Des acteurs marocains menacés de mort pour avoir joué dans le film « Son of God »

26 janvier 2015 - 22h11 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Partager avec Whasapp Partager avec Telegram

Plusieurs acteurs marocains ont été menacés de mort sur les réseaux sociaux et par téléphone pour avoir joué dans le dernier film de Christopher Spencer « Son of God » (Le Fils de Dieu).

Les acteurs Rafik Boubker et Saïd Bey ont reçu plusieurs menaces sur Facebook et Twitter d’après le journal Assabah. Leur seul tort est d’avoir joué dans le film « Son of God ». Dans un entretien accordé au journal, Saïd Bey confirme les menaces de mort reçues par téléphone. Il aurait été, dit-il, traité d’apostat.

L’acteur marocain parle de « terrorisme intellectuel » et souhaite la protection policière des acteurs pour ce genre de menaces.

D’après la même source, d’autres acteurs marocains ayant également participé à ce film n’ont pas souhaité s’exprimer sur les menaces reçues.

La polémique sur « Son of God » rappelle celle du film « Exodus », de Ridley Scott, censuré le mois dernier par les autorités marocaines avant d’être finalement autorisé. Le film faisait une représentation de Dieu, chose interdite dans la religion musulmane.

Après plusieurs jours de polémique, le réalisateur Ridley Scott a coupé le passage (quelques secondes) pour que son film soit à nouveau autorisé de diffusion dans le pays.

Sujets associés : Cinéma - Religion - Censure - Rafik Boubker - Saïd Bey

Suivez Bladi.net sur Google News

Aller plus loin

Buzz l’Éclair au Maroc : censure ou pas censure ?

Interdit dans plusieurs pays arabes, le dessin animé Buzz l’Éclair, produit par les studios Disney, n’a pas été censuré au Maroc au grand mécontentement des...

Nous vous recommandons

Cinéma

Le film de Nabil Ayouch gagne 3 prix en Corse

Le film «  Haut et fort  » du réalisateur marocain Nabil Ayouch a été primé samedi au Festival Arte Mare 2021 qui s’est tenu à Bastia, en Corse.

L’acteur marocain Youssef Kerkour nominé aux BAFTA Awards

Le Marocain Youssef Kerkour est nominé aux BAFTA Awards, une des plus prestigieuses récompenses britanniques du cinéma. Il est retenu pour son rôle de réfugié syrien dans la série humoristique "Home".

Pris pour terroriste, un Maghrébin porte plainte contre Netflix

Un Maghrébin a décidé de porter plainte contre Netflix après avoir découvert qu’il a été filmé à son insu et pris pour terroriste dans le film d’action «  Sentinelle  ».

Montréal : « Haut et fort » de Nabil Ayouch au Festival de cinéma Vues d’Afrique

Jusqu’au 10 avril prochain, le Maroc participe à la 38ᵉ édition du Festival international de cinéma Vues d’Afrique (FVA) à Montréal. Cet événement se tient au moment où le Maroc et le Canada célèbrent 60 ans de relations...

Gad Elmaleh évoque comment il a été recadré par un moine

« Reste un peu ». C’est le titre du nouveau film réalisé par le comédien marocain Gad Elmaleh. Invité dans l’émission « Club Première », l’humoriste a levé un coin de voile sur ce long-métrage qui sort dans quelques...

Religion

Au Canada, juifs et musulmans unis pour aider les sans-abri face au froid extrême

À Edmonton, dans la province canadienne d’Alberta, l’association juive, Jewish Edmonton et la mosquée locale Al Rashid, se donnent la main pour venir en aide aux sans-abri dans le besoin en cette période de froid...

Les Musulmans, « boucs émissaires de la crise française »

Lors d’un meeting tenu à Perpignan, dans les Pyrénées-Orientales dimanche dernier, l’actuelle maire de Paris, également candidate à la présidentielle 2021, Anne Hidalgo a pris la défense des musulmans de France en pointant ceux qui les désignent « comme les...

Une ex-employée poursuit McDonald’s en justice pour discrimination religieuse

Diamond Powell, 28 ans, ex-employée de McDonald’s dans le Maryland aux États-Unis poursuit en justice son ex-employeur pour discrimination religieuse dont elle dit avoir été victime après sa conversion à...

Arabie saoudite : un million de pèlerins feront le Hajj cette année

L’Arabie saoudite a annoncé samedi qu’un million de musulmans, Saoudiens ou étrangers seront autorisés à faire le pèlerinage à la Mecque cette année.

États-Unis : une professeure virée pour avoir montré une peinture du prophète Mohammad

Aux États-Unis, l’Université méthodiste Hamline a licencié une professeure d’histoire de l’art à qui elle reproche d’avoir montré à ses étudiants une peinture médiévale représentant le prophète Mohammad.

Censure

France : « on va interdire aux Algériens aux Marocains… de se marier aussi ? »

La droite au Sénat a approuvé lors de l’examen du projet de loi confortant les principes de la République, un amendement qui autorise les maires à interdire les drapeaux étrangers dans la salle de mariage et aux abords de l’Hôtel de ville. La question...

Le Maroc censure à nouveau les caricatures de Charlie Hebdo

Cinq ans et demi après les attentats perpétrés contre la rédaction de Charlie Hebdo, l’hebdomadaire satirique français a décidé de republier les caricatures du prophète Mohammad, en hommage aux journalistes et dessinateurs tués. Un choix qui ne passe pas...

Le film polémique, où Nisrine Erradi est l’héroïne, a été censuré

L’organe de contrôle de l’audiovisuel en Arabie saoudite a interdit la diffusion du film "Victimes du licite", où l’actrice marocaine Nisrine Erradi joue le rôle principal.

Le Maroc, mauvais élève dans la lutte contre la corruption

Le Maroc n’a pas fait de progrès patent dans le domaine de la lutte contre la corruption. Avec un score de 40/100, il perd même un point comparé à l’année dernière, occupant la 86ᵉ place sur 180 pays classés, contre la 80ᵉ position un an auparavant. C’est ce...

Le film « Les Éternels » censuré dans certains pays arabes

Le nouveau film “Les Éternels” de Marvel a été interdit dans plusieurs pays arabes. En cause  : un baiser entre deux hommes et des personnages mystiques jugés blasphématoires.

Rafik Boubker

Du nouveau dans l’affaire de Rafik Boubker

Poursuivi en liberté provisoire pour blasphème, atteinte à la religion musulmane, outrage à une instance juridique et violation de l’état d’urgence sanitaire, l’acteur marocain, Rafik Boubker, devra comparaître le 14 juillet prochain devant le tribunal de...

L’acteur Rafik Boubker risque 5 ans de prison

L’acteur Rafik Boubker, accusé d’avoir porté atteinte aux symboles de l’islam, a du souci à se faire. Il risque jusqu’à 5 ans de prison et une amende pouvant atteindre 500 000 dirhams.

Rafik Boubker libéré en attendant son procès

L’acteur Rafik Boubker a été relâché, mercredi 27 mai 2020, après avoir bénéficié d’une mise en liberté provisoire. Il a dû verser une caution de 5 000 DH.

Rafik Boubker accusé d’avoir insulté l’islam (vidéo)

L’acteur marocain, Rafiq Boubker, s’est retrouvé au cœur d’une polémique, suite à une profanation des symboles de la religion musulmane et aux injures à l’encontre des imams.

Saïd Bey