Affaire Pegasus : Reporters sans frontières veut engager une action en justice contre le Maroc

20 juillet 2021 - 14h20 - Ecrit par : A.S

Reporters sans frontières (RSF), qui considère le Groupe israélien NSO, concepteur du logiciel d’espionnage Pegasus, comme un « prédateur numérique », entend agir en justice dans plusieurs pays comme le Maroc pour faire condamner le groupe pour les actes d’espionnage et de persécution commis contre des journalistes.

À lire : Le Maroc accusé d’espionnage par le journaliste espagnol Ignacio Cembrero

Certains journalistes victimes d’espionnage par le logiciel Pegasus pointent d’un doigt accusateur le Maroc. C’est le cas du journaliste espagnol Ignacio Cembrero, spécialiste du Maghreb et du Moyen-Orient, actuellement à El Confidencial et ancien correspondant à Rabat pour El País. Selon ses déclarations publiées par le journal français Le Monde, les services secrets marocains auraient infiltré son téléphone avec le logiciel Pegasus pour avoir accès à ses conversations avec de hauts fonctionnaires et personnalités espagnols en service au gouvernement et dans l’armée. La journaliste indépendante, Sonia Moreno, ancienne directrice de Correo Diplomático, correspondante de La SER à Rabat et collaboratrice pour les médias en ligne El Español et ElDiario.es, affirme aussi avoir été espionnée par le Maroc avec le logiciel israélien Pegasus.

À lire : Affaire Pegasus : le Maroc rejette les accusations d’espionnage de journalistes

« Les révélations sur l’utilisation du logiciel espion Pegasus sont choquantes et dégoûtantes, étant donné l’ampleur de la surveillance et du ciblage des journalistes. Non, NSO Group ne contribue pas à la sécurité et la stabilité mondiales, contrairement à ce qu’elle prétend. Pegasus est un outil ignoble et dégoûtant, inventé par des mercenaires numériques et prisé par les « prédateurs de la liberté de la presse » pour persécuter des journalistes », a déploré Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF).

À lire : Des médias français portent plainte suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

« En 2020, nous avons classé NSO comme un « prédateur numérique » et avons contribué, entre autres, à la plainte WhatsApp aux États-Unis contre la société israélienne. Nous ferons tout notre possible pour que la société soit condamnée pour les crimes commis et les drames qu’elle rend possibles », a poursuivi Christophe Deloire. Et d’ajouter : « Les tribunaux des pays démocratiques doivent se saisir de cette affaire particulièrement grave, établir les faits et punir les responsables. RSF agira en justice dans un ou plusieurs pays, sur la base des procédures en cours d’élaboration. Nous invitons les journalistes et les médias à contacter RSF pour se joindre à la nécessaire réponse judiciaire aux révélations sur le logiciel Pegasus ».

Selon une enquête menée par Forbbiden Stories, l’association qui regroupe une vingtaine de médias, dont The Washington Post, The Guardian, Le Monde, et dont les résultats ont été publiés le 18 juillet, au moins 180 journalistes de 20 pays ont été ciblés entre 2016 et juin 2021 par deux clients du groupe israélien NSO, dont l’Arabie saoudite, l’Algérie, le Maroc et Bahreïn.

Tags : Espagne - Médias - Espionnage

Aller plus loin

Réaction du Maroc suite aux nouvelles accusations d’espionnage

Amnesty international a une fois de plus accusé le Maroc d’avoir utilisé le logiciel Pegasus pour espionner des journalistes, des patrons de presse, des militants des droits de...

Des médias français portent plainte suite aux accusations d’espionnage contre le Maroc

Mediapart et le Canard enchaîné ont décidé de porter plainte après que l’enquête du consortium international créé par Forbidden Stories a révélé que des journalistes et militants du...

Espionnage : le Maroc dément et menace

Depuis quelques jours, le Maroc se retrouve au cœur d’une campagne médiatique concernant une affaire d’infiltration des appareils téléphoniques de plusieurs personnalités publiques...

Pegasus : Mohamed Fizazi dénonce un acharnement contre le Maroc

L’affaire Pegasus dans laquelle certaines organisations ont porté de graves accusations d’espionnage contre le Maroc continue de faire polémique. Mohamed Fizazi, l’un des chefs...

Nous vous recommandons

Cristiano Ronaldo attendu à Marrakech

Cristiano Ronaldo se rendra prochainement au Maroc pour l’inauguration de Pestana Marrakech. Cet hôtel de luxe appartenant au joueur et dont l’inauguration a été plusieurs fois reportée en raison de la pandémie du coronavirus, mais aussi du retard accusé...

Une actrice mexicaine raconte son arrestation par la police marocaine

L’actrice mexicaine Mariana Echeverria a révélé sur son compte Instagram qu’elle et son mari ont été arrêtés par la police puis libérés lors de leur séjour au Maroc.

La tomate marocaine pour sauver la pénurie en Europe ?

Cette année, la production de tomate en Europe est catastrophique. Une situation qui pourrait profiter à la tomate marocaine, dont l’importation est soumise à des quotas imposés par Bruxelles.

La ligue arabe adopte la carte du Maroc intégrant le Sahara

Après les États-Unis et plusieurs autres pays ou institutions, c’est au tour de la Ligue arabe d’adopter la carte du Maroc intégrant le Sahara. Dans une note adressée à ses organes et organisations, elle a recommandé son adoption dans tous les...

États-Unis : une Marocaine fait condamner un hôpital à 3,25 millions de dollars

Une Marocaine résidant aux États-Unis a gagné son procès pour erreur médicale après six années de lutte. Elle avait été victime d’une épisiotomie bâclée en janvier 2014.

Maroc : vague d’indignations contre un cas de maltraitance animale

Une vidéo d’un cas de maltraitance d’animaux montrant une jeune fille qui a encouragé son chien à tuer un chaton, suscite l’indignation des internautes marocains. Ces derniers ont réclamé des poursuites...

Al Hoceima veut devenir la destination de choix des touristes

La ville d’Al Hoceima nourrit de grandes ambitions sur le plan touristique. Il s’agit désormais de récupérer sa clientèle nationale et internationale, qui afflue pendant les vacances pour hisser la province au rang des meilleures destinations au...

La Marocaine Audrey Azoulay, prochaine Première ministre française ?

La Franco-marocaine Audrey Azoulay, directrice de générale de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO) pourrait remplacer Jean Castex à Matignon, le président réélu Emmanuel Macron comptant nommer une femme de...

Maroc : le mariage par « la Fatiha » en débat

Le mariage coutumier (par Fatiha) est une préoccupation majeure pour les membres du gouvernement, les universitaires, les juristes ainsi que les acteurs associatifs. Ces derniers estiment que c’est une problématique juridico-sociétale à...

Maroc : une femme politique condamnée pour harcèlement sexuel

Le tribunal de première instance d’Essaouira a condamné à quatre mois de prison avec sursis une ex-conseillère pour avoir harcelé sexuellement un homme via WhatsApp. L’affaire a éclaté en mars dernier, suite à la plainte déposée par la...