Aïd al-Adha 2020 / Covid-19 : les musulmans appelés à « l’extrême vigilance »

22 juillet 2020 - 07h30 - France - Ecrit par : Bladi.net

Compte tenu du contexte particulier de crise sanitaire mondiale due au Covid-19, le Conseil français du culte musulman (CFCM) a délivré une série de préconisations pour une bonne organisation de l’Aïd al-Adha.

Malgré la crise sanitaire, le maintien de la fête du sacrifice réjouit la communauté musulmane. Selon le Conseil français du culte musulman, en France notamment, il n’y a, à ce jour, pas d’interdiction des rassemblements religieux ou de l’abattage en vue. Cependant, relève le CFCM, « le contexte de pandémie que nous traversons appelle à la plus grande vigilance ». En effet, l’Aïd al-Adha est « l’occasion de nombreux rassemblements, celui de la prière de l’Aïd, la prière de vendredi, l’acte sacrificiel dans les abattoirs et les repas familiaux », précise l’instance.

Afin d’assister à une célébration réussie de la fête, le CFCM a énuméré quelques recommandations qui ont été transmises à ses instances régionales. Ainsi, comme la fête aura lieu, « très probablement le vendredi 31 juillet », les musulmans auront à célébrer deux prières collectivement le même jour. Le CFCM préconise donc que celles-ci réunissent chacune un maximum de « 5000 personnes, même lorsque celles-ci sont organisées dans des espaces non fermés de type plein air ». Aussi, le CFCM a-t-il insisté sur les règles sanitaires afin de « limiter au maximum les risques d’un rebond de l’épidémie  ». Les musulmans doivent donc « éviter les embrassades et adopter la salutation sans contact physique ». De même, « le port du masque pour toute personne âgée de 11 ans et plus, ainsi que la distanciation physique d’un mètre entre deux personnes sont obligatoires ».

Concernant l’abattage des animaux, il s’agit d’ « une recommandation, voire une obligation pour certaines écoles », mais ce n’est « pas une fin en soi », insiste le CFCM qui précise à cet effet que « l’abattage des animaux en dehors des abattoirs (pérennes ou temporaires agréés par l’État) est interdit et constitue un délit ».

Par ailleurs, « de nombreux foyers de contamination (clusters) se sont déclarés autour des abattoirs. Il convient d’y réduire la fréquentation en privilégiant la délégation et en étalant l’acte sacrificiel sur les trois jours de la fête », indique le CFCM qui recommande avant tout aux musulmans de se protéger mutuellement, même si l’Aïd al-Adha est « un moment de partage ».

Bladi.net Google News Suivez bladi.net sur Google News

Bladi.net sur WhatsApp Suivez bladi.net sur WhatsApp

Sujets associés : France - Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) - Aïd al-Adha 2024

Aller plus loin

Covid-19 au Maroc : crainte d’une deuxième vague

Les autorités marocaines ne cessent d’appeler les citoyens à faire preuve de responsabilité et de patriotisme dans le respect de mesures préventives. Après les ministres, c’est...

Ces articles devraient vous intéresser :

Voici la date de l’Aïd al-Adha 2023 au Maroc

Les calculs astronomiques indiquent que la fête de l’Aïd al-Adha 2023 sera célébrée au Maroc cet été. Quelle date retenir ?

La date de l’Aid al adha en France est connue

La date de la fête de l’Aïd al Adha en France est désormais connue. Elle vient d’être dévoilée par le Conseil Théologique Musulman de France (CTMF).

Aïd Al-Adha : le Maroc a encore importé des bovins de l’étranger

En prévision de l’Aïd Al-Adha, prévu au Maroc vers le 29 juin prochain, le nombre d’importations d’ovins s’intensifie. Ainsi, quelque 19 500 ovins importés du Portugal sont arrivés au port de Jorf Lasfar, dans la région d’El Jadida.

Aïd Al Adha au Maroc : cheptel en baisse, prix en hausse

Alors que l’Aïd Al Adha approche, le ministère de l’Agriculture se prépare à faire face à une possible augmentation des prix des moutons au Maroc. L’offre en ovins et caprins destinés à l’abattage est estimée à 5,6 millions de têtes, un chiffre...

Voici la date de l’Aïd el-Fitr en France

Débuté le 23 mars 2023, le mois du ramadan touche progressivement à sa fin. Le Conseil français du culte musulman (CFCM) a annoncé vendredi 14 avril la date de l’Aïd al-Fitr marquant la fin de la période de jeûne.

Très cher Aid al adha pour les Marocains

L’augmentation continue du prix de la viande au Maroc affecte le coût du sacrifice de l’Aïd Al-Adha pour de nombreux ménages marocains.

Aïd Al-Adha : le Maroc va importer un million de têtes de bétail

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha, le gouvernement s’active pour satisfaire les besoins de la population. En tout, un million de têtes sera bientôt importé.

Aïd al-Adha : des moutons engraissés avec de la fiente de volaille

À quelques semaines de la célébration de l’Aïd Al-Adha prévue fin juin, l’Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires (ONSSA) du Maroc multiplie les opérations de contrôle pour s’assurer de la qualité des aliments donnés aux moutons...

Aïd Al Adha au Maroc : les éleveurs redoutent les importations de moutons

À moins de deux mois de l’Aïd Al Adha, de grosses incertitudes subsistent quant à la disponibilité et au prix du mouton, bête la plus prisée par les Marocains pour cette fête. Cette année, le Maroc veut importer des moutons, une décision qui ne plaît...

Officiel : l’Aid Al Fitr en France ce vendredi

Le Conseil français du culte musulman (CFCM) vient de confirmer la date de l’Aid al Fitr pour ce vendredi 21 avril 2023.