Recherche

Accent : une nouvelle marque de PC marocaine

14 janvier 2004 - 18h55 - Economie

© Copyright : DR

L’assembleur de la marque Accent, DBM Maroc, a réussi à bénéficier de la certification OEM de Microsoft après celle d’Intel. Un projet de construction d’une unité de montage d’ordinateur à Casablanca est en gestation. Pour 2004, la société table sur une croissance 30% de son chiffre d’affaires.

Le marché des assemblages des ordinateurs au Maroc opère sa mutation et consolide ses assises techniques et financières. C’est le cas de la jeune société DBM Maroc qui commercialise sa marque de machines assemblées localement « Accent ».

Son manager, Karim Mazouzi a réussi de décrocher une nouvelle certification par l’éditeur Microsoft, après celle de Intel. Cette certification de type OEM Partner (Original Equipement Manufecturer) signifie que l’ordinateur Accent est conforme aux exigences de qualité de la firme de Redmond et par conséquent, l’approvisionnement de son unité de montage en logiciels se fera directement à travers la maison mère.

Pour l’année 2003, la société DBM a réussi à écouler 12.000 machines sur le marché local via ses partenaires régionaux et le réseau de distribution de Metro, Marjane, Digiteke le Comptoir de distribution. D’ailleurs, la grande distribution représente 50% du chiffre d’affaires de l’assembleur contre 25% pour les appels d’offres publics et 25% de l’activité du réseau de distribution régionale. Pour les prix de commercialisation des ordinateurs Accent, ils varient entre 5000 et 15.000 DH (TTC).

Actuellement, au Maroc les ventes des PC en 2002 avoisinent 140.000 unités dont 80.000 sont des clones, selon les estimations de Karim Alami, représentant de Intel au Royaume. De ce fait, le marché de l’assemblage représente 60 % du marché de l’équipement informatique.

Outre le chantier de la certification et la mise à niveau technique de la marque Accent, DBM Maroc s’apprête à investir plus de six millions de DH dans une nouvelle unité de production d’assemblage d’ordinateurs située à la zone périphérique de Casablanca (Dar Bouazaa). « Si le Centre régional d’investissement de Casa (CRI) a déjà donné son feu vert, le dossier traîne au niveau du Gouverneur depuis quatre mois », regrette M. Maazouzi.

En tout cas, si ce projet voit le jour, DBM Maroc table sur une croissance de 30% de son chiffre d’affaires contre 20% en 2002. Cet optimisme découle aussi des prévisions optimistes pour le marché de PC suite aux dernières mesures de Maroc Telecom relatives à l’introduction de l’internet gratuit et l’option de l’internet haut débit (ADSL) illimité pour le 128kb/s.

Menara - Rachid Jankari

Bladi.net

Bladi.net - 2018 - Archives - A Propos - Contact