Des agents d’autorité agressés par des militants du PJD, un homme dans le coma

4 octobre 2016 - 15h20 - Maroc - Ecrit par : Bladi.net

La campagne électorale pour les législatives de vendredi prochain au Maroc vient de faire ses premières victimes. Deux agents d’autorité ont été blessés, dont un est aujourd’hui entre la vie et la mort.

Ces agressions sont survenues à Berkane et Kénitra et seraient l’oeuvre de militants du Parti de la Justice et du développement (PJD), formation qui espère arriver en tête du scrutin.

A Kénitra, c’est le chef de l’arrondissement de Saknia qui a été mis à terre par des militants du parti islamiste, indiquent les autorités locales citées par l’agence Map. Ce dernier était venu leur signifier que le meeting qu’ils tenaient était illégal. Blessé grièvement à la tête, il se trouve actuellement dans le coma à l’hôpital militaire de Rabat.

Ce sont encore des militants du PJD qui s’en sont pris à un autre agent d’autorité, mais cette fois-ci à Berkane, où il était venu leur rappeler que le meeting qu’ils organisaient n’avait pas été autorisé par les autorités locales.

Dans les deux villes, des enquêtes ont été ouvertes par le parquet pour tenter de faire la lumière sur ces agressions.

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : Kenitra - Berkane - Parti de la Justice et du Développement (PJD) - Elections Maroc 2016 - Violences et agressions

Ces articles devraient vous intéresser :

Youssra Zouaghi, Maroco-néerlandaise, raconte l’inceste dans un livre

Victime d’abus sexuels et de négligence émotionnelle pendant son enfance, Youssra Zouaghi, 31 ans, raconte son histoire dans son ouvrage titré « Freed from Silence ». Une manière pour elle d’encourager d’autres victimes à briser le silence.

Le Maroc face à l’urgence de réglementer les VTC

La bagarre entre un chauffeur de taxi et un autre sans licence (VTC), révélée par une vidéo devenue virale sur les réseaux, a fini par dégénérer. Les deux protagonistes ont causé des dommages réciproques à leurs véhicules. De tels incidents deviennent,...

Akhannouch attaque, Benkirane contre-attaque

Abdelilah Benkirane, secrétaire général du PJD et ancien chef du gouvernement a réagi aux propos du président du RNI, Aziz Akhannouch, actuel chef du gouvernement qui a accusé son parti d’avoir fait de « l’obstruction au développement » pendant dix...

Le PJD exprime son regret après la mise en garde du Cabinet royal

Le Parti Justice et Développement (PJD) est sorti de son silence après avoir été recadré par le Cabinet royal au sujet des relations du Maroc avec Israël. Dans un communiqué signé par son secrétaire général, Abdelilah Benkirane, le parti a exprimé son...

Abdelilah Benkirane met en garde contre le capitalisme occidental

Le secrétaire général du Parti Justice et développement (PJD), Abdelilah Benkirane, a dénoncé le capitalisme occidental qui, à terme, nuira au peuple et à l’économie marocaine.

Abdelkader Amara claque la porte du PJD, voici pourquoi

Abdelkader Amara n’est plus membre du parti de la justice et du développement (PJD). Lundi, l’ancien ministre de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a annoncé sa démission du parti islamiste après une réflexion sur ce que...

Maroc : la fumée de la chicha empoisonne l’école

Touria Afif, membre du groupe parlementaire du Parti de la Justice et du Développement (PJD), a interpellé le ministre de l’Intérieur et celui de l’Éducation nationale sur la prolifération des cafés à chicha à proximité des écoles au Maroc et plus...

Ali B : un nouvel abum pour faire oublier ses ennuis judiciaires

Après avoir été éclaboussé par une affaire d’agressions sexuelles sur des candidates de l’émission The Voice of Holland, le rappeur néerlandais d’origine marocaine Ali B préparerait son retour sur la scène musicale. Il serait sur le point de sortir un...

Maroc : Abdelali Hamieddine, ancien parlementaire, condamné pour meurtre

La Cour d’appel de Fès a rendu son verdict dans l’affaire de l’ex-parlementaire Abdelali Hamieddine, qui vient d’être condamné à une peine de 3 ans de prison ferme.

Un Marocain tabassé par des videurs dans le nord de l’Espagne

Un jeune homme de 23 ans, médiateur culturel d’origine marocaine résidant à la Corogne, dans le nord-ouest de l’Espagne, a porté plainte, affirmant avoir été victime d’une agression racistede la part de deux videurs.