Recherche

Agadir : 1600 cas de cancers par an pour une infrastructure sanitaire déplorable

© Copyright : DR

29 mai 2019 - 13h20 - Société

Le centre d’oncologie d’Agadir fait face à un manque flagrant de structures hospitalières adéquates et de médicaments nécessaires. Le nombre de lits ne dépasse pas 28 et le scanner est absent.

Pour un centre qui accueille des patients de tout le Sud du Maroc, l’établissement ne dispose pas de structures d’accueil adaptées au nombre toujours plus important de cas de cancers enregistrés dans la région. Selon Al Massae, la capacité litière se limite à 28 lits et pas un de plus, et les équipements sanitaires sont dans un état déplorable, sachant que l’unique scanner dont disposait le centre a été transféré à la ville d’Al Hoceima.

Plus de 1600 cas de cancers sont enregistrés chaque année dans la région. La majorité des cas est observée aux niveaux des zones à forte activité agricole, en particulier Chtouka Ait-baha et Taroudant.

Parmi les facteurs incriminés, l’utilisation abusive des produits chimiques, qui se répercute sur la forte pollution des nappes d’eau, ainsi que le non-respect des normes de sécurité et de protection par les ouvriers du secteur agricole.

Selon le quotidien, les différents acteurs associatifs ont imputé la responsabilité à l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA), qui devrait, selon eux, accentuer les contrôles auprès des entreprises investissant dans le secteur agricole ainsi que des unités de vente de médicaments et de pesticides.

Bladi.net

Bladi.net - 2019 - Archives - A Propos - Contact