Des acteurs marocains menacés de mort pour avoir joué dans le film « Son of God »

26 janvier 2015 - 22h11 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

Plusieurs acteurs marocains ont été menacés de mort sur les réseaux sociaux et par téléphone pour avoir joué dans le dernier film de Christopher Spencer « Son of God » (Le Fils de Dieu).

Les acteurs Rafik Boubker et Saïd Bey ont reçu plusieurs menaces sur Facebook et Twitter d’après le journal Assabah. Leur seul tort est d’avoir joué dans le film « Son of God ». Dans un entretien accordé au journal, Saïd Bey confirme les menaces de mort reçues par téléphone. Il aurait été, dit-il, traité d’apostat.

L’acteur marocain parle de « terrorisme intellectuel » et souhaite la protection policière des acteurs pour ce genre de menaces.

D’après la même source, d’autres acteurs marocains ayant également participé à ce film n’ont pas souhaité s’exprimer sur les menaces reçues.

La polémique sur « Son of God » rappelle celle du film « Exodus », de Ridley Scott, censuré le mois dernier par les autorités marocaines avant d’être finalement autorisé. Le film faisait une représentation de Dieu, chose interdite dans la religion musulmane.

Après plusieurs jours de polémique, le réalisateur Ridley Scott a coupé le passage (quelques secondes) pour que son film soit à nouveau autorisé de diffusion dans le pays.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Cinéma - Religion - Censure - Rafik Boubker - Saïd Bey

Aller plus loin

Buzz l’Éclair au Maroc : censure ou pas censure ?

Interdit dans plusieurs pays arabes, le dessin animé Buzz l’Éclair, produit par les studios Disney, n’a pas été censuré au Maroc au grand mécontentement des conservateurs.

Ces articles devraient vous intéresser :

Zakat Al Fitr : voici le montant à payer en France

Le Conseil Français du culte Musulman (CFCM) vient d’annoncer la date du début du ramadan en France, qui commence le 10 mars 2024. Il vient également de donner le montant de la Zakat Al Fitr que devront payer les musulmans en France.

Aid Al Fitr au Maroc : mercredi ou jeudi ?

Les calculs astronomiques prévoient la célébration de l’Aïd Al fitr au Maroc le mercredi 10 avril 2024, comme de nombreux pays arabes et européens, mais l’observation de la lune reste pour l’instant l’option privilégiée par les autorités religieuses...

Chaâbane débute mercredi, le ramadan dans un mois

Le premier jour du mois de Chaâbane de l’année 1444 de l’hégire correspond au mercredi 22 février 2023, a annoncé hier le ministère des Habous et des Affaires Islamiques dans un communiqué.

Les confidences de Gad Elmaleh sur sa rencontre avec le pape François

L’humoriste marocain Gad Elmaleh s’est confié après sa rencontre avec le pape François, au Vatican le 23 décembre, à qui il a présenté son film « Reste un peu », sorti en France le 16 novembre et dont le scénario repose sur son cheminement spirituel...

Tournage de Gladiator au Maroc : Russell Crowe a failli y renoncer

Russell Crowe a confié dans une récente interview qu’il était prêt à abandonner son rôle emblématique (Maximus Tenth Meridius) dans le film « Gladiator » en raison du scénario original.

Le stade de Chelsea accueille un « Open Iftar »

Après l’équipe de Blackburn, un club de D2 anglaise, qui avait ouvert ses portes en 2022, pour accueillir la prière de l’Aid Al Fitr pendant le ramadan, c’est au tour de Chelsea, le club de l’international marocain Hakim Ziyech, d’offrir une...

Officiel : voici la date de l’Aïd al Adha au Maroc

La date de l’Aid al Adha au Maroc est désormais connue. Elle vient d’être annoncée par le ministère des Habous et des affaires islamiques.

Maroc : les discours radicaux dans les mosquées inquiètent

La députée du parti Fédération de la Gauche démocratique, Fatima Tamni, a interpelé le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, au sujet de l’exploitation des tribunes des mosquées pour diffuser des discours radicaux contre les...

Netflix baisse ses prix au Maroc

Netflix a décidé de se rapprocher davantage de son public marocain en proposant aux nouveaux abonnés des forfaits légèrement à la baisse, actifs depuis le 21 février.

L’actrice Malika El Omari en maison de retraite ?

Malika El Omari n’a pas été placée dans une maison de retraite, a affirmé une source proche de l’actrice marocaine, démentant les rumeurs qui ont circulé récemment sur les réseaux sociaux à son sujet.