Adil Ramzi dénonce la fin de carrière de Mohamed Ihattaren

7 mai 2023 - 09h00 - Sport - Ecrit par : S.A

Adil Ramzi, l’entraîneur marocain qui a dirigé Mohamed Ihattaren au sein de l’équipe jeune du PSV Eindhoven, est profondément triste de voir la fin de carrière précoce du jeune joueur de 21 ans.

Adil Ramzi évoque les raisons de l’échec de la carrière du jeune joueur néerlandais d’origine marocaine Mohamed Ihattaren. « Il a été lâché. J’ai aidé et accompagné Mo, et j’avais aussi une bonne relation avec son père. Il a remporté l’Euro avec les Pays-Bas U17, puis est arrivé rapidement en équipe première du PSV, et en un rien de temps, tout le club tournait autour de Mo Ihattaren. Mais après Mark van Bommel, un nouvel entraîneur est arrivé et tous les entraîneurs n’ont pas autant de temps pour monsieur Mo », a-t-il affirmé dans une interview, expliquant que Mark le choyait, mais Roger Schmidt ne le faisait pas. « […] Si j’étais resté impliqué, je pense que les choses se seraient passées différemment », s’est-il persuadé.

À lire : Mohammed Ihattaren, un talent gâché par des problèmes d’attitude

Pour l’ancien milieu de terrain marocain, tout est une question de relation. « Si vous voulez atteindre les gens, la relation est la chose la plus importante. Ce n’est qu’une fois qu’elle est établie que vous pouvez transmettre des informations. Si Mo voulait aller à gauche et que je disais que nous allions à droite, il le faisait. Il croyait en mon histoire, avec son cœur ». Mais le fait que le jeune joueur se soit retrouvé dans un autre environnement a joué sur sa carrière. « Les choses ont mal tourné. Malheureusement. C’est dommage, tellement dommage. Un grand talent a été perdu pour le football », a déploré Ramzi.

À lire :Mohammed Ihattaren : un mariage et une fin de carrière

L’entraîneur de la jeune équipe du PSV se dit rongé par la fin précoce de la carrière de la pépite marocaine. « […] Ça me ronge, encore et toujours. Je sais que je suis le seul à pouvoir aider. C’est comme si vous aviez la clé de quelque chose, mais que vous ne pouviez pas l’atteindre. La porte pour lui au PSV est fermée et je respecte cela. Le club a tout fait. Mais au fond de moi, en raison de la relation que j’avais avec lui et son père (décédé en 2019, NDLR), je veux l’aider. »

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Football - Adil Ramzi - Mohammed Ihattaren

Aller plus loin

En dépression, Mohammed Ihattaren pense arrêter le football

Mohammed Ihattaren veut mettre un terme à sa carrière. En dépression depuis la mort de son père en 2019, le jeune joueur néerlandais d’origine marocaine envisage sérieusement de...

Mohammed Ihattaren, un talent gâché par des problèmes d’attitude

L’Ajax Amsterdam a du mal à comprendre le cas Mohammed Ihatarren qui, par son attitude et son comportement, l’ont éloigné définitivement du terrain.

Du renfort dans le staff de l’équipe du Maroc de football ?

Un nouveau membre pourrait rejoindre prochainement le staff de l’équipe du Maroc de football. Il s’agit d’Adil Ramzi, ancien entraîneur de l’équipe du Wydad, viré pour mauvais...

Mohammed Ihattaren : un mariage et une fin de carrière

Alors que des rumeurs annoncent la fin de sa carrière de footballeur, Mohamed Ihattaren, 21 ans, a convolé en justes noces avec sa fiancée, l’influenceuse Yasmine Driouech.

Ces articles devraient vous intéresser :

Mondial 2022 : voici les grands absents de la liste de Walid Regragui

Walid Regragui a annoncé sa liste de 26 joueurs qui prendront part au Mondial au Qatar (20 novembre au 18 décembre). Si Achraf Hakimi et Hakim Ziyech y figurent, Munir El Haddadi et les frères Ryan et Samy Mmaee n’ont pas été retenus.

Face à une forte demande, des drapeaux marocains fabriqués au Qatar

Au fur et à mesure des prouesses des Lions de l’Atlas à la coupe du monde Qatar 2022, la demande en maillot de l’équipe du Maroc est devenue forte au point qu’il y a une vraie rupture de stock. Mais certains ont trouvé une solution pour les drapeaux...

Chute de la valeur de Hakim Ziyech

Malgré de très bonnes performances ces dernières semaines avec l’équipe du Maroc et de son club, Galatasaray, la valeur marchande de Hakim Ziyech a fortement chuté.

Un supporter arrêté après avoir enlacé Zakaria Aboukhlal

La police a interpellé un supporter qui a enlacé l’international marocain Zakaria Aboukhlal quelques minutes avant la fin du match opposant Montpellier à Toulouse (1-2) dimanche 9 avril au stade de la Mosson.

Le Real Betis revient à la charge pour Abdessamad Ezzalzouli

Abdessamad Ezzazouli, la pépite marocaine du FC Barcelone, actuellement en prêt à Osasuna, est toujours dans le viseur du Real Betis. Le club compte entrer en négociations avec le club catalan pour le recruter lors du mercato estival.

Une offre de dernière minute pour Sofyan Amrabat

Manchester United a vu son offre de prêt, s’élevant à 1,7 million de livres, refusée par la Fiorentina pour le transfert de l’international marocain Sofyan Amrabat.

L’entraîneur de Hakim Ziyech viré

Chelsea a annoncé ce mercredi avoir mis fin au contrat du sélectionneur allemand, Thomas Tuchel. La décision intervient au lendemain de la défaite des Blues contre le Dinamo Zagreb (0-1) en ligue des champions.

L’AS Rome revient à la charge pour Hakim Ziyech

À l’heure où Chelsea agite le mercato et a déjà recruté plusieurs joueurs comme Mykhaylo Mudryk, Noni Madueke et João Félix, l’international marocain Hakim Ziyech, à qui le club anglais accorde peu de temps de jeu, cherche désespérément un club pour...

Achraf Hakimi 4ᵉ joueur le plus rapide du monde

L’international marocain Achraf Hakimi est le quatrième joueur le plus rapide du monde devant son coéquipier l’international français Kylian Mbappe.

Ismail Kandouss impatient de jouer avec le Maroc

Le joueur marocain Ismail Kandouss, qui évolue actuellement à l’Union G en Belgique a exprimé son espoir de porter le maillot des Lions de l’Atlas. Il attend impatiemment une convocation de Walid Regragui.