Après ses propos «  provocateurs  », Abdellatif Ouahbi présente ses excuses aux Marocains

4 janvier 2023 - 16h50 - Maroc - Ecrit par : A.P

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a présenté ses excuses aux Marocains pour sa déclaration au sujet de la révision des résultats d’un concours d’accès à la profession d’avocat, indiquant qu’une telle action créerait une mauvaise jurisprudence.

« Je suis diplômé de l’Université marocaine, je respecte l’université marocaine et je m’excuse auprès de nos professeurs », a déclaré le ministre de la Justice qui a renouvelé sa confiance en le comité du concours, précisant que tous les candidats ayant obtenu la moyenne ont été déclarés admis.

À lire : article 99002

Lors de son passage sur le plateau d’une émission diffusée sur Al Oula, Ouahbi a indiqué que 2 000 candidats sur les 48 000 inscrits à ce concours, ont obtenu la moyenne. Il a expliqué à l’occasion que son fils est titulaire de deux licences obtenues au Maroc et à l’étranger, jugeant provocatrice la question qui lui a été posée.

Sujets associés : Abdellatif Ouahbi - Ministère de la Justice et des Libertés

Aller plus loin

Maroc : un ministre donne une interview en ... pyjama

Sur la toile, les internautes marocains ont critiqué la tenue portée par le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi lors d’une interview accordée à une chaîne internationale.

Abdellatif Ouahbi fait le ménage au sein de son ministère

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi s’apprêterait à révoquer plusieurs responsables, pour la plupart affiliés au PJD, en fonction dans son département. Ils sont...

Réaction d’Abdellatif Ouahbi sur un éventuel remaniement du gouvernement

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi, également secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), serait l’un des ministres figurant sur la liste des départs...

Abdellatif Ouahbi décline une offre d’Aziz Akhannouch

Alors que le nouveau chef du gouvernement Aziz Akhannouch, a proposé à Abdellatif Ouahbi, secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM, de faire partie de sa toute...

Ces articles devraient vous intéresser :

Blanchiment d’argent : des notaires, avocats et adouls marocains sanctionnés

Des campagnes d’inspection et de contrôle menées par un comité spécial du ministère de la Justice ont révélé l’implication de notaires, d’avocats et d’adouls dans des réseaux de blanchiment d’argent.

Maroc : un ministre veut des toilettes pour femmes dans les tribunaux

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est indigné face à l’absence de toilettes pour les femmes dans les tribunaux, ce qui selon lui constitue un « véritable problème » pour les détenues.

Réaction d’Abdellatif Ouahbi sur un éventuel remaniement du gouvernement

Le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi, également secrétaire général du Parti authenticité et modernité (PAM), serait l’un des ministres figurant sur la liste des départs au cas où un réajustement de l’équipe gouvernementale se confirmait.

Réforme du Code pénal au Maroc : un ancien prédicateur salafiste à la rescousse

L’ancien prédicateur salafiste, Abdelwahab Rafiki, plus connu sous le nom d’Abou Hafs, est dorénavant conseiller du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, selon une source proche du ministère.

Maroc : le casier judiciaire électronique enfin lancé

Le ministère de la Justice a procédé mardi, au lancement de quatre nouveaux services numériques dont le casier judiciaire électronique.

Qu’est ce qui explique l’augmentation des divorces au Maroc ?

Les cas de divorce se sont envolés ces deux dernières années au Maroc. Rien qu’en 2021, près de 27 000 divorces ont été enregistrés. Pour le ministre de la Justice, cela s’explique par une prise de conscience des couples sur la nécessité de mettre fin...

Le roi Mohammed VI nomme de nouveaux magistrats dans les juridictions financières

Le Roi Mohammed VI, président du Conseil supérieur du pouvoir judiciaire, a approuvé la nomination de 30 nouveaux magistrats dans des postes de responsabilité au sein des juridictions financières.

Enfants hors mariage : « la fête d’une nuit est à payer pendant 21 ans »

Comme pour les couples mariés, les enfants nés hors mariage au Maroc seront pris en charge par les parents. Une disposition est prévue dans le nouveau Code pénal pour reconnaitre leur droit, a annoncé le ministre de la Justice Abdellatif Ouhabi.

Le Maroc et Israël renforcent leur coopération juridique

Le Maroc et Israël ont signé mardi à Rabat un mémorandum d’entente visant à renforcer la coopération bilatérale dans le domaine juridique.

Abdellatif Ouahbi accusé par les salafistes d’atteinte à l’islam

La réforme du Code de la famille passe mal chez les salafistes. Prêcheurs et imams de mosquées sont en colère contre le ministre de la Justice Abdellatif Ouahbi.