJ échange beaucoup avec les services français, principalement la Direction générale de la sécurité intérieure, mais aussi avec la police judiciaire française. « Quand on a un renseignement concernant un ressortissant, on le communique systématiquement », a-t-il déclaré.

Encore une fois, le directeur du BCIJ a accusé l’Algérie d’apporter son aide au Polisario. « Quand on découvre après le crash de l’avion militaire algérien, le 11 avril dernier, que figuraient sur la liste des passagers 26 membres du Polisario, qui étaient donc transportés par les autorités algériennes…Cette hostilité de l’Algérie doit cesser », s’est-il emporté, affirmant qu’une centaine de membres du Polisario ont intégré les mouvements terroristes.

Abdelhak Khiame s’est également réjoui d’une baisse de la radicalisation au Maroc depuis quelques mois grâce au travail des juristes, des psychologues, des sociologues et des oulémas qui interviennent pour toucher les populations à risque.

« En 2017, nous avons neutralisé 186 terroristes. Depuis la création du BCIJ, nous avons démantelé 21 cellules terroristes en 2015, 19 en 2016, 9 en 2017 et 4 pour le moment en 2018. », a-t-il indiqué par ailleurs.

Mots clés: Algérie , Terrorisme , Polisario , Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) , Abdelhak Khiame

Bladi.net

Bladi.net - 2022 - - A Propos - Contact